Manuel Valls, les secrets d'un destin et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Manuel Valls, les secrets d'un destin Broché – 6 juin 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 37,50 EUR 4,21

Il y a une édition plus récente de cet article:

Le conquistador
EUR 19,95
En stock.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

LE PORTRAIT DE MANUEL

Sous nos yeux, deux Manuel Valls.
Le premier, en costume sombre, chemise blanche et cravate rouge, teint hâlé et cheveux bruns, ordonne à Homère, le petit chien de son épouse, de descendre illico du canapé installé dans son bureau. La grande pièce jouxte le jardin du ministère de l'Intérieur, place Beauvau, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Sur un meuble d'angle sont posés un ballon et un maillot du Barça, le célèbre club de football de Barcelone.
Le second trône au-dessus du premier, avec un étonnant effet de perspective. Il paraît plus jeune, beaucoup plus jeune, plus fragile aussi. Il émane de lui une intense force intérieure.
L'homme et son portrait. Le ministre qui nous reçoit pour nous raconter sa vie, ce 8 janvier 2013, en attisant le feu qui crépite dans la cheminée et l'adolescent, âgé de treize ans, qui a été peint en 1976 par son père, l'artiste catalan Xavier Valls. Le tableau de 116 sur 89 centimètres est aujourd'hui accroché au mur du bureau ministériel. Interrogé sur la présence de cette oeuvre intimiste, le ministre se retourne immédiatement vers la peinture intitulée Retrat de Manuel : «portrait de Manuel». Il y contemple son double, moins assuré, certes, gracile, mais tellement ressemblant. Sur la toile, Manuel Valls, les mains jointes devant lui, porte un pantalon marron, une chemise blanche à col montant. Ses cheveux recouvrent partiellement les oreilles, les pattes étant laissées longues. Il ne sourit pas, ou alors pas vraiment, juste un rictus énigmatique qui se devine grâce à un pincement de la lèvre. Qui regarde-t-il ? Impossible de le savoir. Le peintre, sans doute, ou l'observateur virtuel situé légèrement plus loin. Le Retrat de Manuel, marqué des initiales X V sur le côté inférieur droit, est signé et daté au dos. Il a été exposé en 2010 au musée de l'Orangerie, dans le jardin des Tuileries, à Paris, lors de la rétrospective Les Enfants modèles.
Le ministre de l'Intérieur, la personnalité la plus populaire du gouvernement, l'homme qui rêve d'un destin présidentiel, se lance et parle alors d'une voix différente de sa voix habituelle, comme altérée par ce moment d'introspection : «J'ai besoin d'avoir dans mon environnement personnel ou professionnel la peinture de mon père. Cela constitue mon univers.» Durant sa jeunesse, Manuel Valls baigne dans une ambiance artistique très particulière. Lorsqu'il revient de l'école avec son cartable, arrive chez lui et entre dans l'appartement familial qui donne sur le quai de l'Hôtel-de-Ville à Paris, il voit son père courbé devant son chevalet «peindre, peindre lentement en souffrant». Le silence est requis, y compris le samedi. Ce jour-là, Luisa, sa mère, accompagne Manuel et sa soeur Giovanna au square de l'Archevêché, derrière Notre-Dame, à quelques centaines de mètres de chez eux. «Pour que nous ne dérangions pas mon père», poursuit Manuel Valls, encore imprégné de cette atmosphère recueillie. Le jardin ouvert en 1837 porte aujourd'hui le nom de square Jean-XXIII. Il se situe à la pointe sud-est de l'île de la Cité, où se dressait auparavant l'église Saint-Denis de Paris, elle-même érigée sur les lieux du supplice de saint Denis. Lorsque les enfants n'y jouent pas, ils se rendent au cinéma ou bien chez des amis. Xavier ne s'accorde qu'un jour de repos, le dimanche. Et encore, pas systématiquement. «Il travaillait de manière extraordinaire, matin et soir, été comme hiver, certifie Luisa, l'épouse de Xavier. Il peignait inlassablement, sans relâche, comme tous les artistes.» À posteriori, Manuel livre une analyse lucide de ces années-là : «Le fait d'avoir vécu dans cet appartement, qui était aussi l'atelier de mon père depuis 1951 et où ma mère vit toujours, a dû beaucoup compter, plus d'ailleurs que je ne l'imaginais au sortir de l'adolescence.»

Biographie de l'auteur

Jacques Hennen, 51 ans, a été rédacteur en chef du Parisien et a dirigé auparavant l'édition départementale de l'Essonne. Il a aussi été chef des services informations générales et politique du Parisien. Gilles Verdez, 48 ans, a été rédacteur en chef du Parisien, puis directeur-adjoint de la rédaction de France-Soir. Il a publié plusieurs ouvrages et est également chroniqueur sur RTL, RFI et i-Télé.


Détails sur le produit

  • Broché: 279 pages
  • Editeur : DU MOMENT (6 juin 2013)
  • Collection : HORS COLLECTION
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2354172168
  • ISBN-13: 978-2354172169
  • Dimensions du produit: 24,2 x 2,4 x 15,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 202.661 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Nicolas Mx sur 5 mai 2014
Format: Format Kindle
Biographie très complaisante qui confine à l'hagiographie. C'est à se demander si ce n'est pas un livre de commande. Le livre d'Emmanuel Ratier Le Vrai Visage de Manuel Valls ou celui sur le passage de Valls au ministère de l'Intérieur sont bien meilleurs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Piet Bekaert sur 6 août 2014
Format: Format Kindle
D'après Jacques Hennen, coauteur avec Gilles Verdez de cette biographie consacrée à Manuel Valls, ce dernier « ne prend parti ni pour un camp, ni pour l'autre » dans le conflit israélo-palestinien. Le journaliste affirme également que rien ne permet d'étayer la thèse soutenue par Emmanuel Ratier dans une autre biographie de l'intéressé (Le vrai visage de Manuel Valls) parue en 2014, selon laquelle Valls aurait changé d'avis sur le sujet en 2010 à cause de sa deuxième épouse, Anne Gravoin, de confession juive. Il a épousé en 1987 Nathalie Soulié, avec qui il a eu quatre enfants, et divorcé depuis, il s'est remarié en 2010 avec la violoniste Anne Gravoin

En 2003, il cosigne une tribune avec Jean-Luc Mélenchon et Vincent Peillon dans laquelle les trois hommes se déclarent altermondialistes et formulent le souhait que le Parti socialiste « s'engage résolument dans le combat pour une autre mondialisation ». Ils rappellent également qu'ils se sont « battus contre la guerre en Irak » et affirment leur engagement «pour que vivent côte à côte deux Etats, Israël et la Palestine, également libres, dignes et démocratiques».

Ses mandats de maire d'Évry et de président de la communauté d'agglomération Évry Centre Essonne sont marqués par un engagement appuyé en faveur de la cause palestinienne jusqu'en 2010. À l'occasion du jumelage de sa ville avec le camp de Khan Younès en 2002, il reçoit Leïla Shahid, alors déléguée de la Palestine en France.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Baboushka sur 4 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est un régal. Je l'ai lu sans m'arrêter tant il est prenant. Le parcours de Manuel Valls est passionnant et nous permet de mieux comprendre son évolution et d'apprécier davantage sa personnalité. J'ai passé un excellent moment de lecture et d'information.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?