undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Manic Nirvana
 
Agrandissez cette image
 

Manic Nirvana

27 mars 2007 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,64 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:11
30
2
4:35
30
3
4:38
30
4
4:54
30
5
5:10
30
6
4:30
30
7
5:16
30
8
4:17
30
9
5:02
30
10
2:34
30
11
4:21
30
12
5:47
30
13
3:14
30
14
3:01
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 juillet 1991
  • Date de sortie: 27 mars 2007
  • Label: Rhino
  • Copyright: 2007 Trolcharm Ltd., under exclusive license to Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group company
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:01:30
  • Genres:
  • ASIN: B0023U5OQ0
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 89.732 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ibuse VOIX VINE le 12 janvier 2003
Format: CD
A l'époque de Led Zeppelin, Robert Plant est parfois apparu à la remorque du génie créateur de Jimmy Page. Les carrières solos respectives de nos deux lascars ont depuis remis les pendules à l'heure. Alors que l'un (Page) a du mal à quitter voire à renouveler le rock lourd, l'autre (Plant) se montre curieux de tout et expérimente.
Lorsque paraît Manic Nirvana (1989), Robert Plant a fait la paix avec son passé Zeppelinnien. Il peut donc revenir explicitement aux grosses guitares mais pas seulement. Car on trouve beaucoup de chose dans cet album et c'est bien le projet : des rythmes parfois très dansants, des ambiances orientales (marocaines par exemple), des nappes de synthés parfois presque new wave...
Le véritable tour de force de cet album est de marier harmonieusement ces différents élements sans jamais tomber dans la démonstration gratuite, Plant et ses complices du moment laissant transparaître une émotion non feinte.
En quatre mots : un authentique chef d'oeuvre.
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 octobre 2014
Format: CD
Après l'essai Now and Zen, la transformation Manic Nirvana ! Rien que la pochette chamarrée et rock'n'roll en dit long sur l'état d'esprit d'un Plant prêt à en découdre pour regagner son trône mais pas à se renier, certainement pas !

Il faut dire que l'équipe du précédent reconduite est désormais rôdée, que les derniers tics 80s ont été évacués et qu'un néo-revivalisme a définitivement pris la place du Plant cherchant à s'affranchir de l'imposante ombre de qui vous savez. Plus de ça ici ! Plant assume pleinement qui il a été, ce qu'il continue de représenter en y ajoutant, parce que l'immobilisme est une discipline qui n'a pas cours chez Robert, un vent de modernisme bienvenu.
En chansons, ça se traduit par 11 titres bien de leur temps (mais qui ont bien vieilli !), tous différents les uns des autres, chacun patrouillant les terres zepeliniennes en y trouvant des crevasses inconnues, des panoramas inédits. Des exemples concrets ? Hurting Kind qui recycle le rock 50s à la sauce 1990 avec talent, entrain et créativité (idem pour Your Mama Said You Cried in Your Sleep Last Night un peu plus loin). Big Love et Watching You rythmiquement pas loin de qui vous savez (batterie tonnerre incluse) mais en plus fun, plus léger, pour le premier. She Said et S S S & Q qui rappellent à Living Colour et consorts qu'il est passé par là avant et sait toujours faire, en aussi moderne et funky qu'eux.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
"Manic Nirvana" laisse grande place aux guitares, mettant pour la première fois les claviers en retrait, ce qui fait de cet album le plus hard de Robert Plant.
En effet dès l'intro de "Hurting kind", le ton est donné et l'on voit bien que Sieur Plant à décidé d'en découdre, peut-être afin de faire taire ses détracteurs qui considèrent ses albums précédents trop éloignés du registre de Led Zeppelin.
Cependant le ton ci nettement durci ne laisse la place à de bonnes mélodies hélas qu'en de trop rares moments.
En effet, beaucoup de morceaux manquent cruellement de profondeur comme par exemple les répétitifs "SSS & Q", "Big love", "I cried" ou encore un "She said" pataugeant dans le plus que quelconque.
Il est vrai qu'après pourtant l'excellente entrée en la matière de "Hurting kind", cette suite de morceaux pas toujours inspirés fut à l'époque de sa sortie une déception. Et ce n'est pas le barbant morceau-titre "Nirvana" clôturant la première face du vinyle qui nous réconcilie avec ce constat.
Heureusement, la seconde partie est supérieure avec un "Tie dye on the highway" qui allie enfin la puissance de l'excellent riff avec un peu de mélodie ! Ouf ...
Passons sur le faussement rustique "Your ma said you cried in your sleep last night" et ses crépitements, ce dernier étant dans le même registre des précédents.
"Anniversary" arrive enfin à point nommé, lent morceau riche en émotion dont la voix du maître accompagné des nappes de claviers font merveille, le solo de guitare est également bien senti ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Goupil le 5 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
voila un que j'apprecie de la 1 er a la derniere Bon album et toujours cette puissance dans les compos
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tery the rover le 13 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Bon, disque sympa, a la mode du temps, donc pas mal démodé, du moins à mon sens. Comme la plupart de ses disques, Robert m'ennuie très vite, ce type est le type d'un groupe, point barre. Quoi qu'il fasse, l'ombre du Dirigeable le survole, voire le broie. Y a qu'à mettre " célébration Day" et la messe est dite...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique