Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Mahler: Des Knaben Wunderhorn
 
Agrandissez cette image
 

Mahler: Des Knaben Wunderhorn

1 avril 2003 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,19 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
1
6:18
2
2:04
3
6:07
4
2:38
5
2:44
6
3:50
7
5:45
8
6:56
9
3:14
10
2:29
11
2:21
12
7:26
13
3:57
14
9:47

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Performers: Riccardo Chailly, Royal Concertgebouw Orchestra, Gösta Winbergh, Sara Fulgoni, Matthias Goerne, Barbara Bonney
  • Composers: Gustav Mahler
  • Conductors: Riccardo Chailly
  • Date de sortie d'origine : 8 avril 2003
  • Date de sortie: 21 avril 2003
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2002 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:05:36
  • Genres:
  • ASIN: B0025D2PG2
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 6 novembre 2010
Format: CD
Voici un enregistrement qui a véritablement posé un jalon dans l'interprétation du Wunderhorn. Chailly semble vouloir faire son deuil de l'unité fantasmée d'un recueil qui fasse œuvre : y renoncer mais aussi la dépasser. Plutôt que de chercher à découvrir une œuvre unitaire et cohérente antérieure à sa fragmentation, il pose au contraire la fragmentation comme première et propose un parcours possible à travers un recueil envisagé comme une compilation sans mode d'emploi prescrit. C'est précisément ce qui lui permet de construire une cohérence : Urlicht n'est pas relégué en appendice mais placé au milieu, où il devient un centre de gravité. Innovation en ce qui concerne la distribution vocale : seul Urlicht nécessite un vrai mezzo, les autres lieder où une voix féminine est préférable appellent davantage un soprano clair, à même d'évoquer l'enfance. La majorité des numéros reviendra néanmoins à un baryton (Chailly se rattache-t-il à l'école faisant de cette voix celle du lied et la voix mahlérienne par excellence ?) ; mais c'est à travers la voix d'un ténor spinto que Revelge exprimera toute sa noirceur. Quatre voix, donc, mais pas de dramatisation arbitraire, autrement dit aucun numéro dialogué : le Wunderhorn relève du lied et c'est l'art du liedersänger de chanter non un personnage de théâtre mais un texte poétique dans lequel plusieurs voix peuvent s'exprimer.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique