Mahler : Intégrale... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mahler : Intégrale des Symphonies et des Lieder avec orchestre (Coffret 16 CD)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mahler : Intégrale des Symphonies et des Lieder avec orchestre (Coffret 16 CD)


Prix : EUR 124,90 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
7 neufs à partir de EUR 122,33 2 d'occasion à partir de EUR 119,98
Boutique Coffrets
Retrouvez tous nos coffrets et intégrales ici.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Détails sur le produit

  • Chef d'orchestre: Léonard Bernstein
  • Compositeur: Gustav Mahler
  • CD (27 janvier 2004)
  • Nombre de disques: 16
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B00000DI2T
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 66.913 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Voir tous les articles

Descriptions du produit

16CD Kco/Vpo Bernstein

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruno Parfait le 19 avril 2004
Format: CD Achat vérifié
Si Bruno Walter est le fils spirituel et le gardien du temple, Leonard Bernstein , dans cette deuxième intégrale plus encore que dans son premier essai chez CBS-Sony (et coup de maître,déjà), prouve magistralement qu'un chef peut s'approprier une œuvre au point d'intimider l'approche critique d'une interprétation. Bernstein a trouvé en Mahler à la fois un maître, un confident, un truchement, un alter-ego. Un maître de musique, un miroir de ses propres élans et inquiétudes...le tout à des hauteurs où la fascination pour l'homme et sa musique ne saurait se clore que sur une vision d'infini. Cette intégrale, à l'exception des huitième, dixième symphonies ( 1975, 1974) et du Chant de la Terre (neuvième retardée par un Mahler inquiet, 1966 ), est enregistrée en concert avec différents orchestres de 1985 à 1988. Tous d'éminente tradition malhérienne : Concertgebouw d'Amsterdam, Philarmoniques de Vienne et de New York. Bernstein dans Mahler, c'est tout le caractère potentiellement paroxysmique d'une musique qui éclate à jour, jusqu'à ses « faiblesses », assumées en l'occurrence par le chef pour n'en point être, puisqu'il entendait cette musique comme une « transfiguration de notre vie ».Si différents reproches furent adressés à ces enregistrements lors des années quatre-vingt , dans le désordre : abus du rubato expressif, subjectivisme forcené, manque de fidélité ( ?) au texte, voire appropriation abusive (pour des motifs extra-musicaux, on connaît les engagements de Lenny...), l'ensemble apparaît aujourd'hui tout simplement incontournable.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par A. Torres le 13 octobre 2008
Format: CD Achat vérifié
Ce coffret est du luxe en état pure. Non seulement à cause du prix, mais parce qu'il contient le meilleur d'un Bernstein qui s'est penché d'une manière engagée et personnelle sur le travail de Gustav Mahler. Ce coffret prétend contenir en fait les meilleurs enregistrements publiques parmi tous ceux que Bernstein a réalisé sur les oeuvres de Mahler pendant toute sa carrière.

Bernstein nous montre la musique de Mahler avec des nuances contrastées et une puissance hors pair. Ses interprétations sont passionnées, limite désespérées. On sent que Bernstein s'exprime à travers cette musique et que pour cela il est prêt à tout, même changer de tempo (dernier mouvement Symphonie 3). C'est peut-être la clef du succès de Bernstein en tant qu'interprète de Mahler : il se place presque en tant que coauteur, en tout cas c'est plus qu'un simple interprète se limitant à une partition. Le résultat est convaincant et il nous fait entrer dans l'univers Mahler avec ces explosions, cette vision apocalyptique, et toutes les libertés qu'il s'accorde, comme par exemple changer une soprano par une voix d'enfant dans la Symphonie no.4.

Le coffret contient les interprétations publiques avec 3 orchestres différents : (i) Concertgebouw Orchestra pour les Symphonies no.1 et 4 et Des Knaben Wunderhorn (1987) et la Symphonie no.9 (1985) ; (ii) NY Philharmonic Orchestra pour les Symphonies no.2 et 3 (1987) et la Symphonie no.7 (1985) ; (iii) Wiener Philharmoniker pour les Symphonies no.5 (1987), no.6 (1988), no.8 (1975), no.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par oliverte le 16 avril 2004
Format: CD
S'il ne fallait retenir qu'une intégrale ce serait sans nul doute celle-ci, d'une part pour la qualité et l'attention apportée par DG aux éditions qu'il propose (qualité des livrets et bien sur les splendides prises de son "naturelle" rendant pleinement la dynamique et l'immensité et la démesure des scènes sonores) et d'autre part pour la qualité des orchestres très mahlériens que sont le Concertgebouw d'Amsterdam et le Philharmonique de Vienne et bien sur la vision de Léonard Bernstein qui connait son Mahler sur le bout des doigts et qui en donne ici une vision d'une maturité exceptionnelle, d'une profondeur qui lmaisse pantois et qui dépasse de très loin son travail, pourtant déjà remarquable, à New-York (SONY). Seul bémol, et encore, cette intégrale nous rapporte un enregistrement du Chant de La terre pour ténor et baryton édité par Decca dans les années soixante et franchement on regrette que Bernstein n'ait pas eu le temps de l'enregistrer avec une alto ou mezzo.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?