Marina et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 19,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Marina Broché – 20 janvier 2011


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 12,00 EUR 0,73

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Marina + Le Prince de la brume + Le jeu de l'ange
Prix pour les trois: EUR 60,00

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

À la fin des années soixante-dix, Barcelone était une fantasmagorie faite d'avenues et de ruelles où l'on pouvait voyager trente ou quarante ans en arrière rien qu'en franchissant le seuil d'un immeuble ou d'un café. Temps et mémoire, histoire et fiction se mélangeaient dans cette ville ensorcelée, comme des couleurs d'aquarelle sous la pluie. C'est là que, lointain écho de rues qui aujourd'hui n'existent plus, des cathédrales et des édifices échappés de légendes ont formé le décor de cette histoire.
J'étais alors un garçon de quinze ans qui languissait entre les murs d'un internat affublé d'un nom de saint, aux abords de la route de Vallvidrera. À l'époque, le quartier de Sarriá conservait encore l'aspect d'un petit village échoué sur la rive d'une métropole moderniste. Mon collège s'élevait en haut d'une rue qui montait du Paseo de la Bonavona. Sa façade monumentale évoquait davantage un château fort qu'une école. Sa silhouette anguleuse couleur d'argile était un empilement de tours, d'arcs et d'ailes tout en noirceur. Le collège se trouvait au milieu d'un ensemble de jardins, de fontaines, de bassins croupissants, de patios et de pinèdes enchantées. Tout autour, des bâtiments sombres abritaient des piscines voilées d'une vapeur fantomatique, des gymnases noyés dans le silence et des chapelles ténébreuses où des effigies de saints souriaient au reflet des cierges. Le bâtiment principal avait quatre étages, sans compter les deux sous-sols ainsi que les combles réservés aux quelques prêtres qui faisaient encore fonction de professeurs. Les chambres des pensionnaires étaient au quatrième, le long de couloirs caverneux. Ces galeries interminables étaient plongées dans une pénombre perpétuelle, résonnant toujours d'un écho lugubre.
Je passais mes journées à rêver éveillé dans les salles de cet immense château, attendant le miracle qui se produisait quotidiennement à cinq heures vingt de l'après-midi. À cette heure magique, le soleil revêtait d'or liquide les hautes fenêtres. Une sonnerie annonçait la fin des cours et nous jouissions de presque trois heures de liberté avant le dîner dans le grand réfectoire. En principe, ce temps devait être consacré à l'étude et à la méditation. Durant toutes les années que j'ai passées dans ces murs, je ne me souviens pas de m'être livré, ne serait-ce qu'une seule fois, à l'une ou l'autre de ces nobles tâches.

Présentation de l'éditeur

Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Où est-il allé et que lui est-il arrivé ? Quand l'histoire commence, Oscar vagabonde à travers Barcelone. Attiré par une mystérieuse maison apparemment abandonnée, il pénètre à l'intérieur. Se croyant seul, il commence ses investigations. Alors qu'il est en train d'examiner une curieuse montre à gousset laissée sur une table, il se rend compte que quelqu'un l'observe. Terrorisé, il s'enfuit. En rentrant au pensionnat, il s'aperçoit qu'il a gardé la montre. Tenaillé par les remords, il retourne quelques jours plus tard dans la grande maison. Il y fait alors la connaissance de Marina, fille du propriétaire. Elle a son âge, de l'audace et une intelligence très vive. Elle entraîne son nouveau compagnon dans l'élucidation d'un mystère qui la tourmente : au cœur du plus vieux cimetière de Barcelone, une vieille femme voilée visite une tombe anonyme sur laquelle figure le dessin d'un papillon noir. Qui est-elle, et qui dort sous la pierre tombale ? En menant leur enquête, les deux adolescents franchissent les limites d'une propriété privée délaissée. Dans la serre qui la jouxte, des pantins en partie amputés de leurs membres pendent dans les airs. Soudain, ils descendent lentement et semblent s'animer. Une odeur pestilentielle envahit la serre... Sur le fronton, un papillon noir identique à celui de la tombe paraît contempler l'épouvantable scène. Parcourant les plus effrayants endroits de Barcelone, s'égarant dans les entrailles de souterrains où vivent des créatures de cauchemar, s'enfonçant dans les coulisses d'un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d'une tragédie vieille de plusieurs décennies. La vengeance est en route, mue par une armée de fantômes, guidée par un savant de génie et une amoureuse désespérée. Entraînés dans la folie homicide de ces ombres tout droit sorties du passé, Oscar et Marina frôlent la mort. Pourtant, celle-ci les attaquera là où ils ne l'attendaient pas...


