Marc Johnson

Top albums (Voir les 26)


Voir les 26 albums de Marc Johnson

Marc Johnson : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 47
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Marc Johnson
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Contrebassiste et compositeur de jazz né le 21 octobre 1953 à Omaha (Nebraska), Marc Alan Johnson apprend le piano et le violoncelle avant de passer à la contrebasse en 1969. Élève de l'Université de North Texas où sa famille a déménagé, le jeune Johnson y fait la rencontre du guitariste Lyle Mays dont il intègre le groupe One O'Clock Lab Band en 1977. Peu de temps après, il est recruté dans l'orchestre de Woody Herman.

En 1978, Marc Johnson établit sa réputation par sa participation au sein de la dernière formation de Bill Evans. Cette collaboration qui dure jusqu'à la mort du pianiste en ... Lire la suite

Contrebassiste et compositeur de jazz né le 21 octobre 1953 à Omaha (Nebraska), Marc Alan Johnson apprend le piano et le violoncelle avant de passer à la contrebasse en 1969. Élève de l'Université de North Texas où sa famille a déménagé, le jeune Johnson y fait la rencontre du guitariste Lyle Mays dont il intègre le groupe One O'Clock Lab Band en 1977. Peu de temps après, il est recruté dans l'orchestre de Woody Herman.

En 1978, Marc Johnson établit sa réputation par sa participation au sein de la dernière formation de Bill Evans. Cette collaboration qui dure jusqu'à la mort du pianiste en septembre 1980 donne un coup de projecteur à la carrière du contrebassiste qui poursuit chez Mel Lewis puis chez Stan Getz en 1981 et John Abercrombie en 1983, entre autres réalisations avec Joe LaBarbera, John Lewis, Bob Brookmeyer et Jim Hall.

En 1984, le contrebassiste, auteur d'un premier essai passé inaperçu intitulé Years (Vanguard, 1972), monte sa première formation en leader, Bass Desires. Le trio qui accueille les guitaristes Bill Frisell et John Scofield enregistre l'acclamé Bass Desires, sorti par le label ECM en 1985 et suivi de Second Sight en 1987. Après Two By Four en 1989, auquel participent Gary Burton, Toots Thielemans et Makoto Ozone, les projets se suivent : le trio Right Brain Patrol en 1992 avec Ben Monder et Arto Tunçboyaciyan, l'album Magic Labyrinth en 1996 et The Sound of Summer Running en 1998 avec du beau monde (Bill Frisell, Pat Metheny, Joey Baron).

Après des collaborations avec Peter Erskine et John Abercrombie (1989), John Surman, Eric Longsworth, Brian Blade et une série d'albums avec Enrico Pieranunzi et Joey Baron (neuf albums avec l'un ou l'autre et les deux dès 1986), Marc Johnson enregistre en 2005 un premier album de duos intitulé Shades of Jade avec sa femme Eliane Elias et Joe Lovano, John Scofield et Joey Baron. D'autres séances, multiples, suivent avant la sortie en 2012 de Swept Away, enregistré avec sa Eliane Elias. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Contrebassiste et compositeur de jazz né le 21 octobre 1953 à Omaha (Nebraska), Marc Alan Johnson apprend le piano et le violoncelle avant de passer à la contrebasse en 1969. Élève de l'Université de North Texas où sa famille a déménagé, le jeune Johnson y fait la rencontre du guitariste Lyle Mays dont il intègre le groupe One O'Clock Lab Band en 1977. Peu de temps après, il est recruté dans l'orchestre de Woody Herman.

En 1978, Marc Johnson établit sa réputation par sa participation au sein de la dernière formation de Bill Evans. Cette collaboration qui dure jusqu'à la mort du pianiste en septembre 1980 donne un coup de projecteur à la carrière du contrebassiste qui poursuit chez Mel Lewis puis chez Stan Getz en 1981 et John Abercrombie en 1983, entre autres réalisations avec Joe LaBarbera, John Lewis, Bob Brookmeyer et Jim Hall.

En 1984, le contrebassiste, auteur d'un premier essai passé inaperçu intitulé Years (Vanguard, 1972), monte sa première formation en leader, Bass Desires. Le trio qui accueille les guitaristes Bill Frisell et John Scofield enregistre l'acclamé Bass Desires, sorti par le label ECM en 1985 et suivi de Second Sight en 1987. Après Two By Four en 1989, auquel participent Gary Burton, Toots Thielemans et Makoto Ozone, les projets se suivent : le trio Right Brain Patrol en 1992 avec Ben Monder et Arto Tunçboyaciyan, l'album Magic Labyrinth en 1996 et The Sound of Summer Running en 1998 avec du beau monde (Bill Frisell, Pat Metheny, Joey Baron).

Après des collaborations avec Peter Erskine et John Abercrombie (1989), John Surman, Eric Longsworth, Brian Blade et une série d'albums avec Enrico Pieranunzi et Joey Baron (neuf albums avec l'un ou l'autre et les deux dès 1986), Marc Johnson enregistre en 2005 un premier album de duos intitulé Shades of Jade avec sa femme Eliane Elias et Joe Lovano, John Scofield et Joey Baron. D'autres séances, multiples, suivent avant la sortie en 2012 de Swept Away, enregistré avec sa Eliane Elias. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Contrebassiste et compositeur de jazz né le 21 octobre 1953 à Omaha (Nebraska), Marc Alan Johnson apprend le piano et le violoncelle avant de passer à la contrebasse en 1969. Élève de l'Université de North Texas où sa famille a déménagé, le jeune Johnson y fait la rencontre du guitariste Lyle Mays dont il intègre le groupe One O'Clock Lab Band en 1977. Peu de temps après, il est recruté dans l'orchestre de Woody Herman.

En 1978, Marc Johnson établit sa réputation par sa participation au sein de la dernière formation de Bill Evans. Cette collaboration qui dure jusqu'à la mort du pianiste en septembre 1980 donne un coup de projecteur à la carrière du contrebassiste qui poursuit chez Mel Lewis puis chez Stan Getz en 1981 et John Abercrombie en 1983, entre autres réalisations avec Joe LaBarbera, John Lewis, Bob Brookmeyer et Jim Hall.

En 1984, le contrebassiste, auteur d'un premier essai passé inaperçu intitulé Years (Vanguard, 1972), monte sa première formation en leader, Bass Desires. Le trio qui accueille les guitaristes Bill Frisell et John Scofield enregistre l'acclamé Bass Desires, sorti par le label ECM en 1985 et suivi de Second Sight en 1987. Après Two By Four en 1989, auquel participent Gary Burton, Toots Thielemans et Makoto Ozone, les projets se suivent : le trio Right Brain Patrol en 1992 avec Ben Monder et Arto Tunçboyaciyan, l'album Magic Labyrinth en 1996 et The Sound of Summer Running en 1998 avec du beau monde (Bill Frisell, Pat Metheny, Joey Baron).

Après des collaborations avec Peter Erskine et John Abercrombie (1989), John Surman, Eric Longsworth, Brian Blade et une série d'albums avec Enrico Pieranunzi et Joey Baron (neuf albums avec l'un ou l'autre et les deux dès 1986), Marc Johnson enregistre en 2005 un premier album de duos intitulé Shades of Jade avec sa femme Eliane Elias et Joe Lovano, John Scofield et Joey Baron. D'autres séances, multiples, suivent avant la sortie en 2012 de Swept Away, enregistré avec sa Eliane Elias. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page