A Man & The Blues a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 15,62
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Fulfillment Express
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,91

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • A Man & The Blues
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

A Man & The Blues Import


Prix : EUR 15,62 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
20 neufs à partir de EUR 6,93 2 d'occasion à partir de EUR 6,92

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Buddy Guy

Discographie

Image de l'album de Buddy Guy

Photos

Image de Buddy Guy

Biographie

« Buddy Guy est le meilleur guitariste du monde ». Eric Clapton

C'est dans la petite ville de Lettsworth (Louisianee), que vit le jour George « Buddy » Guy, le 30juillet 1936. Il grandit dans une famille d'agriculteurs, dans le grand dénuement d'une maison privée d'électricité, et d'eau courante.

Une corde (ou ... Plus de détails sur la Page Artiste Buddy Guy

Visitez la Page Artiste Buddy Guy
129 albums, 8 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

A Man & The Blues + Born Under a Bad Sign [Stax Remasters] + The Folk Singer
Prix pour les trois: EUR 37,66

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 avril 1998)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Welk (Vanguard)
  • ASIN : B000024YYT
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.313 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. A man and the blues
2. I can t quit the blues
3. Money that s what I want
4. One room country shack
5. Mary had a little lamb
6. Just playing my axe
7. Sweet little angel
8. Worry worry
9. Jam on a monday morning

Descriptions du produit

Critique

Enrobé dans ce ridicule dégueulis de couleurs psychédéliques, à l’époque supposé indispensable dans l’esprit des labels managers pour capter le public, jeune, blanc, et à fort pouvoir d’achat, cet album est la première réalisation de Buddy Guy pour son nouveau label, et depuis son départ de la mythique écurie de Chess Records.

Vaste plaisanterie : ici, la musique du Louisianais sonne exactement comme une année auparavant, ce qui prouve (au moins pour encore quelque temps – les choses se dégraderont par la suite) que le blues de Guy est plus robuste que l’étiquette centrale du disque. Le guitariste est ici à la tête d’une petite escouade de copains, ou, a minima, de connaissances (le saxophoniste Bobby Fields et deux autres souffleurs, le batteur Fred Below, et, en première ligne, le pianiste Otis Spann, que beaucoup considère comme le pianiste majeur de l’après-guerre à Chicago, et qui est à l’époque responsable de la musicalité si particulière du groupe de Muddy Waters). Le tout est produit par Samuel Charters, spécialiste du country-blues, et en provenance de sa Nouvelle-Orléans d’adoption.

Mais la grande affaire des sessions reste naturellement le son si particulier du soliste, et sa capacité à aborder toutes ses interventions dans un minimalisme nerveux, immédiatement identifiable. Quelques chansons présentes ici entreront dans l’histoire du blues, à commencer par un très ambigu « Mary Had A Littlle Lamb », qui sera un cheval de bataille du Double Trouble de Stevie Ray Vaughan. Egalement à signaler une reprise du « One Room Country Shack » (chanson signée par le pianiste Mercy Dee Walton, disparu une poignée d’années auparavant). Sur « Money (That’s All I Want) », standard immortel du rock dont le thème est à prendre ici absolument au premier degré, Guy renvoie à leurs chères études les générations de musiciens blancs qui y ont rodé leurs capacités à gérer un riff assassin. Quant à « I Can’t Quit The Blues », répertoire original, elle offre une nouvelle gemme dans la carrière du guitariste, impeccable dans ce shuffle en permanence réinventé.

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 20 mars 2010
Format: CD
Il y a, dans la belle et grande famille de l'industrie du disque, des oeuvres éphémères, qu'on rentre dans les cartons aussitôt sorties, trois petits tours sur les radios, sur les plateaux télé, et puis s'en vont... J'aurais aimé citer des noms, mais le nombre de mots par chronique étant limité, je risque d'exploser mon quota.

Et puis il y a les disques qui restent, qui font date, qui ne s'écoulent certes pas par millions dès la première semaine, mais on s'en moque. Parce que 40 ans après leur enregistrements, ils gardent intacts leur fraîcheur. A MAN AND THE BLUES fait incontestablement partie de cette famille. Buddy Guy l'enregistre en 1968. Buddy Guy est une des dernières légendes du blues, dont le parcours est assez semblable à ces collègues. Né en Louisiane, apprenant les rudiments de guitare, trouvant quelques contrats ci et là, il finit par prendre la route du nord, vers Chicago, ville de l'ébullition musicale. Il y croise les bluesmen les plus en vue, dont l'incontournable Willie Dixon, compositeur arrangeur producteur chez Chess Records. Il forme un duo avec l'harmoniciste Junior Wells, parcourt le monde, et finit sur scène avec les Rolling Stones ou Eric Clapton, honoré pour services rendus au patrimoine de la musique mondiale.

Ce disque est un joyau.
Lire la suite ›
12 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lady & Lord Plugin le 21 novembre 2009
Format: CD
Je connais Buddy Guy depuis Damn right I've got the blues, une tuerie avec un titre éponyme qui vous arrache de votre fauteuil comme un tsunami vous arrache d'un téléfilm honteux de TF1. Ce titre suinte le blues de la 1ère à la dernière seconde, ça feule, ça caresse dans le sens qui indique Chicago, ça pianote à l'économie comme on aime. C'est lèger et c'est bon. Ce type il fait l'amour avec sa guitare. Et les cuivres backstage qui font le contrepoint c'est vraiment d'un gout exquis. Ce disque fait de nous un homme meilleur, achetez le comme dirait Coffe mais gaffe vous ne le trouverez pas chez Leader Price.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par bluesy guy TOP 500 COMMENTATEURS le 19 avril 2009
Format: CD
Les critiques citent souvent cet album comme le meilleur de buddy,jusqu'a "damn right,i've got the blues"c'etait le cas mais depuis buddy a ressucite et offre en general des disques exemplaires.
pour ce "a man and the blues" sortit fin 60,buddy a deja toutes les qualites d'un bluesman d'exception ,il chante et joue le blues comme personne.Oriente tres chicago blues ce disque est tout de meme une reference dans le genre ,bien entoure (otis spann au piano et fred below et jack myers a la batterie et basse)buddy assure avec des blues lents"a man and the blues","sweet little angel" et "worry,worry" de son maitre bb king,la belle reprise de berry gordy"money",des titres plus rapides "i can't quit the blues" ou encore"jam on monday morning" et l'original de "mary had a little lamb" un peu plus calme que la version de "super show" font de ce disque une grande reussite.
A conseiller pour les longues soirees a la maison.pascal49
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Otis Spann 0 30 juil. 07
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?