undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
 

Marc Anthony


Top albums (Voir les 64)


CD: €21.39  |  MP3: €10.90
CD: €15.99  |  MP3: €9.52
CD: €10.94  |  MP3: €9.19
CD: €7.00  |  MP3: €10.99
CD: €13.69  |  MP3: €10.99
CD: €16.59
CD: €10.03
CD: €15.49  |  MP3: €10.99
CD: €8.79  |  MP3: €10.99
Voir les 64 albums de Marc Anthony

Marc Anthony : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 237
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Marc Anthony
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

MarcAnthony

Ahora me puedes seguir en #Instagram! Now you can also follow my official @Instagram page: http://t.co/Dq6fTQzdXE http://t.co/fCI6wliw28


Biographie

Contrairement à ce que pourrait laisser croire son pseudonyme fleurant bon l'Antiquité, Marc Anthony n'a aucun lien avec Rome, l'Italie ou quoi que ce soit d'impérial. C'est sous le nom de Marco Antonio Muñiz que naît à Manhattan (New York, Etats-Unis) le futur prince de la salsa, le 16 septembre 1968, au sein d'une modeste famille porto-ricaine. Mélomanes, ses parents en font l'homonyme du chanteur mexicain Marco Antonio Muñiz : le jeune garçon bénéficie d'une éducation musicale bilingue et écoute assidûment aussi bien de la salsa que du rythm and blues ou de la pop music contemporaine.

La ... Lire la suite

Contrairement à ce que pourrait laisser croire son pseudonyme fleurant bon l'Antiquité, Marc Anthony n'a aucun lien avec Rome, l'Italie ou quoi que ce soit d'impérial. C'est sous le nom de Marco Antonio Muñiz que naît à Manhattan (New York, Etats-Unis) le futur prince de la salsa, le 16 septembre 1968, au sein d'une modeste famille porto-ricaine. Mélomanes, ses parents en font l'homonyme du chanteur mexicain Marco Antonio Muñiz : le jeune garçon bénéficie d'une éducation musicale bilingue et écoute assidûment aussi bien de la salsa que du rythm and blues ou de la pop music contemporaine.

La vocation de Marco est aussi précoce que le début de sa carrière est rapide : alors qu'il n'a que douze ans, lui et sa soeur aînée Yolanda sont repérés par David Harris (producteur de musique, publicités et jingles commerciaux) et employés comme choristes sur un certain nombre de productions nécessitant des voix jeunes. Le garçon prend goût à sa jeune carrière et persévère, démontrant avec les années un vrai talent d'auteur en sus de ses qualités d'interprète.

En 1988, il obtient un premier succès en tant qu'auteur avec la chanson « Boy I've Been Told », interprétée par la chanteuse Sa-Fire, et qui est l'un des hits de l'année 1988. Bénéficiant désormais d'une vraie aura professionnelle, Marco Antonio Muñiz décide de s'occuper de sa propre carrière d'interprète. Etant l'homonyme d'un chanteur illustre et toujours actif, il prend le pseudonyme anglo-saxon de Marc Anthony.

En 1991, soutenu par le musicien et producteur Little Louie Vega, il sort un album de freestyle (variation latino du hip-hop) avec When the Night Is Over, avec la participation d'artistes comme Tito Puente et Eddie Palmieri. Mais c'est deux ans plus tard, avec son deuxième album, Otra Nota, que Marc Anthony accède véritablement au succès : abandonnant le hip-hop, il passe à un style de salsa particulièrement populaire auprès du public latino-américain, qui fait très bon accueil à cet hispanique au pseudonyme de gringo.

Réalisant plusieurs tournées en Amérique latine au cours des années 1990, le jeune New-yorkais devient une vedette dans la moitié sud du continent américain ; il réussit également à toucher le public blanc des Etats-Unis, bien que son succès soit limité par l'usage, majoritaire dans ses chansons, de la langue espagnole.

A partir de 1999, Marc Anthony décide d'emprunter la voie déjà tracée par des artistes comme Gloria Estefan, Jennifer Lopez et Ricky Martin en franchissant la barrière des langues : il sort un album à son nom, le premier enregistré intégralement en anglais, comprenant le tube « I Need to Know » (dont il propose également une version en espagnol, Dímelo). En 2001, l'album Libre devient Disque d'or.

En 2002, il cimente son succès commercial grâce à son nouvel album anglophone, Mended, qui comprend un nouveau hit, « I've Got You ». Alternant albums en espagnol et en anglais, Marc Anthony est désormais une vedette trans-culturelle, bien que sa production hispanique soit mieux accueillie dans l'absolue que sa production anglaise, qui relève de la pop romantique de qualité mais sans rien de transcendant.

En 2004, il sort deux albums hispanophones, Amar Sin Mentiras et Valió la Pena, qui escaladent les cimes des hit-parades latino mais ne se classent qu'honorablement dans les classements généraux. Ces deux disques reçoivent chacun un Grammy Award en 2005. Le 5 juin 2004, Marc Anthony accède à un surcroît de notoriété internationale en épousant Jennifer Lopez, ce qui donne au public européen l'occasion de le découvrir. La star endosse le rôle d'une de ses idoles le chanteur de salsa Hector Lavoe pour le film El Cantante en 2007. Il interprète également la majeure partie de la bande originale du film.

Marc Anthony rend hommage à de grands noms de la chanson latina avec Iconos en 2010 qui lui vaut un nouveau disque de platine. Marc Anthony et Jennifer Lopez annoncent leur séparation en juillet 2011, le couple a eu des jumeaux en 2008. Marc Anthony reprend façon salsa le titre de Khaled « C'est la vie » qui devient « Vivir mi vida » en 2013. Ce tube sert de support à l'album 3.0 qui sort en juillet aux Etats-Unis et en janvier 2014 en France. Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

Contrairement à ce que pourrait laisser croire son pseudonyme fleurant bon l'Antiquité, Marc Anthony n'a aucun lien avec Rome, l'Italie ou quoi que ce soit d'impérial. C'est sous le nom de Marco Antonio Muñiz que naît à Manhattan (New York, Etats-Unis) le futur prince de la salsa, le 16 septembre 1968, au sein d'une modeste famille porto-ricaine. Mélomanes, ses parents en font l'homonyme du chanteur mexicain Marco Antonio Muñiz : le jeune garçon bénéficie d'une éducation musicale bilingue et écoute assidûment aussi bien de la salsa que du rythm and blues ou de la pop music contemporaine.

La vocation de Marco est aussi précoce que le début de sa carrière est rapide : alors qu'il n'a que douze ans, lui et sa soeur aînée Yolanda sont repérés par David Harris (producteur de musique, publicités et jingles commerciaux) et employés comme choristes sur un certain nombre de productions nécessitant des voix jeunes. Le garçon prend goût à sa jeune carrière et persévère, démontrant avec les années un vrai talent d'auteur en sus de ses qualités d'interprète.

En 1988, il obtient un premier succès en tant qu'auteur avec la chanson « Boy I've Been Told », interprétée par la chanteuse Sa-Fire, et qui est l'un des hits de l'année 1988. Bénéficiant désormais d'une vraie aura professionnelle, Marco Antonio Muñiz décide de s'occuper de sa propre carrière d'interprète. Etant l'homonyme d'un chanteur illustre et toujours actif, il prend le pseudonyme anglo-saxon de Marc Anthony.

En 1991, soutenu par le musicien et producteur Little Louie Vega, il sort un album de freestyle (variation latino du hip-hop) avec When the Night Is Over, avec la participation d'artistes comme Tito Puente et Eddie Palmieri. Mais c'est deux ans plus tard, avec son deuxième album, Otra Nota, que Marc Anthony accède véritablement au succès : abandonnant le hip-hop, il passe à un style de salsa particulièrement populaire auprès du public latino-américain, qui fait très bon accueil à cet hispanique au pseudonyme de gringo.

Réalisant plusieurs tournées en Amérique latine au cours des années 1990, le jeune New-yorkais devient une vedette dans la moitié sud du continent américain ; il réussit également à toucher le public blanc des Etats-Unis, bien que son succès soit limité par l'usage, majoritaire dans ses chansons, de la langue espagnole.

A partir de 1999, Marc Anthony décide d'emprunter la voie déjà tracée par des artistes comme Gloria Estefan, Jennifer Lopez et Ricky Martin en franchissant la barrière des langues : il sort un album à son nom, le premier enregistré intégralement en anglais, comprenant le tube « I Need to Know » (dont il propose également une version en espagnol, Dímelo). En 2001, l'album Libre devient Disque d'or.

En 2002, il cimente son succès commercial grâce à son nouvel album anglophone, Mended, qui comprend un nouveau hit, « I've Got You ». Alternant albums en espagnol et en anglais, Marc Anthony est désormais une vedette trans-culturelle, bien que sa production hispanique soit mieux accueillie dans l'absolue que sa production anglaise, qui relève de la pop romantique de qualité mais sans rien de transcendant.

En 2004, il sort deux albums hispanophones, Amar Sin Mentiras et Valió la Pena, qui escaladent les cimes des hit-parades latino mais ne se classent qu'honorablement dans les classements généraux. Ces deux disques reçoivent chacun un Grammy Award en 2005. Le 5 juin 2004, Marc Anthony accède à un surcroît de notoriété internationale en épousant Jennifer Lopez, ce qui donne au public européen l'occasion de le découvrir. La star endosse le rôle d'une de ses idoles le chanteur de salsa Hector Lavoe pour le film El Cantante en 2007. Il interprète également la majeure partie de la bande originale du film.

Marc Anthony rend hommage à de grands noms de la chanson latina avec Iconos en 2010 qui lui vaut un nouveau disque de platine. Marc Anthony et Jennifer Lopez annoncent leur séparation en juillet 2011, le couple a eu des jumeaux en 2008. Marc Anthony reprend façon salsa le titre de Khaled « C'est la vie » qui devient « Vivir mi vida » en 2013. Ce tube sert de support à l'album 3.0 qui sort en juillet aux Etats-Unis et en janvier 2014 en France. Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

Contrairement à ce que pourrait laisser croire son pseudonyme fleurant bon l'Antiquité, Marc Anthony n'a aucun lien avec Rome, l'Italie ou quoi que ce soit d'impérial. C'est sous le nom de Marco Antonio Muñiz que naît à Manhattan (New York, Etats-Unis) le futur prince de la salsa, le 16 septembre 1968, au sein d'une modeste famille porto-ricaine. Mélomanes, ses parents en font l'homonyme du chanteur mexicain Marco Antonio Muñiz : le jeune garçon bénéficie d'une éducation musicale bilingue et écoute assidûment aussi bien de la salsa que du rythm and blues ou de la pop music contemporaine.

La vocation de Marco est aussi précoce que le début de sa carrière est rapide : alors qu'il n'a que douze ans, lui et sa soeur aînée Yolanda sont repérés par David Harris (producteur de musique, publicités et jingles commerciaux) et employés comme choristes sur un certain nombre de productions nécessitant des voix jeunes. Le garçon prend goût à sa jeune carrière et persévère, démontrant avec les années un vrai talent d'auteur en sus de ses qualités d'interprète.

En 1988, il obtient un premier succès en tant qu'auteur avec la chanson « Boy I've Been Told », interprétée par la chanteuse Sa-Fire, et qui est l'un des hits de l'année 1988. Bénéficiant désormais d'une vraie aura professionnelle, Marco Antonio Muñiz décide de s'occuper de sa propre carrière d'interprète. Etant l'homonyme d'un chanteur illustre et toujours actif, il prend le pseudonyme anglo-saxon de Marc Anthony.

En 1991, soutenu par le musicien et producteur Little Louie Vega, il sort un album de freestyle (variation latino du hip-hop) avec When the Night Is Over, avec la participation d'artistes comme Tito Puente et Eddie Palmieri. Mais c'est deux ans plus tard, avec son deuxième album, Otra Nota, que Marc Anthony accède véritablement au succès : abandonnant le hip-hop, il passe à un style de salsa particulièrement populaire auprès du public latino-américain, qui fait très bon accueil à cet hispanique au pseudonyme de gringo.

Réalisant plusieurs tournées en Amérique latine au cours des années 1990, le jeune New-yorkais devient une vedette dans la moitié sud du continent américain ; il réussit également à toucher le public blanc des Etats-Unis, bien que son succès soit limité par l'usage, majoritaire dans ses chansons, de la langue espagnole.

A partir de 1999, Marc Anthony décide d'emprunter la voie déjà tracée par des artistes comme Gloria Estefan, Jennifer Lopez et Ricky Martin en franchissant la barrière des langues : il sort un album à son nom, le premier enregistré intégralement en anglais, comprenant le tube « I Need to Know » (dont il propose également une version en espagnol, Dímelo). En 2001, l'album Libre devient Disque d'or.

En 2002, il cimente son succès commercial grâce à son nouvel album anglophone, Mended, qui comprend un nouveau hit, « I've Got You ». Alternant albums en espagnol et en anglais, Marc Anthony est désormais une vedette trans-culturelle, bien que sa production hispanique soit mieux accueillie dans l'absolue que sa production anglaise, qui relève de la pop romantique de qualité mais sans rien de transcendant.

En 2004, il sort deux albums hispanophones, Amar Sin Mentiras et Valió la Pena, qui escaladent les cimes des hit-parades latino mais ne se classent qu'honorablement dans les classements généraux. Ces deux disques reçoivent chacun un Grammy Award en 2005. Le 5 juin 2004, Marc Anthony accède à un surcroît de notoriété internationale en épousant Jennifer Lopez, ce qui donne au public européen l'occasion de le découvrir. La star endosse le rôle d'une de ses idoles le chanteur de salsa Hector Lavoe pour le film El Cantante en 2007. Il interprète également la majeure partie de la bande originale du film.

Marc Anthony rend hommage à de grands noms de la chanson latina avec Iconos en 2010 qui lui vaut un nouveau disque de platine. Marc Anthony et Jennifer Lopez annoncent leur séparation en juillet 2011, le couple a eu des jumeaux en 2008. Marc Anthony reprend façon salsa le titre de Khaled « C'est la vie » qui devient « Vivir mi vida » en 2013. Ce tube sert de support à l'album 3.0 qui sort en juillet aux Etats-Unis et en janvier 2014 en France. Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.