Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Making Mirrors
 
Agrandissez cette image
 

Making Mirrors

2 janvier 2012 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,91 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:01
30
2
1:57
30
3
4:04
30
4
3:11
30
5
5:13
30
6
3:18
30
7
4:39
30
8
5:21
30
9
3:18
30
10
3:06
30
11
3:53
30
12
3:13
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2011
  • Date de sortie: 2 janvier 2012
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 2011 Samples 'n' Seconds Records, under exclusive license to Universal Island Records, a division of Universal Music Operations Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 42:14
  • Genres:
  • ASIN: B006NSCUBK
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (63 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.750 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado le 2 avril 2012
Format: CD
Comme la plus-part des gens qui ne connaissent pas cet artiste (un auteur, compositeur et interprète belgo-australien !), je me suis penché sur cet album après avoir été pétrifié de bonheur et saisi d'une attaque de frissons irrésistibles à l'écoute du tube "Somebody that I use to know". Une chanson rare, magique, exceptionnelle, comme on en entend une tous les 10 ans sur les ondes radio.
Alors, soyons clair : Ceux qui veulent se ruer sur cet album en espérant retrouver les mêmes sensations qu'après avoir écouté la chanson en question risquent d'être déçus. "Making Mirrors" (troisième album de Gotye) ne soutient pas la comparaison avec son tube.
Très hétérogène (trop ?), très créatif, l'album s'écoute néanmoins avec plaisir, alignant des compositions tour à tour pop, électro, hétéroclites (roots, tango !) ou totalement expérimentales. Certaines valent franchement le détour, d'autres sont anecdotiques. Au fil des passages, les meilleurs titres gagnent à être réécoutés et finissent par être accrocheurs quand les moins intéressants deviennent agaçants.
Bref, "Making Mirrors" ne fait pas partie de la catégorie "album incontournable avec rien à jeter". Qui plus-est, il est en dessous de l'album précédent (Like Drawning Blood), beaucoup moins inégal.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lifthrasir VOIX VINE le 7 juillet 2012
Format: Téléchargement MP3
Comme (presque) tout le monde, c'est le succès de "Somebody that I used to know" qui m'a fait connaître Gotye et m'a encouragé à plonger dans son univers en écoutant cet album. Et comme presque tout le monde probablement, j'ai été surpris par ce que j'y ai découvert. Que ceux qui attendent des clones du single passent leur chemin, "Making mirrors" est résolument tourné vers la diversité - ce qui est a priori une bonne chose - et peut-être même un peu trop car le CD perd toute unicité. Entre les titres taillés pour la FM, tels que "Eyes wide open" et les essais électro-acoustiques de "State of the art", le grand écart est énorme ! Et au final, on ressort frustré de constater que Wouter alias Gotye n'utilise que trop peu souvent son premier instrument de travail, sa voix, pourtant capable de jouer les caméléons dans bien des registres différents, préférant souvent miser sur des ambiances plus planantes et des effets vocaux assez agaçants. Dommage !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tat44 le 19 décembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Emballée par le titre phare "Somebody that I used to know", le reste de l'album n'a rien à voir. Peut-être trop créatif pour moi. J'aurais mieux fait d'écouter d'autres extraits avant de l'acheter.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Sur la base de son "Somebody I Used To Know" irrésistible comme un retour de Police, en mieux car en plus émotionnel, le Belge Australien Gotye a créé la curiosité de 2012, et on a envie de lui accorder tout le crédit que mérite n'importe quel musicien capable de composer une "scie" planétaire aussi efficace, aussi impeccablement réussie... Mais la vérité est que son "Making Mirrors" tient la route tout seul, sans bienveillance exagérée de notre part : pas tout-à-fait mûre encore, certes, l'écriture de Wouter n'a rien de négligeable, et l'album est une jolie collection de morceaux variés, lumineux, tantôt pop et faciles, tantôt plus expérimentaux et atmosphériques, généralement construits sur des percussions et sur une voix aux intonations "stinguiennes" (... mais pas seulement, heureusement !). On peut déplorer un léger manque de substance à cette musique plus cérébrale qu'émotionnelle (à la différence du hit...), plus ludique que réellement nécessaire, mais cela serait faire un mauvais procès à un musicien visiblement doué et passionné. Souhaitons-lui que "Somebody I Used To Know" n'ait pas été qu'un accident heureux sur son parcours !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick le 6 avril 2012
Format: CD
Un véritable artiste qui va inscrire son nom, certainement pour longtemps, quelque part entre le timbre vocal de Sting et le génie artistique de Peter Gabriel (allez voir les vidéos sur Youtube comme celles de Somebody That I Used To Know ou State Of The Art).
Multi-instrumentiste, compositeur-interprète, Gotye un nouveau prénom qu'il va falloir suivre... de très près pour tous ceux qui s'intéressent à la culture musicale.
Merci pour ces 42 minutes de plaisir auditif et visuel (j'ai acheté le digipack cd+dvd). Patrick
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique