Massacre à la sulfateuse : Le sang de la vigne, tome 21 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Massacre à la sulf... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ~Mister BinGO~
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ==== ENVOI LE JOUR MEME ==== Ref:B102
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Massacre à la sulfateuse: Le sang de la vigne, tome 21 Poche – 2 mai 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 17,00 EUR 12,00

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Massacre à la sulfateuse: Le sang de la vigne, tome 21 + Crise aiguë dans les Graves: Le sang de la vigne, tome 22 + Médoc sur ordonnance: Le sang de la vigne, tome 20
Prix pour les trois: EUR 51,00

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Quand l’œnologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile Lanssien débarquent sur les terres pierreuses de Châteauneuf-du-Pape, l’accueil qui leur est réservé est aussi cinglant et glacé qu’un mauvais coup de mistral.
La mission d’expertise qui les attend est des plus délicates. Il leur faut manœuvrer avec tact entre les trois sœurs Castelnau qui, à défaut de s’entendre, veulent vendre le Château Duèze au plus offrant. Les liens du sang qui unissent Anne-Lise, Catherine et Sixtine auront-ils raison des convoitises, des vieilles rancœurs et des jalousies ordinaires ? Tandis que l’aînée tutoie la mort avec dignité, la cadette s’éloigne davantage de ses racines et la benjamine s’accroche désespérément à sa terre.
Bien malgré eux, Benjamin et Virgile sont pris au piège d’un drame familial où le vignoble est pris en otage de la façon la plus violente. Ils semblent nombreux ceux qui souhaitent accrocher à leur patrimoine un domaine papal comme naguère on achetait des indulgences pour s’assurer une place au paradis.

Biographie de l'auteur

Rédacteur en chef de Radio Présence à Toulouse et rédacteur en chef de Cigares & Co, il a également travaillé dans l'audiovisuel (Europe 2, Sud-Ouest Médias, Sud Radio et Télé-Toulouse) comme présentateur ou directeur de l'information.



Écrivain et musicien, Noël Balen a coécrit avec Jean-Pierre Alaux la série « Le sang de la vigne », incarnée sur le petit écran par Pierre Arditi. La nouvelle série « Crimes gourmands », dans laquelle sont déjà parus "Petits Meurtres à l’étouffée" et "La crème était presque parfaite", fera aussi l’objet d’une adaptation télévisée.



Détails sur le produit

  • Poche: 232 pages
  • Editeur : Fayard (2 mai 2013)
  • Collection : Policier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213671915
  • ISBN-13: 978-2213671918
  • Dimensions du produit: 13,5 x 1,5 x 21,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 71.166 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé le 17 juin 2013
Format: Poche Achat vérifié
un sympathique intrigue sudiste, sur fond de secret de famille, où le glyphosate, cher à Monsanto, finit par tuer..... heureusement, Benjamin Cooker et son assistant finiront par débusquer le coupable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?