Plus d'options
Mahler: Songs of a Wayfarer; 5 Rückert-Lieder / Zemlinsky: Six Songs to Poems by Maurice Maeterlinck
 
Agrandissez cette image
 

Mahler: Songs of a Wayfarer; 5 Rückert-Lieder / Zemlinsky: Six Songs to Poems by Maurice Maeterlinck

14 janvier 1997 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:46
30
2
3:58
30
3
3:07
30
4
5:27
30
5
3:53
30
6
3:07
30
7
2:39
30
8
2:10
30
9
3:17
30
10
4:54
30
11
2:26
30
12
1:19
30
13
2:28
30
14
6:08
30
15
7:18
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 11 mars 1997
  • Date de sortie: 14 janvier 1997
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 1996 Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 55:57
  • Genres:
  • ASIN: B0025DGRYI
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.666 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 21 août 2012
Format: CD
Un maître disque, à n'en pas douter. Car une fois que l'on se sera dit qu'Anne Sofie von Otter n'est ni Kathleen Ferrier ni Janet Baker ni Christa Ludwig, et que John Eliot Gardiner n'est certes pas connu pour être un grand chef mahlérien, il n'y a plus qu'à écouter le disque pour ce qu'il est et se rendre à l'évidence.

Tout d'abord constater que le couplage est bienvenu. Donner à entendre Zemlinsky aux côtés de Mahler aurait dû s'imposer avec le temps, syncrétisme post-romantique aidant - les lieder op. 13 datent de 1913, peu après la mort de Mahler : il suffit d'écouter le 6ème lied "Sie kam zum Schloss gegangen" pour entendre très nettement le legs mahlérien - et pourtant ils ne sont pas si souvent appariés que cela. J'ai pour ma part découvert Zemlinsky avec ce disque, à sa sortie il y a une quinzaine d'années : on ne peut rêver meilleure introduction.

Puis se dire qu'Anne Sofie von Otter était alors au sommet de ses moyens vocaux, qu'elle arrivait à pallier son timbre un peu léger et manque de coffre - parfois gênant dans un tel répertoire - par une caractérisation sans faille.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par John Bennetts le 5 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Excellente interpretation et enregistrement d'un programme très intéressant. Dommage que cette version ait été supprimée par DGG et soit devenue chère, car difficile à trouver. Et ils n'ont pas l'intention de la réediter ! Sautez dessus si vous la trouvez !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Laurent Viard le 16 février 2015
Format: CD Achat vérifié
Dans ce répertoire un des plus beaux enregistrements jamais réalisés, entre un orchestre et une interprète totalement imprégnés de chaque lied.
Le timbre si particulier et unique d' AS von Otter fait vraiment merveille dans ce répertoire; quel dommage que le Chant de la Terre, donné au TCE avec les mêmes interprètes en 1998 n'aie pas été capté...la salle avait littéralement chaviré.
Quelle intelligence musicale et quelle beauté instrumentale toujours signifiantes...Le dernier des Ruckert (Ich bin der welt...) pourrait justifier à lui seul ce CD sublime de bout en bout. Prise de son spectaculaire (sur une excellente chaine c'est vraiment le très grand frisson)
À sa sortie ce CD avait obtenu le titre envié de Diapason d'Or de l'année, et AS von Otter le titre d'artiste de l'année. Il me semble que la critique de l'époque se terminait par ceci: "un disque transcendant qui, à jamais, peuplera vos jours et vos nuits"....What else ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique