Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Maison des autres [Poche]

Arzo
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche --  
Broché EUR 10,96  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Grand admirateur de James et de Conrad, D'Arzo sait bien que les moments essentiels sont ceux où " il ne se passe rien ". Mais ce rien engendre ici une prose tendue et scandée où chaque mot semble arraché à la plus secrète réticence. La douloureuse question que la vieille femme de Maison des autres, après maints détours et lapsus, pose au prêtre d'un village perdu de l'Apennin émilien ne peut avoir de réponse. Dans un univers minéral et désolé que rythme le retour obsédant des saisons et des gestes, à peine troublé par le drame indicible qui fait le livre, elle renvoie chaque lecteur au profond de lui-même.

Détails sur le produit

  • Poche: 85 pages
  • Editeur : Rivages (1 novembre 1992)
  • Collection : Bibliothèque étrangère
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 286930594X
  • ISBN-13: 978-2869305946
  • Dimensions du produit: 16,6 x 10,6 x 0,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 498.846 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
3.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Beau mais triste et grave 4 février 2005
Par Beatrice
Format:Broché
Il est des récits à l'écriture si pure qu'ils ne laissent pas indifférent et la force des ces récits outre leur poésie artistique qui nous enchante, est de nous renvoyer à nous- mêmes. Maison des autres, suivi de "un moment comme ça" sont deux récits pessimistes mais merveilleux. Merveilleux mais tristes.
Maison des autres c'est la pesanteur du temps, la vie insignifiante d'hommes et de femmes d'un petit village italien, l'immobilisme de ces jours qui se ressemblent et qui paraissent immuables:"où la tristesse de vivre semble grandir en même temps que le soir et vous ne savez pas à qui attribuer la faute: mauvaise heure". Dans la lourdeur d'une vie toujours pareille à elle-même où le temps rythme la vie des hommes et des animaux, un prêtre va être confronté à une question terrible posée par une vieille lavandière ésseulée et à qui il ne pourra répondre.
Dans les deux récits où la vie semble avoir perdu son sens, Silvio d'Arzo va extraire le grave, la profondeur. le dramatique et va laisser filer le drame comme le temps qui passe.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un récit dont on ne ressort pas indemne 16 février 2013
Par Cherot
Format:Broché|Achat vérifié
Dès les premières lignes, Maison des autres sollicite les cinq sens...Non ce récit n'est pas gai, mais la poésie est-là, présente du début à la fin du livre; et les rapports humains décrits au sein de cette micro-société, sur une terre rude mais que l'on imagine magnifique, le sont d'une façon que je n'ai jamais rencontrée ailleurs. Trois années après l'avoir lu, Maison des autres reste une expérience littéraire très forte, les images et les sentiments évoqués par l'écriture de Sylvio d'Arzo sont aujourd'hui toujours tenaces.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Ecriture envoûtante 2 août 2014
Par Marij
Format:Broché|Achat vérifié
Ce court récit, plutôt une longue nouvelle, à l'écriture superbe et envoûtante m'a fait pensé à Dino Buzzati et encore à Italo Calvino, à quelque chose aussi de Cesare Pavese, mais plus étonnamment à un autre auteur non pas italien mais hongrois : Sandor Marai. On y retrouve le thème de l'attente, de l’obsession, il ne se passe pas grand'chose, mais on est pris par l'atmosphère, par la vie retirée de ce village perdu dans les montagnes et surtout par l’idée fixe de ce prêtre qui tente de découvrir le mystère qui semble se cacher derrière la vie misérable d'une femme inconnue qui vit seule et éloignée du village. La fin est une chute typique de la nouvelle. J'aime beaucoup les romans "d'atmosphère", mais tout le monde ne les apprécie peut-être pas ; je le conseille en tous cas à ceux qui aiment.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire absolument 22 juillet 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Une ambiance pesante, l'ordinaire d'un village isolé, de ses personnages taciturnes. L'écriture est belle et l'auteur nous emmène tranquillement, nous perd et dépose un dénouement trébuchant
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Nue, aride et sèche, la vie finit par passer... 2 août 2011
Par Alae
Format:Broché|Achat vérifié
L'idée de cette lecture m'a été donnée par Katherine Pancol, qui le cite dans son délicieux ouvrage "Un homme à distance", que je recommande.

Maison des autres est assurément un chef d'oeuvre littéraire mais le fond est désertique,triste et pathétique... Ce n'est pas un hasard, non, c'est le sujet même du livre : un village italien où les jours se suivent et se ressemblent inlassablement dénués d'intérêt, de poésie et de plaisir, en attendant que ça passe, comme on attendrait la fin d'une grippe ou d'un mauvais rhume.

Alors oui, je me suis ennuyée, j'ai hâté ma lecture pour en venir à bout, comme les personnages de ce livre le feraient de leur vie s'ils en avaient le loisir, unique loisir.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?