EUR 14,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Maison en petits cubes (l... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 5,23 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Maison en petits cubes (la) Album – 6 mars 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 14,95
EUR 14,95 EUR 22,40

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Maison en petits cubes (la) + L'épouvantail qui voulait voyager
Prix pour les deux : EUR 20,45

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Au beau milieu de la mer, vit un vieux monsieur dans une drôle de maison.

Mais quelle en est la raison ?

C'est que dans cette ville inondée, le niveau de l'eau monte sans arrêt.

Chaque maison se retrouve ainsi engloutie par la mer. Il faut alors en construire une autre par-dessus la première.

Et quand la deuxième est à son tour noyée par les flots, on en construit une nouvelle encore un peu plus haut.

Revue de presse

Toujours soucieuses de dénicher des oeuvres de qualité, les éditions nobi nobi! nous amènent sur un plateau un titre précédé d'une réputation plus que flatteuse : La Maison en petits cubes, adaptation en livre illustré du court-métrage éponyme vainqueur de plusieurs prix à travers le monde, dont l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation, le prix de meilleur court-métrage au festival du film d'animation d'Annecy, ou encore le prix du meilleur film d'animation au Japan Media Arts Festival. L'éditeur ne lésine pas sur les moyens pour promouvoir son nouveau bébé, comme le suggère sa forte mise en avant au dernier Salon du Livre : stand entièrement aux couleur de l'oeuvre, maquette de la maison en petits cubes, et surtout, venue de Kunio Katô, réalisateur du court-métrage et illustrateur du livre.

Dans une ville où l'eau ne cesse de monter, se dressent des maisons un peu particulières : chaque fois qu'une maison est immergée, son habitant en construit une nouvelle au-dessus. Ainsi se trouvent sous l'eau des maisons empilées les unes sur les autres, ressemblant à des petits cubes superposés.
Pourtant, au fil du temps, la ville a été désertée par ses habitants, et aujourd'hui, seul un vieil homme résiste encore et toujours à la montée du niveau de la mer, en bâtissant inlassablement de nouvelles maisons sur ses anciennes.
Un jour, alors qu’il s’est encore une fois lancé dans la construction d’une nouvelle maison, ses outils lui échappent des mains et tombent tout au fond de l’eau. Il enfile sa combinaison pour aller les repêcher. Ce qu'il ne savait pas forcément, c'est qu'en revoyant au fil de sa descente ses anciennes maisons, des souvenirs de son passé lui reviendraient en mémoire...

Celles et ceux qui ont vu le court-métrage remarqueront assez rapidement que le livre illustré s'en écarte à quelques reprises, ne serait-ce que par les textes, totalement absents dans le métrage, qui est muet, mais pas que. Loin de se contenter de reprendre le métrage, Kunio Katô a dessiné de nouvelles illustrations, pour un résultat se dressant comme une oeuvre à part entière, complémentaire du film.

Mais le propos, lui, reste le même : dans cette ville où il ne reste plus qu'un habitant, les auteurs dressent, de manière intimiste, le portrait d'un vieillard revoyant les souvenirs de sa vie, à l'envers, du plus récent au plus ancien. Des souvenirs tantôt clairs tantôt très flous, parfois de prime importance parfois moins, comme tout le monde en a dans la réalité, et qui sont on ne peut plus humains : décès de sa femme, départ de la maison de sa fille, carnaval en famille, naissance de ses enfants... Les grandes étapes y passent, nous faisant revenir sur une vie simple mais bien remplie. Pour autant, pas question pour les auteurs de tomber dans une quelconque ambiance larmoyante, et c'est sans doute là la plus belle force du récit. Le scénariste Kenya Hirata et Kunio Katô reviennent sur une vie sans en faire des tonnes, sur un ton aussi simple que cette vie elle-même, tout au plus avec un brin de mélancolie. Quant au final, tout aussi simple, il fait parfaitement ressortir cet éloge de ces souvenirs, de ces petits riens qui font pourtant une vie, et qu'il faut chérir.

Pour appuyer le récit, Kunio Katô offre des aquarelles douces, aux tons ocres renforçant l'aspect un peu doux-amer, et où le flou des contours renforce le flou des souvenirs et la poésie de l'ambiance générale. A vrai dire, il apparaît qu'aucun autre choix que l'aquarelle, un peu fugace, flou, légère, n'aurait pu aussi bien retranscrire la notion de souvenir.

Du côté de l'édition, nobi nobi! sert un travail impeccable, comme toujours. On saluera une traduction bien conçue, qui donne volontiers, à plusieurs reprises, dans la rime, histoire d'appuyer la poésie de l'oeuvre.

