Appli Amazon

Main basse sur la ville -... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Main basse sur la ville - Édition Collector 2 DVD [Édition Collector]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Main basse sur la ville - Édition Collector 2 DVD [Édition Collector]

dans notre promotion 2 DVD = le 3e offert*


Prix : EUR 26,00 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
2 neufs à partir de EUR 26,00 2 d'occasion à partir de EUR 14,00
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion


Découvrez la boutique des Editions Montparnasse : grands classiques du cinéma et du documentaire, pièces de théâtre et spectacles, cinéma du monde, documents d'actualité, émissions nostalgiques ou programmes pour enfants.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Main basse sur la ville - Édition Collector 2 DVD [Édition Collector] + Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon + Lucky luciano
Prix pour les trois: EUR 49,83

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Rod Steiger, Salvo Randone, Guido Alberti, Marcello Cannavale, Dante Di Pinto
  • Réalisateurs : Rod Steiger, Salvo Randone, Guido Alberti, Marcello Cannavale, Dante Di Pinto
  • Format : Noir et blanc, PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Editions Montparnasse
  • Date de sortie du DVD : 2 novembre 2005
  • Durée : 105 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • ASIN: B000BNSP4Y
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 70.227 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Livret : "Ma" façon de faire du cinéma, regard sur mes films", par Francesco Rosi
Master restauré
Conversation à trois : Francesco Rosi et Raffaele La Capria interrogés par Michel Ciment (16' - VF)
Analyses de séquences, par Jean A. Gili (21' - VF)
Extrait du film "Journal Napolitain" de Francesco Rosi (12' - VOST)
"Histoires de Naples", par Myriam Tanant (15' - VF)

Descriptions du produit

Description du produit

Poussée par l'entrepreneur Nottola , la municipalité de Naples transforme les terrains agricoles en terrains constructibles pour lancer un gigantesque programme immobilier.Le chantier entraîne la mort d'un enfant et de vives polémiques au sein du conseil municipal , alors que de nouvelles élections se préparent.L'enquête sur l'accident s'enlise mais les stratégies électorales s'affinent , et certains membres de la majorité au pouvoir s'inquiètent de voir Nottola figurer sur leur liste.

Synopsis

L'écroulement d'une maison, à Naples, fait éclater un énorme scandale immobilier. Le promoteur est un député de droite et pour lui, il n'est pas question d'être absent aux prochaines élections. Il y a enquête, mais que risque-t-il ?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 11 février 2013
Format: DVD
Saisissant film que cette seconde grande réussite de Francesco Rosi (après Salvatore giuliano). La scène se passe à Naples, au moment où des spéculateurs immobiliers rachètent des terres agricoles pour les transformer en immondes barres HLM (filmées, de manière virtuose, d'hélicoptère en introduction et conclusion du film). Lorsque le promoteur Nottola (joué de manière très convaincante et - qui l'eût cru? - sobre par Rod Steiger) est contesté après que des travaux de démolition des taudis napolitains ont conduit à des écroulements et des morts, l'opposition communiste au conseil municipal exige une commission d'enquête. Et Nottola est obligé d'entrer dans le jeu politique.
On peut reprocher au film un certain verbiage lors des conseils municipaux mais, pour le reste, quel brio... Rosi sait habilement mêler approche documentaire, approche politique et approche dramatique. Le film défend une thèse (comme tous les films de Rosi) mais ici, la volonté de démonstration n'étouffe pas la virtuosité. Le film, ponctué par une musique brillante de Piero Piccioni, est marqué par d'incroyables séquences de foule et d'émeutes et dresse un panorama saisissant de la combinazione, qui a tant nui au mezzogiorno. A ne pas manquer.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fritz Langlois TOP 500 COMMENTATEURS le 28 octobre 2010
Format: DVD
L'un des films les plus virulents qu'il m'ait été donné de voir, MAIN BASSE SUR LA VILLE est d'une âpreté et d'une sécheresse rares. De nombreuses scènes évoquent une esthétique de documentaire: on jurerait que le metteur en scène a placé ses caméras au sein d'une assemblée de politiciens, dans un quartier défavorisé, au milieu d'une manifestation urbaine, dans le bureau d'un juge, etc. On y voit un immeuble vétuste s'effondrer: ces images sont le point de départ d'une violente dénonciation des accointances entre des hommes politiques accrochés au pouvoir comme des moules à un rocher et des hommes d'affaires spéculateurs et ultra-capitalistes. Les acteurs sont uniformément extraordinaires, en ce sens qu'aucun d'entre eux n'a l'air de jouer un rôle - le ton, l'ambiance, les échanges sont résolument réalistes. Même Rod Steiger, dont la tendance à surjouer est pourtant évidente dans de nombreux films, est impressionnant de sobriété en entrepreneur immobilier lié aux plus hautes sphères de l'Etat. Pas de manichéisme cependant: si le film ne se préoccupe pas de la psychologie des personnages, ceux-ci ne sont pas tous mis dans le même sac. Au début des années 60, le néo-réalisme n'était pas loin. On sent constamment ici où se situent les sympathies du réalisateur - du côté des nécessiteux et de ceux qui tentent de défendre les intérêts de ces derniers. Un personnage essaie de réveiller la conscience citoyenne des administrés, peut-être le porte-voix du cinéaste.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pasquali le 15 avril 2011
Format: DVD
quand les italiens savaient (encore) faire du cinéma !

avec un Rod Steiger au sommet de son art , ce film dénonce avec force , émotion et talent la collusion des affaires , de l'argent et de la politique ;

il montre aussi comment les idées et les convictions peuvent s'effacer devant la finalité ultime : être élu , ou mieux , réélu .

Quand on connait des exemples plus récents , en Italie et en France , on se dit qu'hélas , il n'y a rien de nouveau sous le soleil

il reste donc cette peinture hyper réaliste de l'Italie d'après guerre , et notamment de NAPLES ( mais sans le scandale des Ordures Ménagères), qui ser a reprise dans bien des films avec l'humour en plus .

donc un film à revoir pour ceux qui ne se contentent pas des histoires à l'eau de rose et qui acceptent qu'un film puisse , aussi , être un outil de militantisme
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?