Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mahler : Symphonies n° 2, 4, 7, 9 - Le chant de la terre, Lieder


Prix : EUR 16,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
18 neufs à partir de EUR 11,94 2 d'occasion à partir de EUR 13,79

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mahler :  Symphonies n° 2, 4, 7, 9 - Le chant de la terre,  Lieder + Bruno Walter conducts Mahler
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Bruno Walter conducts Mahler EUR 21,00

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Elizabeth Schwarzkopf, Christa Ludwig, Fritz Wunderlich
  • Chef d'orchestre: Otto Klemperer
  • Compositeur: Gustav Mahler
  • CD (3 octobre 2011)
  • Nombre de disques: 6
  • Label: EMI
  • ASIN : B005EVV5GI
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.742 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Voir tous les articles


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 10 octobre 2011
Format: CD Achat vérifié
Jusqu'en 1960, Mahler était boudé par la plupart des grands chefs d'orchestre. Seuls de grands noms comme Bruno Walter ou Otto Klemperer, disciples du compositeur, s'étaient réellement emparés de son oeuvre (sans oublier Mengelberg ou encore Mitropoulos, comme le fait justement remarquer Denis Urval). Ensuite viendra l'impulsion de Bernstein, puis les Karajan, Solti, Kubelik, Haitink, et autres Kondrashin. C'est en 1905 que Klemperer rencontre pour la première fois Gustav Mahler, à l'occasion d'une répétition de la 2ème Symphonie. C'est grâce au compositeur qu'il obtiendra ensuite ses deux premiers postes de chef d'orchestre (d'abord à Prague en 1907, puis à Hambourg en 1910). Klemperer n'aura de cesse sa vie durant de défendre l'oeuvre de Mahler, et il le fera de la meilleure façon qui puisse être.

EMI nous propose ici de retrouver, regroupé pour la première fois et en coffret économique, le leg studio réalisé dans les années soixante, au Kingsway Hall de Londres. Klemperer y dirige le Philharmonia Orchestra (et Choeurs) dans des enregistrements qui sont tous autant de jalons dans l'histoire du disque mahlérien.

* Symphonie n°2 en ut mineur "Resurrection", captée en novembre 1961 et mars 1962, avec Elisabeth Schwarzkopf et Hilde Rossl-Majdan.
Lire la suite ›
17 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pèire Cotó TOP 50 COMMENTATEURS on 24 octobre 2012
Format: CD
En dehors de toute question d'interprétation, ce coffret a d'abord deux avantages : bien que très bon marché, il offre une notice avec le texte des Lieder (ceux des Symphonies 2,4, du Chant de la Terre et des cinq Lieder enregistrés par Christa Ludwig) traduits en français, l'édition étant en priorité destinée au marché francophone bien que vendue ailleurs; d'autre part l'enregistrement et le remastering en 24 bits (date non précisée, encore que celle de 2011 soit possible) sont excellents et rendent justice à la mise en valeur par le chef des pupitres de l'orchestre.

Bien qu'étant disciple de Mahler comme Bruno Walter, Klemperer a une conception musicale tout à fait opposée à celle de son collègue : autant Bruno Walter souligne le sentiment, la danse quand la musique y fait allusion, le charme, tirant nettement Mahler vers le passé romantique, autant Klemperer refuse ostensiblement ces éléments ainsi que le pittoresque éventuel, tout ce qui peut rendre Mahler séduisant au premier degré, mettant en valeur sa modernité. On reconnaît la situation historique de Gustav Mahler à la charnière de deux époques musicales et du même coup le danger d'une prise de parti trop affirmée : c'est sans doute à cause du refus de tout élément pittoresque et décoratif que les deux premiers mouvements de la Quatrième Symphonie sont privés de leur contenu par Klemperer, devenant une musique dont on peut apprécier l'atmosphère hautement hypnotique, la lumière et l'architecture, mais dont tous les détails sont gommés.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 10 octobre 2011
Format: CD
Ce coffret réunit (enfin !) les enregistrements mahlériens en studio produits par EMI (qui a par ailleurs édité un enregistrement de la deuxième symphonie en concert) d'Otto Klemperer.
Ce qui signifie que, pour la première fois depuis une vingtaine d'années, la Septième est disponible commercialement : un genre d'événement. Une Septième anguleuse, froide, lentement décortiquée : une objectivité produisant un indéniable effet de cruauté. Le seul précurseur de la version si personnelle de Boulez ?
La Deuxième, remarquable, n'est pas ma préférée de Klemperer, mais j'ai découvert cette aeuvre par le concert du même chef à Amsterdam, ce qui me conditionne sans doute.
Je n'hésiterai pas à prendre la défense de la Quatrième. Certes, les inflexions viennoises (en forme de plissement des genoux) n'y sont pas ; certes, l'approche est architecturale, donc statique. Mais comme dans la Grande de Schubert, je trouve que cela permet une aération qui permet de retrouver pr d'autres moyens la légèreté que d'aucuns pleurent. Schwarzkopf n'est pas la fraîcheur incarnée, mais cette symphonie ne se résume pas au lied final.
J'ai dit ailleurs le bien que je pense du Chant de la terre, pour moi le meilleur, assez loin devant tous les autres, un des plus grands enregistrements de musique classique.
La Neuvième est sévère, carrée, minérale, impersonnelle. Une approche partielle mais indispensable.
Lire la suite ›
3 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?