Maria McKee


Maria McKee : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 98
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Maria McKee

Biographie

Née à Los Angeles, près des studios de cinéma d'Hollywood, le 17 août 1964, Maria McKee nourrit étrangement dès son plus jeune âge une passion pour l'Amérique rurale, associée à la musique country et aux westerns des années 1930. Un penchant que l'on peut expliquer par l'influence de ses parents, charpentier et peintre et fervents adeptes de l'église protestante Baptiste, qui ne sont pas de grands amateurs de rock and roll et refusent d'adhérer aux penchants consuméristes de leur pays.

Lone Justice

 
Mais Maria est aussi influencée par son demi-frère, Bryan McLean, guitariste au sein du ... Lire la suite

Née à Los Angeles, près des studios de cinéma d'Hollywood, le 17 août 1964, Maria McKee nourrit étrangement dès son plus jeune âge une passion pour l'Amérique rurale, associée à la musique country et aux westerns des années 1930. Un penchant que l'on peut expliquer par l'influence de ses parents, charpentier et peintre et fervents adeptes de l'église protestante Baptiste, qui ne sont pas de grands amateurs de rock and roll et refusent d'adhérer aux penchants consuméristes de leur pays.

Lone Justice

 
Mais Maria est aussi influencée par son demi-frère, Bryan McLean, guitariste au sein du groupe de rock psychédélique Love. Alors qu'elle n'est âgée que de six ans, elle assiste à l'un de leurs concerts au Whisky A Go-Go, fameuse scène de Los Angeles qui a vu l'éclosion des Doors, Otis Redding, et bien d'autres. La jeune Maria délaisse peu à peu les bancs de l'école pour la musique et le chant, et se produit au sein de divers groupes locaux californiens de rockabilly. Sa voix impressionne Ryan Hedgecock avec qui elle fonde le groupe Lone Justice en 1982.

En 1983, le duo abandonne les reprises, crée leur propre répertoire et engage le bassiste Marvin Etzioni et le batteur Don Heffington, déjà forts d'une collaboration avec la chanteuse country Emmylou Harris. Leurs deux albums Lone Justice (1985), produit par Jimmy Iovine, et Shelter (1986) sont salués par le public et les professionnels. Tous vantent surtout l'extraordinaire talent de la chanteuse, capable de passer du désespoir à la joie la plus folle dans le même morceau. 

Carrière solo

 
Un succès qu'elle décide de prendre seule en mains. Elle entame une carrière solo en juin 1989 et enregistre son premier album éponyme, avec la même maison de disques que Lone justice, Geffen. Mais le public n'est pas immédiatement au rendez-vous. En 1990, cependant, elle connaît un succès populaire et commercial avec « Show Me Heaven », la chanson du film de Tony Scott Jour de Tonnerre avec Tom Cruise et Nicole Kidman. Son deuxième album You Gotta Sin To Get Saved est encore très empreint de country et de folk, auquels elle reste profondément attachée.

En 1994, sa chanson « If Love Is A Red Dress (Hang Me In Rags) », figure sur la cultissime bande originale de Pulp Fiction de Quentin Tarantino. Dans cette chanson aux arrangements dépouillés, beaucoup découvrent sa voix puissante, puis c'est enfin avec son troisième album que ses talents d'écriture trouvent un public. Sorti en 1996, Life Is Sweet délaisse la country pour un cocktail baroque de rock, de ballades et de chansons d'amour exaltées, démontrant un talent de touche-à-tout. 

