undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles24
4,4 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:8,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 septembre 2014
c'est mon 6eme... j'en démords pas.
Apres la Nelle Zelande et l'Afrique du Sud, Il nous entraine dans les méandres du passé de l'Argentine
on y croit à fond
Comme dans Zulu, il emprunte des éléments historiques, la torture à l'ecole de mecanique de la Marine, la coupe du monde, les mothers of disappears, etc... ce qui rend la trame glaciale.
Les coups sont rudes pour ses "heros", comme souvent leur passé les rattrape, les double avec queue de poisson et ils finissent bien souvent dans le fossé, et parfois ils réussissent à remettre les pieds sur la route... parfois.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2014
Un grand coup de pied au cul et au cœur.

Certains passages sont un peu vulgaire. Mais c'est surtout violant : pas tant pour la violence physique, on sait que l(homme est un loup pour l'homme, mais pour sa violence psychologique. Des passages forts en émotion vous ferons pleurer ou avoir des frissons.
Enfin, pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire de l'Argentine, c'est un résumé efficace.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2016
Très bien écrit, ce livre de Férey tient vraiment en haleine. Il le fait par ses personnages, écorchés vifs par la dictature argentine et qui se démènent pour atteindre leur but. Cela ne les sauvera pas et ne gommera nullement les atrocités commises, mais cela leur permettra de justifier quelque peu leur existence, qui ne tient qu'à un fil.

C'est un roman très noir, réaliste. L'enquête est menée tambour battant sans aucune concession. Rien n'est enjolivé, tout est brutal.

Mais il y a tout de même un lueur d'espoir, celle de la rencontre des 2 personnages principaux.

A lire absolument !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2014
Pour tout lecteur en recherche d'exotisme et d'adrénaline, je recommande vivement les thrillers de Caryl Férey. Mapuche nous transporte dans la réalité de l'Argentine d’aujourd’hui et nous fait revivre l'enfer de l'Argentine d'hier. Petite déception concernant la fin... sans grand suspens à partir du moment où l'on commence à comprendre les tenants et les aboutissants du récit (vers le milieu du livre...).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2014
À lire absolument si on ne connaît pas L'argentine et son trouble passé, et si on aime les polars. Superbe.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les romans policiers de Caryl Férey mettent généralement l’accent sur des minorités oubliées ou des périodes troubles de l’histoire et c’est là, leur grande force.
Aussi, après la question Maorie dans "Utu", l’apartheid sud-africain dans "Zulu", le romancier revient sur les années sombres de l’Argentine sous la dictature militaire (30 000 "disparus" entre 1976 et 1983).

"Mapuche" est un récit policier prenant et mené sans temps mort. Il revisite le passé de l’Argentine en rappelant ce qu’a été ce régime où sous couvert de lutte contre le communisme, la dictature sanglante de Videla puis de Viola, a semé la terreur et la mort et laissé des milliers de familles dans le deuil et l’ignorance du sort de leurs proches.

Les deux principaux protagonistes du roman sont des survivants.
Jana est une indien Mapuche, rescapée d’une des dernières tribus exterminées par les espagnols, les argentins et les chiliens dans le cadre de ce qui a été appelé, la "conquête du désert".
Ruben Calderon lui, a connu les salles de torture de la sinistre Ecole de Mécanique de la Marine d’où les suppliciés pouvaient entendre les clameurs de la foule pendant le mondial de football de 1978.
Tous les deux vont unir leurs colères et leurs solitude et se lancer sur les traces des bourreaux d’hier.

Férey jette un éclairage salutaire sur ces années sombres, rappelle le rôle joué par les services secrets américains et français notamment, qui vont former à la terreur les militaires argentins, comme ils avaient instruit leurs homologues brésiliens, paraguayens, chiliens ou boliviens. Des militaires assez peu inquiétés entre les lois de "pacification nationale", les amnisties, les complicités, les arguties juridiques…

Tous les ingrédients d’un grand polar sont là, ou presque.

Quel dommage en effet, que le style soit aussi peu soigné !

C’était déjà le point faible de ses précédents romans et là encore, Férey aligne les poncifs et les lourdeurs au point de rendre ce récit pourtant bien documenté, intéressant et rythmé, terriblement indigeste et souvent agaçant.

Dés la 1ère phrase "un vent noir… " le ton est donné et après, c’est un festival.
Quelques perles au hasard : "une boue de larmes perla à ses paupières remontée de l’inframonde", "un camion fendit le crépuscule…", "le monde était là avec ses poumons de pétrole"…

Mention spéciale pour les scènes de sexe qui sont à hurler de rire : "Jana éparpilla ses lèvres sur sa bouche et se sentit fondre comme un bonbon" … leurs langues étaient deux petits serpents d’eau douce qui lui coulait jusqu’au creux des cuisses… ", "Ils venaient de faire l’amour, en avaient mis partout ; le fluide refluait entre ses cuisses, des étoiles lourdes bâillaient au plafond, les pétales de rose éparpillés parmi leurs humeurs terrestres…puis il s’était dressé dans le ciel pour lui faire goûter son sexe, si gonflé d’elle que la goulue, ne tenant bientôt plus qu’à Babylone, l’avait attiré tout au fond de son ventre".

A ces tournures aussi lourdes que stupides s’ajoutent une publicité éhontée pour le "Blackberry" cité à longueur de pages et un name dropping musical aussi vain que pédant (Jesus Lizard, Ufomamutt, Grinderman, Nick Cave, Godspeed You, Barn Owl, This Morn’Omina, Lustmord, Glass, Eno, Marc Sens, Hint-Ez3kiel…).

Quand je pense que "Mapuche" a été considéré comme le meilleur polar 2012 du magazine "Lire"…

Un thème formidable, un sens aigu du suspense…Le tout, gâché par une écriture à la truelle.
Dommage.
88 commentaires|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2014
l'intrigue vous tient en haleine du début à la fin
on en voudrait encore
l'écriture est juste, les sentiments bien ressentis
que du bonheur
je ne connaissais pas cet auteur, mais je lirais d'autres bouquins du mm genre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2014
Du bon et solide Caryl Férey, qui nous tient en haleine. Il semble bien connaitre l'Argentine et sa vie, juste quelques éléments du récit qui ne paraissent pas logiques, mais rien de grave. A lire, comme ses autres livres d'ailleurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Cet auteur écrit magnifiquement bien sur les pays qui accueillent ses histoires. Le fond historique est mélangé à la fiction et c'est toujours très sombre, bien que celui-ci se termine par une note d'espoir. Magnifique et glaçant !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2014
Une très bonne intrigue malgré quelques longueurs au début néanmoins fort intéressantes, avec des personnages attachants et éprouvés. Une course haletante à travers des paysages argentins magnifiques, violent et percutant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,99 €
8,49 €
8,50 €