Mary Chapin Carpenter

Top albums (Voir les 33)


Voir les 33 albums de Mary Chapin Carpenter

Mary Chapin Carpenter : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 310
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Mary Chapin Carpenter
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

M_CCarpenter

Last 2014 show tonight at SMAC, a special benefit Thanksgiving Food Drive for a most wonderful community  http://t.co/MoRIxCJKFw


Biographie

Née dans une bonne famille de la côte est où l'on écoute surtout du jazz et de l'opéra, Mary-Chapin découvre le folk de Woody Guthrie et Judy Collins. Tout en poursuivant des études universitaires, elle commence à fréquenter les bars de Washington D C où elle joue les chansons d'autres artistes. En 1982, elle rencontre un autre guitariste, John Jennings, qui l'encourage à jouer ses propres compositions. Elle est finalement engagée chez Columbia. En 1987, les ventes de son premier album, Hometown Girl, ne sont guère encourageantes, mais le suivant, State Of The Heart, contient trois tubes : « ... Lire la suite

Née dans une bonne famille de la côte est où l'on écoute surtout du jazz et de l'opéra, Mary-Chapin découvre le folk de Woody Guthrie et Judy Collins. Tout en poursuivant des études universitaires, elle commence à fréquenter les bars de Washington D C où elle joue les chansons d'autres artistes. En 1982, elle rencontre un autre guitariste, John Jennings, qui l'encourage à jouer ses propres compositions. Elle est finalement engagée chez Columbia. En 1987, les ventes de son premier album, Hometown Girl, ne sont guère encourageantes, mais le suivant, State Of The Heart, contient trois tubes : « How Do », « Never Had It So Good » et surtout Quittin'Time, qui lui vaut une nomination aux grammies. Elle perce véritablement grâce à Shooting Straight In The Dark, dont un titre, « Down At The Twist And Shout », lui permet d'obtenir un grammy et fait de l'album un disque d'or. Elle accumule ensuite les succès (« I Feel Lucky »), travaillant, en 1992, avec le vétéran Don Schlitz, pour Come On, Come On sur lequel on la trouve aussi en duo avec Joe Diffie. Elle participe également à un album au bénéfice de l'Institut pour la compréhension culturelle en compagnie de Carole King, Emmylou Harris ou Rosanne Cash. En 1994, Stones In The Road confirme la maturité de l'artiste.
Excellente compositrice, entre folk et country, elle sait également hausser une voix lumineuse sur quelques titres nerveux toujours royalement produits.

M. E.Music Story Copyright 2014 Music Story

Née dans une bonne famille de la côte est où l'on écoute surtout du jazz et de l'opéra, Mary-Chapin découvre le folk de Woody Guthrie et Judy Collins. Tout en poursuivant des études universitaires, elle commence à fréquenter les bars de Washington D C où elle joue les chansons d'autres artistes. En 1982, elle rencontre un autre guitariste, John Jennings, qui l'encourage à jouer ses propres compositions. Elle est finalement engagée chez Columbia. En 1987, les ventes de son premier album, Hometown Girl, ne sont guère encourageantes, mais le suivant, State Of The Heart, contient trois tubes : « How Do », « Never Had It So Good » et surtout Quittin'Time, qui lui vaut une nomination aux grammies. Elle perce véritablement grâce à Shooting Straight In The Dark, dont un titre, « Down At The Twist And Shout », lui permet d'obtenir un grammy et fait de l'album un disque d'or. Elle accumule ensuite les succès (« I Feel Lucky »), travaillant, en 1992, avec le vétéran Don Schlitz, pour Come On, Come On sur lequel on la trouve aussi en duo avec Joe Diffie. Elle participe également à un album au bénéfice de l'Institut pour la compréhension culturelle en compagnie de Carole King, Emmylou Harris ou Rosanne Cash. En 1994, Stones In The Road confirme la maturité de l'artiste.
Excellente compositrice, entre folk et country, elle sait également hausser une voix lumineuse sur quelques titres nerveux toujours royalement produits.

M. E.Music Story Copyright 2014 Music Story

Née dans une bonne famille de la côte est où l'on écoute surtout du jazz et de l'opéra, Mary-Chapin découvre le folk de Woody Guthrie et Judy Collins. Tout en poursuivant des études universitaires, elle commence à fréquenter les bars de Washington D C où elle joue les chansons d'autres artistes. En 1982, elle rencontre un autre guitariste, John Jennings, qui l'encourage à jouer ses propres compositions. Elle est finalement engagée chez Columbia. En 1987, les ventes de son premier album, Hometown Girl, ne sont guère encourageantes, mais le suivant, State Of The Heart, contient trois tubes : « How Do », « Never Had It So Good » et surtout Quittin'Time, qui lui vaut une nomination aux grammies. Elle perce véritablement grâce à Shooting Straight In The Dark, dont un titre, « Down At The Twist And Shout », lui permet d'obtenir un grammy et fait de l'album un disque d'or. Elle accumule ensuite les succès (« I Feel Lucky »), travaillant, en 1992, avec le vétéran Don Schlitz, pour Come On, Come On sur lequel on la trouve aussi en duo avec Joe Diffie. Elle participe également à un album au bénéfice de l'Institut pour la compréhension culturelle en compagnie de Carole King, Emmylou Harris ou Rosanne Cash. En 1994, Stones In The Road confirme la maturité de l'artiste.
Excellente compositrice, entre folk et country, elle sait également hausser une voix lumineuse sur quelques titres nerveux toujours royalement produits.

M. E.Music Story Copyright 2014 Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page