Electron libre

 
Quelques années plus tard, elle quitte Geffen Records pour bénéficier d'une plus grande liberté artistique. En 2003, elle réalise un album éclectique et ambitieux High Dive. En 2004, McKee sort un enregistrement Live in Hambourg et en 2005, Peddlin' Dreams, qui reçoit un beau succès d'estime : certains critiques outre-Atlantique la comparent à Neil Young ou à Dylan. Depuis 2006, elle a signé chez Cooking Vinyl, sorti un enregistrement de sa tournée acoustique en 2006, puis un album studio Late December, en 2007, qui confirme sa capacité à puiser dans tous les registres pour composer (de la folk apaisée au rock nerveux) et pour imposer un songwriting très riche, un imaginaire contrasté, qui emprunte parfois à l'univers théâtral Irlandais (Mckee a vécu à Dublin dans les années 1990).

Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Née à Los Angeles, près des studios de cinéma d'Hollywood, le 17 août 1964, Maria McKee nourrit étrangement dès son plus jeune âge une passion pour l'Amérique rurale, associée à la musique country et aux westerns des années 1930. Un penchant que l'on peut expliquer par l'influence de ses parents, charpentier et peintre et fervents adeptes de l'église protestante Baptiste, qui ne sont pas de grands amateurs de rock and roll et refusent d'adhérer aux penchants consuméristes de leur pays.

Lone Justice

 
Mais Maria est aussi influencée par son demi-frère, Bryan McLean, guitariste au sein du groupe de rock psychédélique Love. Alors qu'elle n'est âgée que de six ans, elle assiste à l'un de leurs concerts au Whisky A Go-Go, fameuse scène de Los Angeles qui a vu l'éclosion des Doors, Otis Redding, et bien d'autres. La jeune Maria délaisse peu à peu les bancs de l'école pour la musique et le chant, et se produit au sein de divers groupes locaux californiens de rockabilly. Sa voix impressionne Ryan Hedgecock avec qui elle fonde le groupe Lone Justice en 1982.

En 1983, le duo abandonne les reprises, crée leur propre répertoire et engage le bassiste Marvin Etzioni et le batteur Don Heffington, déjà forts d'une collaboration avec la chanteuse country Emmylou Harris. Leurs deux albums Lone Justice (1985), produit par Jimmy Iovine, et Shelter (1986) sont salués par le public et les professionnels. Tous vantent surtout l'extraordinaire talent de la chanteuse, capable de passer du désespoir à la joie la plus folle dans le même morceau. 

Carrière solo

 
Un succès qu'elle décide de prendre seule en mains. Elle entame une carrière solo en juin 1989 et enregistre son premier album éponyme, avec la même maison de disques que Lone justice, Geffen. Mais le public n'est pas immédiatement au rendez-vous. En 1990, cependant, elle connaît un succès populaire et commercial avec « Show Me Heaven », la chanson du film de Tony Scott Jour de Tonnerre avec Tom Cruise et Nicole Kidman. Son deuxième album You Gotta Sin To Get Saved est encore très empreint de country et de folk, auquels elle reste profondément attachée.

En 1994, sa chanson « If Love Is A Red Dress (Hang Me In Rags) », figure sur la cultissime bande originale de Pulp Fiction de Quentin Tarantino. Dans cette chanson aux arrangements dépouillés, beaucoup découvrent sa voix puissante, puis c'est enfin avec son troisième album que ses talents d'écriture trouvent un public. Sorti en 1996, Life Is Sweet délaisse la country pour un cocktail baroque de rock, de ballades et de chansons d'amour exaltées, démontrant un talent de touche-à-tout. 

Electron libre

 
Quelques années plus tard, elle quitte Geffen Records pour bénéficier d'une plus grande liberté artistique. En 2003, elle réalise un album éclectique et ambitieux High Dive. En 2004, McKee sort un enregistrement Live in Hambourg et en 2005, Peddlin' Dreams, qui reçoit un beau succès d'estime : certains critiques outre-Atlantique la comparent à Neil Young ou à Dylan. Depuis 2006, elle a signé chez Cooking Vinyl, sorti un enregistrement de sa tournée acoustique en 2006, puis un album studio Late December, en 2007, qui confirme sa capacité à puiser dans tous les registres pour composer (de la folk apaisée au rock nerveux) et pour imposer un songwriting très riche, un imaginaire contrasté, qui emprunte parfois à l'univers théâtral Irlandais (Mckee a vécu à Dublin dans les années 1990).

Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Née à Los Angeles, près des studios de cinéma d'Hollywood, le 17 août 1964, Maria McKee nourrit étrangement dès son plus jeune âge une passion pour l'Amérique rurale, associée à la musique country et aux westerns des années 1930. Un penchant que l'on peut expliquer par l'influence de ses parents, charpentier et peintre et fervents adeptes de l'église protestante Baptiste, qui ne sont pas de grands amateurs de rock and roll et refusent d'adhérer aux penchants consuméristes de leur pays.

Lone Justice

 
Mais Maria est aussi influencée par son demi-frère, Bryan McLean, guitariste au sein du groupe de rock psychédélique Love. Alors qu'elle n'est âgée que de six ans, elle assiste à l'un de leurs concerts au Whisky A Go-Go, fameuse scène de Los Angeles qui a vu l'éclosion des Doors, Otis Redding, et bien d'autres. La jeune Maria délaisse peu à peu les bancs de l'école pour la musique et le chant, et se produit au sein de divers groupes locaux californiens de rockabilly. Sa voix impressionne Ryan Hedgecock avec qui elle fonde le groupe Lone Justice en 1982.

En 1983, le duo abandonne les reprises, crée leur propre répertoire et engage le bassiste Marvin Etzioni et le batteur Don Heffington, déjà forts d'une collaboration avec la chanteuse country Emmylou Harris. Leurs deux albums Lone Justice (1985), produit par Jimmy Iovine, et Shelter (1986) sont salués par le public et les professionnels. Tous vantent surtout l'extraordinaire talent de la chanteuse, capable de passer du désespoir à la joie la plus folle dans le même morceau. 

Carrière solo

 
Un succès qu'elle décide de prendre seule en mains. Elle entame une carrière solo en juin 1989 et enregistre son premier album éponyme, avec la même maison de disques que Lone justice, Geffen. Mais le public n'est pas immédiatement au rendez-vous. En 1990, cependant, elle connaît un succès populaire et commercial avec « Show Me Heaven », la chanson du film de Tony Scott Jour de Tonnerre avec Tom Cruise et Nicole Kidman. Son deuxième album You Gotta Sin To Get Saved est encore très empreint de country et de folk, auquels elle reste profondément attachée.

En 1994, sa chanson « If Love Is A Red Dress (Hang Me In Rags) », figure sur la cultissime bande originale de Pulp Fiction de Quentin Tarantino. Dans cette chanson aux arrangements dépouillés, beaucoup découvrent sa voix puissante, puis c'est enfin avec son troisième album que ses talents d'écriture trouvent un public. Sorti en 1996, Life Is Sweet délaisse la country pour un cocktail baroque de rock, de ballades et de chansons d'amour exaltées, démontrant un talent de touche-à-tout. 

Electron libre

 
Quelques années plus tard, elle quitte Geffen Records pour bénéficier d'une plus grande liberté artistique. En 2003, elle réalise un album éclectique et ambitieux High Dive. En 2004, McKee sort un enregistrement Live in Hambourg et en 2005, Peddlin' Dreams, qui reçoit un beau succès d'estime : certains critiques outre-Atlantique la comparent à Neil Young ou à Dylan. Depuis 2006, elle a signé chez Cooking Vinyl, sorti un enregistrement de sa tournée acoustique en 2006, puis un album studio Late December, en 2007, qui confirme sa capacité à puiser dans tous les registres pour composer (de la folk apaisée au rock nerveux) et pour imposer un songwriting très riche, un imaginaire contrasté, qui emprunte parfois à l'univers théâtral Irlandais (Mckee a vécu à Dublin dans les années 1990).

Copyright 2014 Music Story Anne Yven


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page