undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Cliquez ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles6
3,3 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:4,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 décembre 2003
Prix de Flore 2003, il ne m'a pas déçue. L'histoire est autobiographique et mêle alcoolisme, mal de vivre, mal d'amour, mais le tout est dit avec style, humour, originalité. On y découvre un quadragénaire, un prof de lycée peu épanoui dans sa carrière, pas épanoui dans ses amours, un type qui se critique sans complexe, sincèrement. Petit à petit, le portrait d'un loser est fait, un loser qui est intelligent, humain, qui se révèle sensible et est capable de sortir des phrases, des passages magnifiques dans ce livre. Le style de Mérot rend ce livre bien plus intéressant qu'il le serait autrement, par son humour, sa semblante légèreté. Mérot sait parler à l'inconscient du lecteur, ce qu'il ne dit pas compte autant que ce qui est dit. Ce qui est dit se lit facilement et vite, c'est drôle, et par moments très touchant. Plutôt que faire un résumé de l'histoire, je vous livre un petit passage qui, je l'espère, vous incitera à lire « Mammifères : »
« On ne cesse pas d'aimer ceux qu'on a aimés. Mais de personne en personne, de pièce en pièce, on voudrait croire que peu à peu on reconstitue un puzzle, et qu'un jour un visage apparaîtra. Et l'on n' aura plus besoin de chercher. Mais en fait d'image totale nous
n'avons que la dernière, et elle n'efface pas les précédentes. Aucune figure n'est oubliée, aucune ne nous retient. C'est ce qui fait que notre vie n'est pas une succession d'échecs, mais une construction entièrement vouée à l'amour. »
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2003
J'ai acheté ce livre suite à une emission littéraire radiophonique qui disait que c'était du "Houellebecq en mieux".
Certes le livre est tout à fait dans l'esprit Houellebequien, mais quand même pas mieux. Les amateurs du genre vont aimer. Tout le monde y passe : la famille, les chomeurs, les enseignants, les "jeunes"... Un agréable moment de lecture
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2003
Prix de Flore 2003, il ne m'a pas déçue. L'histoire est autobiographique et mêle alcoolisme, mal de vivre, mal d'amour, mais le tout est dit avec style, humour, originalité. On y découvre un quadragénaire, un prof de lycée peu épanoui dans sa carrière, pas épanoui dans ses amours, un type qui se critique sans complexe, sincèrement. Petit à petit, le portrait d'un loser est fait, un loser qui est intelligent, humain, qui se révèle sensible et est capable de sortir des phrases, des passages magnifiques dans ce livre. Le style de Mérot rend ce livre bien plus intéressant qu'il le serait autrement, par son humour, sa semblante légèreté. Mérot sait parler à l'inconscient du lecteur, ce qu'il ne dit pas compte autant que ce qui est dit. Ce qui est dit se lit facilement et vite, c'est drôle, et par moments très touchant. Plutôt que faire un résumé de l'histoire, je vous livre un petit passage qui, je l'espère, vous incitera à lire « Mammifères : »
« On ne cesse pas d'aimer ceux qu'on a aimés. Mais de personne en personne, de pièce en pièce, on voudrait croire que peu à peu on reconstitue un puzzle, et qu'un jour un visage apparaîtra. Et l'on n' aura plus besoin de chercher. Mais en fait d'image totale nous
n'avons que la dernière, et elle n'efface pas les précédentes. Aucune figure n'est oubliée, aucune ne nous retient. C'est ce qui fait que notre vie n'est pas une succession d'échecs, mais une construction entièrement vouée à l'amour. »
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2007
Dans la lignée des Houellebecq, Bukowski, Fante, du très bon ! La vie d'un mec désabusé, qui porte un regard ironique sur le monde. Le style est vraiment très bon. A lire !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2003
L'auteur monologue interminablement et se réfugie dans un narcissime bavard et filandreux et ,parfois, avec une pointe de racisme...encore un qui croit que sa moindre pensée, surtout si elle est amère, resemble à un évènement...
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2006
bah g pa trouver ce livre trés interrésant peut etre bien parce que je ne fait pas partis des alcolique annonymes mais bon son humour sarcastique est désolent certe il c'est écrire mais il ne choisi pas bien ces sujets d'argumentation
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)