ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Mahler : Das Lied von der Erde (The Song of the Earth - Le Chant de la Terre) [Super Audio CD, Import]

Fritz Reiner CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 17,94 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 1 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Fritz Reiner

Discographie

Image de l'album de Fritz Reiner

Photos

Image de Fritz Reiner
Visitez la Page Artiste Fritz Reiner
83 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mahler : Das Lied von der Erde (The Song of the Earth - Le Chant de la Terre) + Mahler : Symphonie n° 4 en sol majeur + Moussorgski : Tableaux d'une Exposition - une Nuit sur le mont Chauve
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Orchestre: Chicago Symphony Orchestra
  • Chef d'orchestre: Fritz Reiner
  • Compositeur: Gustav Mahler
  • CD (3 septembre 2007)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Super Audio CD, Import
  • Label: Red Seal Inter
  • ASIN : B000QEIMAA
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.276 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Disque 1 piste 1 - Fritz Reiner, Richard Lewis
2. Disque 1 piste 2 - Fritz Reiner, Maureen Forrester
3. Disque 1 piste 3 - Fritz Reiner, Richard Lewis
4. Disque 1 piste 4 - Fritz Reiner, Maureen Forrester
5. Disque 1 piste 5 - Fritz Reiner, Richard Lewis
6. Disque 1 piste 6 - Fritz Reiner, Maureen Forrester
7. Das trinklied vom jammer der erde (the drinking song of earth's misery)
8. Der einsame im herbst (autumn loneliness)
9. Von der jugend (of youth)
10. Von der schonheit (of beauty)
11. Der trunkene im fruhling (the drunkard in spring)
12. Der abschied (the farewell)
13. Das trinklied vom jammer der erde (the drinking song of earth's sorrow)
14. Der einsame im herbst (autumn loneliness)
15. Von der jugend (of youth)
16. Von der schonheit (of beauty)
17. Der trunkene im fruhling (wine in spring)
18. Der abschied (the farewell)
19. Das trinklied vom jammer der erde (the drinking song of earth's sorrow)
20. Der einsame im herbst (autumn loneliness)
Voir les 24 titres de ce disque

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le chant de l'amer 5 septembre 2007
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD|Achat vérifié
Voici une des très grandes versions du Chant de la terre, avec Klemperer (EMI), Walter (Decca et Columbia/Sony), et sans doute avant d'aussi beaux disques que Jochum (DG) et Giulini (DG aussi). La prise de son n'est peut-être pas aussi hallucinante que dans la 4° du même Mahler mais la couche SACD donne quasiment l'impression, grâce au DSD, d'entendre les bandes analogiques originales. Par rapport à la précédente en Gold Seal, on gagne énormément de présence sur les voix et les instruments mais aussi sur l'acoustique de salle.
C'est le plus grand Reiner qu'on trouve ici, dans une œuvre qui ne fait pas partie du cœur de son répertoire mais où son art se manifeste de façon exemplaire, polaire, absolue. La transparence cristalline et la puissance adamantine du son orchestral (un Orchestre symphonique de Chicago dans lequel Reiner s'est incarné), la netteté sans appel des lignes, le tranchant des ponctuations, ce ton à la fois colérique et triomphant, à l'exultation sans exaltation : voilà le style Reiner atteignant à son idéal, et dessinant un Lied von der Erde terrible dans son objectivité terrienne et en même temps totalement idéalisée. Il s'agit peut-être du plus purement tragique des Chants de la terre enregistrés, car le moins sentimental, faisant abstraction de tout affect humain et contingent, laissant la mort apparaître en elle-même. Forrester complète ce tableau de son chant à la fois désemparé et lucide. Ce n'est peut-être pas le Chant de la terre "de" Mahler, mais c'est peut-être le Chant de la terre du Chant de la terre, tel que Mahler lui-même ne pouvait l'envisager, impersonnel et radical.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un Abschied de rêve... 4 mars 2008
Par Farioli Fernand TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
Pour moi, avant Ferrier avec Bruno Walter, pourtant magnifique mais trop analytique, trop "parfaite", cet enregistrement est "LA" version enregistrée du chant de la terre quasi-miraculeuse d'émotion, d'intelligence du chant, de couleur orchestrale. La voix de Maureen Forrestier qui sait rester si chaude même dans les pianissimi, constamment expressive et juste a quelque chose d'idéalement cuivré. La partition la plus inspirée de Mahler dans une interprétation de rêve...et en SACD !
Mais que reste-t-il aux autres ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Grande version du Chant de la Terre 12 octobre 2012
Par Pèire Cotó TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
Je précise que mon commentaire est basé sur la version CD. Le son doit être encore meilleur en SACD...

A côté de celui de Bruno Walter (Decca, 1952, avec Ferrier et Patzak), de celui de Klemperer (EMI, 1964-66 avec Ludwig et Wunderlich), ce disque de novembre 1959 est depuis longtemps un des plus souvent cités dans la discographie de l'œuvre. Mon écoute comparée, à laquelle j'ai ajouté Bruno Walter-1960 (CBS > Sony, Mildred Miller et Ernst Haefliger) le place en numéro 3, ce qui n'est pas original. Le plus difficile pour moi a été de dire pourquoi.

L'enregistrement est bon sans atteindre les sommets de netteté des meilleures prises de son dont a bénéficié Fritz Reiner dans les disques de cette époque; mais celle de la version Klemperer, plus récente, est audiblement meilleure, ce qui est très important, s'agissant d'une interprétation qui, à la différence de l'ancienne de Bruno Walter, met en valeur les détails de l'orchestration mahlérienne. Comme dans ses Richard Strauss, Reiner clarifie, permet aux solistes de se faire entendre de façon individualisée. Sur ce plan-là, cette version est infaillible. Le sang-froid, le vif-argent, la délicatesse du travail orchestral de Reiner sont admirables. Pour ce qui est de la souplesse du tempo, Reiner occupe probablement une position intermédiaire entre Walter et Klemperer, plus proche de ce dernier.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour Chicago et Forrester 3 mai 2012
Par Nardis TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
Oui, l'orchestre d'abord. Ses cuivres, toujours au sommet, chez Reiner comme avec Solti, ne souffrent aucune comparaison. Une telle pureté, un tel souffle, une telle ampleur - un modèle, si tel modèle pouvait s'égaler. Maureen Forrester, ensuite. La concurrence était rude, avec "la" Ferrier". Mais Forrester fait mieux, elle insuffle une dimension plus humaine, plus charnelle, tantôt plus gaie, tantôt plus tragique à ces chants d'amour et de mort. Quant à Reiner, il fait ici presque œuvre de chef d'opéra, accompagnant le chant avec une science, une subtilité et une rigueur confondantes. On l'a connu plus exubérant - voire exaspérant. Avec cet enregistrement, il signe l'un de ses chef-d'œuvres incontestables. Certains pourront seulement lui reprocher un découpage quelque peu cinématographique de l'œuvre - son péché mignon -, défaut qu'a su éviter Klemperer, par exemple, mais au prix d'un certaine monotonie.
L'enregistrement ? Miraculeux à 80% - un vrai test pour votre chaîne. Seuls quelques passages sonnent un peu brouillon, un peu "sales" - défaut qui sans doute disparaîtrait à l'écoute du vinyle originel.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?