undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes FIFA16 cliquez_ici Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Makers: La nouvelle révolution industrielle et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 25,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Makers : La nouvelle r&ea... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 6,29 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Makers : La nouvelle révolution industrielle Relié – 22 novembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 50,00

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Makers : La nouvelle révolution industrielle + La Longue Traîne : Quand vendre moins, c'est vendre plus + Free ! : Comment marche l'économie du gratuit
Prix pour les trois: EUR 45,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Imprimantes 3D, découpeuses laser, logiciels et matériels open source sont désormais à la portée de tous et fabriquer des objets, chez soi comme à son bureau, va rapidement devenir aussi courant que de retoucher des photos... La démocratisation des outils de production va-t-elle déclencher une nouvelle révolution industrielle, portée par les Makers ? C'est le point de vue défendu par Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired et auteur du best-seller mondial La Longue Traîne, qui expose ici les caractéristiques de ce mouvement en plein essor. Les Makers utilisent les outils numériques pour créer de nouveaux produits et réaliser des prototypes. Grâce à l'open source, ils mettent en commun leurs idées et leurs connaissances, acquérant ainsi un immense savoir collectif. Leurs initiatives dépassent le stade du passe-temps et débouchent désormais sur de véritables entreprises, déjà présentes dans le tissu économique. Les Makers sont en effet en train d'industrialiser la bidouille et l'esprit DIY (Do It Yourself), en un mouvement tout à la fois artisanal et innovant, high-tech et low-cost. Et aujourd'hui, plus que jamais, chaque inventeur est désormais aussi un potentiel entrepreneur. Visionnaire, tout en restant pragmatique, Chris Anderson s'appuie sur de nombreux exemples comme les imprimantes 3D MakerBot, les cartes informatiques en open source Arduino ou les boutiques d'autofabrication TechLab. Poursuivant sa réflexion engagée sur l'économie numérique, il décrypte ici ce phénomène qu'il appelle lui-même "le passage des bits aux atomes" ou encore "la longue traîne des objets".

Biographie de l'auteur

Devenu une véritable star aux Etats-Unis Chris Anderson est le rédacteur en chef du magazine Wired depuis 2001. Auparavant, il a été journaliste à Science et Nature, puis a animé la rubrique internet de The Economist. Il a suivi des études scientifiques et a commencé sa carrière professionnelle en tant que chercheur. Inventeur de l’expression la Longue traîne, qui apparaît pour la première fois dans un article de Wired, il en tirera ensuite son best–seller du même nom. Il est également président du site web BookTour, répertoire en ligne gratuit des manifestations liées au livre(signatures, conférences d’écrivains, etc.) et a créé en 2008 la communauté en ligne DIY Drones, destinée aux amateurs de robotique aérienne.



Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Index | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dejean Sylvain le 17 décembre 2012
Format: Relié Achat vérifié
J'avais trouvé les précédents livres d'Anderson( long tail et free) pas si prospectif que ça, j'ai même eu l'impression qu'il arrivait un peu après la guerre. Là par contre on (enfin moi) découvre un nouvel horizon celui de l'industrie des petites séries, si on peut voir un peu partout fleurir des FabLabs on a parfois du mal à se représenter l'avenir de ces structures ou de ce qu'elles représentent, ce livre comble parfaitement ce manque. Où comment la standardisation industrielle laisse place à une sorte de frange artisano-industrielle 2.0. Les exemples que donne Anderson sont assez convaincants, la démonstration de leur rentabilité souvent intéressante, et les principes sur lesquels ils s'appuient (open source, fonctionnement communautaire, crowdsourcing) éclairants. Mais plus intéressant encore sont les conséquences permises par ce nouveau modèle industriel, si grâce à la numérisation l'intensité capitalistique des entreprises augmentent au détriment du facteur travail, une partie de la géographie des lieux de production se redessine. La démocratisation des facteurs de production, la mise en réseau des plans maquettes et objets et l'hyper-personnalisation de ce qui est produit conduit à fortement s'interroger sur ce qui génère aujourd'hui (ou demain je sais plus bien ) la sacro-sainte innovation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henri Isaac le 11 mai 2013
Format: Relié
Bien sûr cet auteur est toujours intéressant à lire et on apprécie cette capacité à narrer une révolution en cours de façon aussi facile. Mais cette facilité est toujours aussi présente dans les analyses qui sont finalement très délayées tout au long de nombreuses pages, comme souvent dans les "essais" américains une idée en 300 pages c'est long! Ca se lit donc assez vite et on doute que ce livre fournisse réellement les clés pour analyser cette révolution industrielle en cours. En effet, le livre est plutôt dans la description que dans la prise de recul et l'analyse de fond. Comme avec la Longue traine, dont plusieurs études scientifiques ont montré l'inexistence ou la très faible importance (c'est selon), on peut s'attendre à ce que ce livre ne reste pas dans les annales. On conseille à cet égard "Race againts the Machine" bien plus pertinent dans l'analyse.Race Against the Machine: How the Digital Revolution is Accelerating Innovation, Driving Productivity, and Irreversibly Transforming Employment and the Economy
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rouet le 27 juillet 2014
Format: Relié Achat vérifié
Je suis un fan de Chris Anderson. Son livre "la grande traine" m'avait enthousiasmé et il n'a rien perdu de son intérêt. Et je recommande très chaleureusement son "Free" sur l'économie du gratuit. A chaque fois il réussit à relever un changement dont les conséquences peuvent être très importantes pour l'économie mondiale, en fait une présentation très approfondie, très documentée,mais très facile et agréable à lire.
Ici c'est l'imprimante 3D dont j'étais loin d'imaginer toutes les conséquences. Et c'est, à chaque fois, l'oeil d'un praticien, pas l'analyse théorique d'un penseur. Quand Anderson évoque la possibilité de fabriquer tel ou tel produit avec une imprimante 3D sans avoir à passer par un bureau d'études, ou à commander une série de pièces, c'est qu'il l'a fait lui-même, et qu'il accompagne des entreprises qui en vivent déjà.
A la différence des 2 livres que j'ai cités, le phénomène décrit est moins avancé, donc les perspectives ouvertes sont moins certaines. Tout va sans doute se jouer, dans chaque domaine, sur les avancées des imprimantes, qui s'attaquent déjà à tous les domaines : pièces plastiques, mais aussi produits alimentaires ou matériaux de construction , mais aussi et surtout sur le coût des consommables.
Il faut le lire, et guetter son prochain livre quel qu'en soit le sujet !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Manageris TOP 1000 COMMENTATEURS le 4 juillet 2013
Format: Relié Achat vérifié
Chris Anderson, journaliste spécialiste de l'économie de l'internet, s'appuie sur les réussites des bricoleurs en réseau, les Makers, pour imaginer la prochaine révolution industrielle. Surtout, il sait rendre accessible ce phénomène à des non technophiles ! Pour lui, la nouvelle révolution industrielle se caractérise par la démocratisation des imprimantes 3D qui rendent facile et peu chère la production d'objets en petites séries. Ce qui pourrait rester dans le domaine du bricolage du dimanche prend une toute autre dimension grâce à l'innovation ouverte et aux communautés de Makers. Un innovateur a une idée. Il la propose à une communauté, qui peut lui donner suite, en se mobilisant pour l'améliorer. Celui-ci peut lancer une offre de souscription, qui le finance au moment où il a besoin de capitaux. Il peut alors se lancer sans risque dans la production, en sachant qu'il a déjà un marché. Il réalise les objets sur son imprimante 3D et les expédie lui-même aux acheteurs. Ces productions sont trop faibles en volume pour intéresser des grands groupes, mais permettent de faire vivre des petites sociétés, spécialisées dans des séries de l'ordre de 10 000 produits. Chris Anderson pense que les Makers contribueront au retour d'une partie de la production matérielle dans les pays riches, là où des communautés ouvertes innoveront et produiront en permanence des produits de niche. Ce livre est enthousiasmant : lorsque l'auteur décrit la façon dont il a produit en un week-end des meubles de poupée pour sa fille à l'aide d'une imprimante 3D, il sait donner envie de passer soi-même à l'action !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?