Complétant joliment le court-métrage tout en pouvant se suivre de manière indépendante, la Maison en petits cubes se dresse comme un conte universel, qui nous rappelle de ne jamais négliger les simplicités et les souvenirs de ce qui fait une vie, et qu'il faut chérir. Une fable qui apaisera les coeurs, fera réfléchir les plus grands, et que ces derniers prendront plaisir à raconter à leurs enfants en se disant que, peut-être, ils y repenseront quand ils seront plus vieux, le sourire aux lèvres.


Koiwai

(Critique de www.manga-news.com)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,23
Vendez Maison en petits cubes (la) contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,23, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Nobi Nobi (6 mars 2012)
  • Collection : Hors Collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2918857122
  • ISBN-13: 978-2918857129
  • Dimensions du produit: 28,3 x 1 x 21,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 39.357 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amadis le 27 mars 2012
Format: Album
Au début de tout, il y a le film. Sans paroles mais poignant d'émotions.

Laissant libre court à l'imagination de l'auditoire, La Maison en petits cubes est un film qui ne laisse pas indiffèrent. Chacun peut y insuffler une partie de soi, quelques bribes de souvenirs, des émotions sur des images sans paroles : nostalgie, joie, tristesse, le film convoque une pléiade de sentiments, tant et si bien que les moments que se remémore le grand-père finissent par faire remonter à la surface nos propres souvenirs, qui lentement se superposent sur l'écran.

Et si je vous parle du film, c'est que les éditions nobi nobi! ont sorti un album tiré de celui-ci. La maison en petits cubes est un véritable petit chef-d'aeuvre, d'une beauté à couper le souffle. Les dessins, de belles aquarelles aux tons ocres, sont emplis de poésie et de tendresse. L'album met des mots sur les images de Kunio Katô. Fidèle au film, la poésie est toujours au rendez-vous. Quelques ajouts d'illustrations visent à dédramatiser l'album, par de petites touches d'humour, permettant ainsi à un public plus jeune de découvrir et comprendre cette histoire.

Primé par l'oscar du meilleur film d'animation, La Maison en Petits Cubes n'a pas à rougir de son adaptation en album. Les éditions nobi nobi! ont su adapter cette belle histoire, simple et émouvante, dans un ouvrage de qualité, une représentation métaphorique de ce qu'est la vie à la toute fin du voyage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par alittlematterwhatever TOP 500 COMMENTATEURS le 19 mars 2012
Format: Album
Le salon du livre m'a enfin donné l'occasion d'acquérir La maison en petits cubes, le livre illustré dont je vous parle depuis quelques mois maintenant. Le salon m'a surtout permis de rencontrer l'auteur : Kunio Katô.
La maison en petits cubes met en scène un vieux monsieur vivant dans une ville où le niveau de l'eau monte encore et toujours. Le seul moyen de rester chez lui est de construire par-dessus sa maison une autre pièce où il pourra vivre tranquillement. Seulement, en érigeant les murs de sa nouvelle maison, les outils du vieux monsieur tombent dans l'eau et coulent tout au fond. Pour les récupérer, il n'a d'autre choix que de plonger, revoyant ainsi les anciennes pièces où il habitait. Les souvenirs refont surface, au fur et à mesure de la descente.

J'avais vu le film quand il avait été diffusé sur Arte et j'étais vraiment curieuse de savoir comment l'histoire allait être adaptée sur le papier. J'avais été bouleversée par la vidéo mais je m'interrogeais : comment une histoire aussi triste et aussi profonde allait être contée à des enfants ? Et bien, je n'ai pas du tout été déçue par le livre ! Tout d'abord, les dessins retranscrivent les mêmes émotions que le film : les tons et les couleurs restent doux, un dégradé de jaune, orange, bleu, blanc, avec un style très aquarelle qui amplifie la douceur des illustrations. Les contours sont fins et peu prononcés, on a donc le sentiment que les couleurs se fondent l'une sur l'autre, comme le passé et le présent se mêlent dans l'histoire. Les dessins sont restés fidèles au film.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par briquetou le 3 août 2012
Format: Album
....et, en entamant la lecture au beau milieu de la librairie, je suis sous le charme.... je le termine et en le refermant, je relève la tête mais je suis toujours dans cette histoire douce et prenante.... il faut que je l'achète, plus aucun livre n'accroche mon attention... ce sera donc le cadeau que je cherchais, mais je ne pensais pas faire une rencontre aussi forte. Merci à l'auteur !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Christelle le 7 mars 2014
Format: Album Achat vérifié
Tout en douceur et en subtilité, cet album est un véritable petit bijou. Tendre et à la fois très fort ! Tout simplement magnifique!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?