Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Mahler: Symphony No.5 (Boulez)
 
Agrandissez cette image
 

Mahler: Symphony No.5 (Boulez)

31 janvier 2014 | Format : MP3

EUR 8,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,98 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
12:54
30
2
15:02
30
3
17:59
30
4
10:59
30
5
15:12


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 janvier 1997
  • Date de sortie: 6 janvier 1997
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 1997 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:12:06
  • Genres:
  • ASIN: B0025GXA1I
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.172 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

27 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par oliverte sur 3 mai 2004
Format: CD
Une trauermarsch dévastatrice, un scherzo les nerfs à vif, un adagietto ni langoureux ni bêtement "romantique" mais désespéré. la Cinquième de Mahler par Boulez est la musique de la rage et du désespoir. Sans jamais disséquer l'oeuvre, sans jamais la "squeletiser", sans jamais la tirer vers Webern ou Berg, Boulez, en fin connaisseur de son architecture et de sa forme tripartite, nous en apprend autant sur Mahler qu'Henry Louis de la Grange, son plus sérieux biographe! Il en signe une version magistrale! Superbement captée de près à chaque pupitre, le Philharmonique de Vienne a un grain, une force de frappe, une véracité des timbres, une ampleur des percussions, un soyeux des cordes à nulle autre pareil! A l'instar de sa non moins magistrale vision de la Sixième symphonie, les tonmeisters de la DG ont privilégié, avec un certain apropos le bas médium et le grave ce qui confère à l'image orchestral un désespoir accru d'une densité et d'une dynamique inouîe.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cirilo sur 18 mars 2012
Format: CD Achat vérifié
Qu'ajouter de plus à ces avis de mélomanes avisés, si ce n'est que Boulez imprime à son orchestre une maîtrise et une précision qui n'enlève rien, bien au contraire, à la puissance de cette oeuvre.
Au final, un plaisir immense et une émotion véritable, grâce aussi à un enregistrement d'une qualité exceptionnelle.
Comme la deuxième ou la sixième, des disques à posséder dans sa discothèque, pour pouvoir renouveler encore et encore le plaisir procuré par leur écoute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 100 COMMENTATEURS sur 27 janvier 2012
Format: CD
Les dernières décennies ont vu s'imposer une esthétique moins romantique et plus objective qui souligne ce que la musique de Mahler avait d'expérimental. Les deux grands représentants de ce style d'interprétation sont Pierre Boulez et Michaël Gielen remarquables à la foix par leur clarté et leur fluidité.
1. Pierre Boulez applique à Mahler les techniques qui sont celles des "baroqueux" : il ne joue rien que la partition mais aussi toute la partition. Et c'est cela qui fait la différence. Chaque nuance instrumentale voulue par le compositeur est ainsi restituée. Il évite ainsi la lenteur générale adoptée par d'autres chefs qui prive la 5e d'une partie de son élan et de son tranchant.
2. Il est accompagné par le Wiener Philharmoniker qui était l'orchestre de Mahler : les musiciens, rompus à ce style de musique, sont de premier plan et s'adaptent sans difficulté aux exigences du chef. Tout est question d'équilibre, de fluidité, d'attention à la forme.

On appréciera d'autant plus cette interprétation qu'elle est magnifiée par une prise de son parfaite, attentive au moindre détail sans que jamais la grande ligne soit absente.
3 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pineau sur 2 mai 2009
Format: CD
Génial!Lorsque j'ai découvert cette version,(j'en connais beaucoup d'autres)ce fut le choc.Je n'avais jamais entendu une 5ème comme celle-là.
Bravo à Pierre Boulez.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique