Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mahler - symphonie n°8 Import


Prix : EUR 27,38 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
5 neufs à partir de EUR 11,00 5 d'occasion à partir de EUR 10,63

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Orchestre Royal du Concertgebouw

Visitez la Page Artiste Orchestre Royal du Concertgebouw
pour toute la musique, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (13 juillet 2011)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import
  • Label: Decca
  • ASIN : B000056ETV
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 85.247 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - veni creator spiritus
2. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - imple superna gratia
3. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - infirma nostri corporis
4. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - accende lumen sensibus
5. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - veni, creator...da gaudiorum praemia
6. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part I - gloria sit patri domino
Disque : 2
1. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - poco adagio: waldung, sie schwankt heran
2. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - ewiger wonnebrand
3. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - wie felsenabgrund mir zu fußen
4. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - gerettet ist das edle glied
5. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - uns bleibt ein erdenrest
6. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - hochste herrscherin der welt
7. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - dir, der unberuhrbaren
8. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - bei der liebe, die den fussen
9. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - neige, neige, du ohnegleiche
10. Symphonie n 8 en mi bemol majeur symphonie des mille part II - komm! komm!
Voir les 12 titres de ce disque

Descriptions du produit

Descriptions du produit

2CD W/Eaglen/Royal Concertgebouw Orch./Riccardo Chailly

Amazon.fr

Riccardo Chailly continue son intégrale des symphonies de Mahler, avec le prestigieux Concertgebouw Orchestra d'Amsterdam, phalange familière du compositeur autrichien, qui nous a déjà offert plusieurs versions de références, dirigée par Bernard Haitink et Leonard Bernstein. Créée en 1910, à Munich, la Symphonie n° 8, surnommée la "Symphonie des mille", réclame un orchestre de 170 musiciens, un orgue, 8 solistes et 850 choristes, dont 350 enfants. Mahler la considérait comme son oeuvre "la plus grandiose" et "une offrande à la nation", de par les forces qu'elle réunissait. Un gigantesque poème dramatique de 80 minutes qui proclame l'Amour comme source de la créativité. L'ouvrage s'achève sur la glorification de l'Éternel féminin. La première partie, choral exalté qui nous ramène à la grandeur de Bach, utilise l'hymne latin, Veni creator spiritus, que Goethe considérait comme "une invocation au génie universel du monde". Ce n'est donc pas le fruit du hasard si Mahler met ensuite en musique la deuxième partie du Faust de Goethe. Il unifie tous les styles vocaux (mélodie, aria lyrique, cantate, choeur) pour brosser une fresque à la fois imposante et poétique. Chailly nous en offre une lecture admirablement construite et contrôlée, où la poésie prime sur la magnificence. --Franck Erikson

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 23 décembre 2010
Format: CD
...qui demande, pour plus de la moitié de sa durée, une attention au détail digne de la musique de chambre » déclara Riccardo Chailly.
Certes, malgré l'importance des effectifs en jeu, et hormis les effets de masse, l'orchestration se caractérise plutôt par sa parcimonie et sa transparence.
De fait, le chef italien fait preuve d'une remarquable subtilité dans la Scène de Faust : patiente élaboration des phrasés, affinage de la matière instrumentale, variété de l'accentuation...
Le respect des nuances force l'admiration : les textures privilégient l'aspect diaphane ; la dynamique s'étend à des pianissimos impalpables.
Dans un tel tableau, même les solistes vocaux semblent eux-mêmes devenus une teinte qui s'harmonise dans le nuancier.
Le comble du raffinement, une épure de poésie symboliste.

Voilà pour les compliments.
Si vous me demandez maintenant si j'apprécie sincèrement ce qu'on entend, je répondrais que j'admire le résultat mais qu'il me laisse froid, parce que livide et désincarné.
J'écrivais récemment que la version de Giuseppe Sinopoli à Londres (Deutsche Grammophon) me semble accuser le caractère opératique de cette fresque goethéenne. A l'inverse, le présent disque dédramatise, dématérialise cette scène et la réduit à une essence ectoplasmique.
Peut-être la prise de son, ample mais inconsistante, renforce-t-elle cette mauvaise impression.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par olivia sur 26 mars 2001
Format: CD
On l'avait déjà entendu au disque dans les quatrième et cinquième symphonies du même Gustav Mahler pour un résultat saisissant. Cette huitième opus symphonique, si difficile à interpréter en raison de l'ampleur de son effectif (1000 exécutants,)ne déçoit en aucune manière et consacre Riccardo Chailly comme un grand chef malhérien. Suprenant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?