Détails sur le produit

  • Broché: 303 pages
  • Editeur : ROBERT LAFFONT (20 janvier 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 9782221116524
  • ISBN-13: 978-2221116524
  • ASIN: 2221116526
  • Dimensions du produit: 21,5 x 2,4 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (57 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 93.296 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Carlos Ruiz Zafón est l'un des auteurs les plus lus et appréciés dans le monde. Sa carrière commence en 1993 avec Le Prince du Brouillard (prix de la jeunesse d'Edebé), suivi du Palais de Minuit, Les Lumières de Septembre (réunis dans le volume La Trilogie du Brouillard, à paraître en France fin 2011 et début 2012), et Marina (Robert Laffont, 2010). En 2001, il publie son premier roman pour adultes, L'ombre du vent (Grasset, 2004), qui devient rapidement un phénomène littéraire international. Avec Le jeu de l'ange (Robert Laffont, 2008), il revient à l'univers du Cimetière des Livres Oubliés. Les livres de Carlos Ruiz Zafón ont été traduits dans plus de quarante langues et ont reçus de nombreux prix.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

38 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joachim TOP 500 COMMENTATEURS sur 24 janvier 2011
Format: Poche
Cette fois Zafon nous convie dans le Barcelone d'aujourd'hui, cependant la plume demeure, l'atmosphère qu'il sait imposer aux lieux reste tout aussi efficace, et la magie de l'ensemble nous plonge inlassablement dans son roman, à l'instar de ces deux précédents, pour ne plus nous lâcher.
Il y est toujours question de demeures somptueuses et vaporeuses du passé, de cimetière introuvable, de personnages gothiques, de mystères insondables et autres curiosités, mais il est préférable de ne rien dévoiler. Car en vérité, il est si délicieux de se laisser porter par Zafon, le laisser nous guider le long de ruelles inquiétantes, alors à quoi bon vous priver de tout cela !

Pour la critique à proprement parlé, les 2/3 du roman sont envoutants et fascinants et l'on se régale à chaque chapitre ; je mettrais donc juste un bémol à la fin, un peu trop "Lovecraftienne" à mon goût, ou trop "fantastique" comparé au reste.

Au demeurant, le style et l'atmosphère suffisent amplement à conseiller la lecture de ce bouquin, car on s'y régale réellement et on ne pense plus à rien d'autre !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par butterfly sur 7 février 2011
Format: Broché
Ce roman est un des premiers ouvrages de Carlos Ruiz Zafon, initialement publié en Espagne en 1999 et traduit pour la première fois en français en 2011. Le lecteur y trouve tout ce qui va faire le succès des ouvrages suivants: un univers gothique avec des personnages étranges et mystérieux.

Dans ce roman , deux histoires se mêlent étroitement: celle d'Oscar et de Marina et celle de Mihail Kolvenik , savant fou et possédé.
L'histoire la plus intéressante est sans conteste celle du savant obsédé par le pouvoir de la science de ramener les morts à la vie. Cet homme qui a vécu à Barcelone dans les années 1940/1950 , y a prospéré pour finir en pestiféré et en paria. Les deux jeunes héros (Oscar et Marina) vont se livrer à une enquête pour comprendre les mystères qui entourent la vie de cet homme. Et, bien malgré eux, ils vont se retrouver entraînés dans un engrenage infernal.

Carlos Ruiz Zafon a du lire et aimer le "Frankenstein" de Mary Shelley tant son savant fou et ses pratiques empruntent à ce classique de la littérature gothique, d'ailleurs le médecin de son savant porte dans le roman le nom de la romancière anglaise (coïncidence ou hommage déduisé?).

L'histoire même des deux héros est un peu "creuse" et se termine de façon décevante par rapport à ce que le lecteur peut imaginer au début du roman (d'où mes 4 étoiles au lieu des 5).

Zafon nous offre néanmoins un très bon moment de lecture et ses adeptes seront heureux de découvrir un de ses romans de "jeunesse".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par emy sur 30 janvier 2012
Format: Poche
Comme dans tous ses romans, Zafon nous plonge littéralement dans son univers, une ambiance magique, noire, féérique par moments. Il nous propose une histoire pleine de rebondissements avec telles les poupées russes une histoire dans l'histoire qui cache encore une histoire donc pas mal de suspense en perspective. Flirtant entre fantastique et roman policier, il nous entraîne dans cette Barcelone qu'il décrit si joliment. Petit bémol pour les personnages qui sont (encore et toujours) trop caricaturaux et peu attachants. Mais comme tous les Zafon je le recommande vivement!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cinelou sur 25 février 2011
Format: Broché
J'avais beaucoup aimé "l'Ombre du vent" et été un peu déçue par" le Jeu de l'Ange"," Marina" est une belle histoire d'amour ou se mêlent amitié, tendresse et aussi fantastique. De plus l'auteur nous emmène dans certains quartiers de Barcelone avec une écriture toujours aussi forte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catherine sur 19 janvier 2012
Format: Poche Achat vérifié
Comme dans ses précédents livres, l'auteur m'a embarquée dès la première ligne. Il se trouve que je connais bien Barcelone et y vais relativement souvent. L'atmosphère de cette ville est parfaitement retranscrite par M. Zafon. C'est un pur plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par flg91 sur 5 mars 2011
Format: Poche
Un excellent livre, avec ce qu'il faut de suspense et d'émotions. Toutefois, ce livre me laissera malheureusement une mauvaise image a cause de sa fin...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par kro sur 15 février 2012
Format: Poche
Si Carlos Ruiz Zafon utilise la même structure de récit que pour le jeu de l'ange et l'ombre du vent (ce dernier reste mon préféré) j'ai retrouvé avec plaisir son univers, et lu d'une traite ce roman.
Il met ici en scène des adolescents ' le narrateur et la lumineuse Marina ' qui lèvent le voile sur le passé trouble et mystérieux d'un personnage plutôt inquiétant. L'histoire, à la limite du fantastique, ménage suspense, noirceur et amours impossibles comme dans ses deux précédents romans certes, mais ce n'est pas pour me déplaire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphanie & the cookies sur 21 avril 2011
Format: Broché
Alors non, je ne me suis pas ennuyée en lisant Marina.

Mais il ne peut se permettre la comparaison avec les deux précédents de l'auteur.
Dans "l'ombre du vent", dans "le jeu de l'ange", on se promène, on découvre Barcelone, on découvre aussi une autre époque. On guette la psychologie du personnage, on suit ses pas, et on ne lache jamais, jamais le bouquin.

Marina est plus compliqué à aimer. La dose de fantastique, qui relevait si bien les deux précédents, a peut être été poussée trop loin. Peut être aussi que l'intrigue n'est pas si intriguante que ca, parce que déjà un peu trop vue...

Peut être encore que cette fois, il y a trop de "glauque", de "violence gratuite" ; non pas qu'elle n'existait pas dans les deux autres, mais elle était beaucoup moins exposée, et beaucoup plus suggérée.

Bref, un bon livre, qui pour pouvoir prétendre au statut de "très bon livre" aurait nécessité que les deux précédents n'existent pas...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?