undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Marie Stuart et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Marie Stuart a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Marie Stuart Poche – 6 juin 2001


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,30
EUR 7,22 EUR 3,60

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Marie Stuart + Marie-Antoinette + Fouché
Prix pour les trois: EUR 21,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Reine d'Écosse à l'âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est veuve en 1560. Elle rentre alors en Écosse et épouse lord Darnley, avant de devenir la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Élisabeth Ire, reine d'Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l'on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique. Sur cette figure fascinante et controversée de l'histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme a mené une enquête rigoureuse. Ce récit passionné et critique nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur.


Offre du jour : -46% sur la Calculatrice Graphique multipoints tactile HP Prime équipée du mode examen.
A partir de la Seconde dès la rentrée 2015. Autorisée au Baccalauréat session 2018 et dans l’enseignement supérieur : classes préparatoires et écoles d’ingénieurs, BTS et DUT, universités et pour tous les examens et concours de l’enseignement français. Pour les professionnels en Ingénierie ou Recherche. Pour en savoir plus, cliquez ici (* Voir conditions sur la page de l'opération)

Détails sur le produit

  • Poche: 411 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Le Livre de Poche (6 juin 2001)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253150797
  • ISBN-13: 978-2253150794
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,9 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.309 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par ALAIN BRUNET le 10 juillet 2003
Format: Poche
Au-delà des évenements, pourtant ici très riches en meurtres, emprisonnements et autres aimables facéties, Stefan Zweig met tout son talent d'écrivain pour décrire les ressorts du duel à mort entre 2 femmes: Elisabeth 1ère, première reine moderne de l'histoire, et Marie Stuart, dernière reine romantique.
Pourquoi et comment se sont-elles haïes? Pourquoi cette histoire ne pouvait-elle se terminer que par la décapitation de Marie Stuart, décrite de la manière la plus poignante?
Ce livre nous fait entrer dans l'Histoire par la grande porte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Odit VOIX VINE le 28 janvier 2004
Format: Poche
Tout le talent de Stephan SWEIG, c'est de réussir à décortiquer la psychologie de ses personnages, à analyser le pourquoi et le comment de chacun de ses actes. Sa biographie de Marie Stuart est brillante, historiquement parfaitement documentée, se lit comme un roman historique, et on rentre dans la peau du personnage. Et pourtant je ne met que 4 me direz-vous ? Oui, car aucune ne pourra dépasser pour moi sa biographie de Marie-Antoinette, que j'engage chacun à lire absolument.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frili le 7 février 2009
Format: Poche
Passionnée de Zweig, j'ai encore une fois été éblouie par son talent.
Grâce à ses ouvrages "Marie Antoinette" et "Marie Stuart" il nous passionne pour les destins de ces reines dont on a toujours entendu parler mais dont on ne connait pas toujours les drames, les passions, les sentiments qu'elles ont pu vivre. Ces ouvrages humanisent, par la plume du grand Zweig, ces dames qui sont femmes avant d'être Reines. Cela donne envie d'en savoir plus et de s'intéresser à l'histoire de France, ce que l'on ne ferait pas forcément si on n'avait pas lu ces ouvrages de Zweig.
A découvrir ou à relire (comme toute l'œuvre de Zweig d'ailleurs).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Redford le 15 août 2006
Format: Poche
Zweig nous dresse des portraits avec audace, finesse et sensibilité. Les personnages qui ont fait l'histoire sont saisissants sous sa plume.

Jamais on ne se sent loin des événements qu'il nous décrit, toujours on se sent concerné par le destin de ces hommes et de ces femmes, car il sait les rendre accessible sans jamais les trahir.

De plus, au-delà du plaisir qu'on peut ressentir à la lecture de ce livre, on en ressort avec des tonnes de connaissances accumulées sans ennui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Damien Coullon le 20 août 2009
Format: Poche
« Dans la sphère d'une destinée, la durée du temps à l'extérieur et à l'intérieur n'est la même qu'en apparence ; en réalité, ce sont les évènements qui servent de mesure à l'âme. C'est pourquoi seuls les moments de crise, les moments décisifs comptent dans l'histoire d'une vie, c'est pourquoi le récit de celle-ci n'est vrai que vu par eux et à travers eux. C'est seulement quand un être met en jeu toutes ses forces qu'il est vraiment vivant pour lui, pour les autres, toujours il faut qu'un feu intérieur embrase et dévore son âme pour que s'extériorise sa personnalité. »

Ca tombe bien, la vie de Marie Stuart est justement très concentrée autour de quelques périodes de vie et de bouleversement intenses, qui transforment une princesse apparemment comme les autres en une figure mythique dont la légende est parvenue jusqu'à nous. Sa vie est ainsi marquée par deux évènements majeurs (en plus de son exécution...) : son deuxième mariage avec Henri Darnley, imbécile bellâtre et prétentieux de la lignée des Tudor, favorisant sa prétention au trône d'Angleterre, et son troisième mariage avec le comte de Bothwell, sorte de Conan le barbare du XVIème siècle qui la fait tremper dans l'assassinat de Darnley, le roi en titre, ce qui sera le motif de sa chute.

Dans un contexte difficile (de nombreux documents historiques couvrent son histoire, mais il est difficile de démêler le vrai du faux, les témoignages à charge, les falsifications...
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Copeau le 30 octobre 2006
Format: Broché
Stefan Sweig est un très grand conteur, et l'histoire romancée qu'il nous livre de Marie Stuart est le fruit du talent immense de cet écrivain de génie. On pourra reprocher à l'auteur son manque d'impartialité, mais il l'assume et, à l'instar de l'historien, ne manque jamais d'afficher ses thèses et de les défendre.

Marie Stuart a eu un destin exceptionnel ; il ne lui manquait qu'un biographe d'exception. Le manque est à présent réparé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Vero VOIX VINE le 9 avril 2008
Format: Poche
S Zweig s'y entend à merveille dans les portraits de femmes ( 24 heures, amok; Marie-Antoinette...), dans cette oeuvre il y en a deux, Marie et Elizabeth I. L'une intrigante un peu écervelée soumise à ses pulsions amoureuses et l'autre froide et calculatrice, ( reine vierge, pour la fille de Henri VIII, c'est une surprise ).
Donc, très beau portrait d'une femme trop frivole pour son état et qui n'aurait pas dû, ni voulu, être reine d'Ecosse, et qui se perd dans l'inconscience des enjeux. Son fils sera roi d'Angleterre, victoire posthume et par procuration.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?