• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Manifeste pour l'é... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Manifeste pour l'égalité Broché – 3 mars 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 9,00 EUR 4,49

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 15,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Manifeste pour l'égalité + Mes étoiles noires : De Lucy à Barack Obama + Notre histoire T1
Prix pour les trois: EUR 40,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

QUESTIONNEMENT(S)

On n'échappe jamais vraiment à l'endroit où l'on est né, à celui où l'on vit, ni à la famille ou à la communauté à laquelle on appartient, ni à l'éducation parentale et scolaire que l'on a reçue. Je suis le premier enfant guadeloupéen de l'année 1972 et l'avant-dernier d'une famille de cinq enfants nés de cinq pères différents. Gaétan, Martine, Antonio - aujourd'hui décédé -, moi et Liliana avons vécu sans père comme tant d'enfants à cette époque-là aux Antilles, où le système matriarcal était très important et le demeure malheureusement. Nous vivions avec notre mère, Mariana, à Anse-Bertrand, un village excentré de Grande-Terre aux allures de bourg, entouré de champs de cannes à sucre où tous les gens se connaissaient. Mon père -que je préfère dénommer mon géniteur, sans aucune agressivité mais en raison de l'absence de contacts que nous avions - était boulanger. Il habitait Port-Louis, à une dizaine de kilomètres.
À Anse-Bertrand, je ne me posais pas de questions sur notre situation, elle était courante. En revanche, quand je suis arrivé en France, à l'âge de 9 ans, comparer notre structure familiale à celle de mes camarades de classe m'a amené à m'interroger. Pourquoi mon père n'était-il pas resté avec ma mère ? Pourquoi ma mère avait-elle eu des enfants de cinq hommes différents ? Quel était le rôle du père, puisqu'il n'était pas présent ?

Mes premières questions, je me les suis posées au sein de ma propre famille. Ces premiers questionnements furent silencieux. Ils tentaient de me faire comprendre mon histoire et, par là même celle d'une société et d'une culture antillaises où la mère était une figure surpuissante, omniprésente.

Ma maman était le roc sur lequel la famille s'amarrait. Sa parole valait plus qu'aucune autre. On ne pouvait échapper à son regard, ni à son autorité, qu'elle partageait bien souvent avec mon frère aîné, Gaétan. J'ai compris bien des années plus tard que l'origine de ce mode de fonctionnement remontait sûrement à l'époque de l'esclavage, quand le rôle de l'homme était réduit à celui de simple géniteur, comme les articles 12 et 13 du Code noir de 1685 régissant l'esclavage dans les colonies françaises le stipulaient clairement : «Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents» ; «[nous] voulons que, si le mari esclave a épousé une femme libre, les enfants, tant mâles que filles, suivent la condition de leur mère et soient libres comme elle, nonobstant la servitude de leur père, et que, si le père est libre, et la mère esclave, les enfants soient esclaves pareillement». Cette histoire de l'esclavage, je ne l'ai découverte qu'en France, au lycée. Aux Antilles, on ne m'avait jamais parlé de la traite des Noirs ni, plus généralement, de l'histoire de mon île, la Guadeloupe. Si cela avait été le cas, j'aurais compris plus rapidement les préjugés liés aux couleurs de peau, où prédomine encore un complexe de supériorité du clair sur le foncé. Cette partie de l'histoire, nombreux sont ceux qui ne veulent ou ne peuvent encore pas l'aborder, même aux Antilles alors que l'esclavage a joué un rôle capital dans la structuration de la famille antillaise.
(...)


Détails sur le produit

  • Broché: 175 pages
  • Editeur : Editions Autrement (3 mars 2012)
  • Collection : Manifeste
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2746731630
  • ISBN-13: 978-2746731639
  • Dimensions du produit: 22,9 x 1,5 x 16,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 294.924 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par bachim le 16 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Bel ouvrage où l'on apprend beaucoup sur l'identité que l'auteur s'est construite et la manière dont il réfléchit nous permet de réfléchir à notre tour.....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par adjilani le 19 juillet 2013
Format: Broché Achat vérifié
Livre extrêmement didactique sur l'histoire et qui mérite d'être connu afin qu'ensemble nous puissions lutté contre l'ignorance et la bêtise humaine
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?