Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 4,49

Économisez
EUR 13,81 (75%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

Mammifères Format Kindle

3.3 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 4,49

Longueur : 250 pages Composition améliorée: Activé

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

« Il n’y a rien de mieux que les bars à moitié vides, les soirs sans chiffre. Le client de gauche se détache sur la grande baie vitrée avec tout son poids de malheur. Il est malheureux parce qu’il attend une fille fabuleuse, une longue fille très belle qui viendra s’accouder comme un ange ou une grande blessure. Vous n’attendez rien. Le bac des verres palpite comme un bassin de truites dans une vieille montagne. Des représentants d’épaules passent sans rêves. La serveuse allume une cigarette parce que l’amour n’existe pas. Les femmes les plus obstinées, celles qui ont cru pouvoir vous ramener dans le monde, ont renoncé. Vous êtes dans un état proche du bonheur.»

L’œuvre reproduite page 85 est d’André du Colombier.
© Éditions Flammarion, 2003

Quatrième de couverture

"Il n'y a rien de mieux que les bars à moitié vides, les soirs sans chiffre. Le client de gauche se détache sur la grande baie vitrée avec tout son poids de malheur. Il est malheureux parce qu'il attend une fille fabuleuse, une longue fille très belle qui viendra s'accouder comme un ange ou une grande blessure. Vous n'attendez rien. Le bac des verres palpite comme un bassin de truites dans une vieille montagne. Des représentants d'épaules passent sans rêves. La serveuse allume une cigarette parce que l'amour n'existe pas. Les femmes les plus obstinées, celles qui ont cru pouvoir vous ramener dans le monde, ont renoncé. Vous êtes dans un état proche du bonheur."

Pierre Mérot est né à Paris il y a une quarantaine d'années. Mammifères raconte la vie d'un type né à Paris il y a une quarantaine d'années.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2055 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 250 pages
  • Editeur : Flammarion (22 octobre 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00L57VO5M
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°178.940 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Prix de Flore 2003, il ne m'a pas déçue. L'histoire est autobiographique et mêle alcoolisme, mal de vivre, mal d'amour, mais le tout est dit avec style, humour, originalité. On y découvre un quadragénaire, un prof de lycée peu épanoui dans sa carrière, pas épanoui dans ses amours, un type qui se critique sans complexe, sincèrement. Petit à petit, le portrait d'un loser est fait, un loser qui est intelligent, humain, qui se révèle sensible et est capable de sortir des phrases, des passages magnifiques dans ce livre. Le style de Mérot rend ce livre bien plus intéressant qu'il le serait autrement, par son humour, sa semblante légèreté. Mérot sait parler à l'inconscient du lecteur, ce qu'il ne dit pas compte autant que ce qui est dit. Ce qui est dit se lit facilement et vite, c'est drôle, et par moments très touchant. Plutôt que faire un résumé de l'histoire, je vous livre un petit passage qui, je l'espère, vous incitera à lire « Mammifères : »
« On ne cesse pas d'aimer ceux qu'on a aimés. Mais de personne en personne, de pièce en pièce, on voudrait croire que peu à peu on reconstitue un puzzle, et qu'un jour un visage apparaîtra. Et l'on n' aura plus besoin de chercher. Mais en fait d'image totale nous
n'avons que la dernière, et elle n'efface pas les précédentes. Aucune figure n'est oubliée, aucune ne nous retient. C'est ce qui fait que notre vie n'est pas une succession d'échecs, mais une construction entièrement vouée à l'amour. »
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 10 octobre 2003
Format: Broché
J'ai acheté ce livre suite à une emission littéraire radiophonique qui disait que c'était du "Houellebecq en mieux".
Certes le livre est tout à fait dans l'esprit Houellebequien, mais quand même pas mieux. Les amateurs du genre vont aimer. Tout le monde y passe : la famille, les chomeurs, les enseignants, les "jeunes"... Un agréable moment de lecture
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Prix de Flore 2003, il ne m'a pas déçue. L'histoire est autobiographique et mêle alcoolisme, mal de vivre, mal d'amour, mais le tout est dit avec style, humour, originalité. On y découvre un quadragénaire, un prof de lycée peu épanoui dans sa carrière, pas épanoui dans ses amours, un type qui se critique sans complexe, sincèrement. Petit à petit, le portrait d'un loser est fait, un loser qui est intelligent, humain, qui se révèle sensible et est capable de sortir des phrases, des passages magnifiques dans ce livre. Le style de Mérot rend ce livre bien plus intéressant qu'il le serait autrement, par son humour, sa semblante légèreté. Mérot sait parler à l'inconscient du lecteur, ce qu'il ne dit pas compte autant que ce qui est dit. Ce qui est dit se lit facilement et vite, c'est drôle, et par moments très touchant. Plutôt que faire un résumé de l'histoire, je vous livre un petit passage qui, je l'espère, vous incitera à lire « Mammifères : »
« On ne cesse pas d'aimer ceux qu'on a aimés. Mais de personne en personne, de pièce en pièce, on voudrait croire que peu à peu on reconstitue un puzzle, et qu'un jour un visage apparaîtra. Et l'on n' aura plus besoin de chercher. Mais en fait d'image totale nous
n'avons que la dernière, et elle n'efface pas les précédentes. Aucune figure n'est oubliée, aucune ne nous retient. C'est ce qui fait que notre vie n'est pas une succession d'échecs, mais une construction entièrement vouée à l'amour. »
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients