Mastodon

Les clients ont également acheté des articles de

Killer Be Killed
Blues Pills
Opeth
Clutch
Sepultura
Red Fang
Animals as Leaders
Ghost B.C.

Top albums (Voir les 17)


Voir les 17 albums de Mastodon

Mastodon : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 188
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Mastodon
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet


Biographie

Groupe à part salué par ses pairs et vu tel un ovni unique en son genre par de nombreux médias, Mastodon s'est imposé comme un des grands acteurs à l'origine du renouveau du metal américain en à peine quatre albums. Un parcours qui débute à Atlanta en 1999 lorsque quatre musiciens (dont deux ayant officié chez Today Is The Day) décidèrent de monter un nouveau projet après une longue discussion autour de leur amour pour Neurosis et le sludge.

Trois ans, une démo et un maxi plus tard, Mastodon sort son premier album. Remission (2002) impose un groupe déjà amateur de longues introductions ... Lire la suite

Groupe à part salué par ses pairs et vu tel un ovni unique en son genre par de nombreux médias, Mastodon s'est imposé comme un des grands acteurs à l'origine du renouveau du metal américain en à peine quatre albums. Un parcours qui débute à Atlanta en 1999 lorsque quatre musiciens (dont deux ayant officié chez Today Is The Day) décidèrent de monter un nouveau projet après une longue discussion autour de leur amour pour Neurosis et le sludge.

Trois ans, une démo et un maxi plus tard, Mastodon sort son premier album. Remission (2002) impose un groupe déjà amateur de longues introductions musicales et de plans hypnotiques soutenus par une batterie folle. « March of the Fire Ants » devient à cette occasion le premier single marquant des Américains.

Mais c'est avec Leviathan (2004) que Mastodon devient un groupe provoquant l'admiration de tous autour de lui. Passionnés de créatures mythiques et autres monstres sacrés, les musiciens articulent leur disque autour du Moby Dick de Herman Melville. La batterie toujours aussi impressionnante se voit relayée par des guitares à la fois complexes puissantes qui ne virent jamais à la démonstration gratuite. Le chant partagé entre Troy Sanders et Brent Hinds fait mouche. On y découvre le titre « Blood and Thunder », le plus célèbre morceau du groupe à ce jour sur lequel chante Neil Fallon, de Clutch. Comble du bonheur pour les quatre compères, Scott Kelly de Neurosis fait son apparition sur « Aqua Dementia ». Album de l'année dans de nombreux magazines spécialisés, Leviathan permettra à Mastodon de sillonner les routes d'Europe et des Etats-Unis aux côtés de Slayer et Slipknot.

Fermement décidée à aller de l'avant et à pousser plus loin l'expérimentation sans plus attendre, la formation d'Atlanta signe un contrat avec Warner et sort Blood Mountain en 2006. Plus varié et aérien que Leviathan, l'album offre l'occasion au groupe d'inviter à nouveau Scott Kelly le temps d'un « Crystal Skull » et Josh Homme des Queens of the Stone Age sur le single « Colony of Birchmen ». Rolling Stone classera ce disque plus rock que son prédécesseur parmi les 10 albums de l'année. Mastodon repart sur les routes en ouverture de Tool puis en tête d'affiche les mois qui suivirent avant de s'accorder une pause de quelques mois.

Alors que son public commence à se demander où en est le groupe avec son futur album, Crack The Skye arrive dans les bacs en mars 2009. Produit par Brendan O'Brien, le disque est le plus progressif et le plus mélodique réalisé par les Américains. Prenant à contre-pied ceux qui attendaient un album plus massif et violent, il séduit malgré tout la presse et le public. 

Mastodon n'a rien oublié de sa puissance mais a su aérer sa musique et intelligemment étaler son propos le temps de grandes aventures flirtant avec le quart d'heure (« The Last Baron »). Le groupe repart alors en tournée pour défendre un album ambitieux (sur lequel Scott Kelly revient pour la troisième fois) et déjà acclamé par la critique. Mastodon frappe de nouveau fort en 2011 avec The Hunter produit par Mike Elizondo. Scott Kelly de Neurosis en profite pour venir faire monter les décibels d'un album déjà d'une redoutable puissance.

Devenu une référence incontournable du metal, Mastodon se tourne vers Nick Raskulinecz pour produite Once More 'Round the Sun qui sort en juin 2014. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley

Groupe à part salué par ses pairs et vu tel un ovni unique en son genre par de nombreux médias, Mastodon s'est imposé comme un des grands acteurs à l'origine du renouveau du metal américain en à peine quatre albums. Un parcours qui débute à Atlanta en 1999 lorsque quatre musiciens (dont deux ayant officié chez Today Is The Day) décidèrent de monter un nouveau projet après une longue discussion autour de leur amour pour Neurosis et le sludge.

Trois ans, une démo et un maxi plus tard, Mastodon sort son premier album. Remission (2002) impose un groupe déjà amateur de longues introductions musicales et de plans hypnotiques soutenus par une batterie folle. « March of the Fire Ants » devient à cette occasion le premier single marquant des Américains.

Mais c'est avec Leviathan (2004) que Mastodon devient un groupe provoquant l'admiration de tous autour de lui. Passionnés de créatures mythiques et autres monstres sacrés, les musiciens articulent leur disque autour du Moby Dick de Herman Melville. La batterie toujours aussi impressionnante se voit relayée par des guitares à la fois complexes puissantes qui ne virent jamais à la démonstration gratuite. Le chant partagé entre Troy Sanders et Brent Hinds fait mouche. On y découvre le titre « Blood and Thunder », le plus célèbre morceau du groupe à ce jour sur lequel chante Neil Fallon, de Clutch. Comble du bonheur pour les quatre compères, Scott Kelly de Neurosis fait son apparition sur « Aqua Dementia ». Album de l'année dans de nombreux magazines spécialisés, Leviathan permettra à Mastodon de sillonner les routes d'Europe et des Etats-Unis aux côtés de Slayer et Slipknot.

Fermement décidée à aller de l'avant et à pousser plus loin l'expérimentation sans plus attendre, la formation d'Atlanta signe un contrat avec Warner et sort Blood Mountain en 2006. Plus varié et aérien que Leviathan, l'album offre l'occasion au groupe d'inviter à nouveau Scott Kelly le temps d'un « Crystal Skull » et Josh Homme des Queens of the Stone Age sur le single « Colony of Birchmen ». Rolling Stone classera ce disque plus rock que son prédécesseur parmi les 10 albums de l'année. Mastodon repart sur les routes en ouverture de Tool puis en tête d'affiche les mois qui suivirent avant de s'accorder une pause de quelques mois.

Alors que son public commence à se demander où en est le groupe avec son futur album, Crack The Skye arrive dans les bacs en mars 2009. Produit par Brendan O'Brien, le disque est le plus progressif et le plus mélodique réalisé par les Américains. Prenant à contre-pied ceux qui attendaient un album plus massif et violent, il séduit malgré tout la presse et le public. 

Mastodon n'a rien oublié de sa puissance mais a su aérer sa musique et intelligemment étaler son propos le temps de grandes aventures flirtant avec le quart d'heure (« The Last Baron »). Le groupe repart alors en tournée pour défendre un album ambitieux (sur lequel Scott Kelly revient pour la troisième fois) et déjà acclamé par la critique. Mastodon frappe de nouveau fort en 2011 avec The Hunter produit par Mike Elizondo. Scott Kelly de Neurosis en profite pour venir faire monter les décibels d'un album déjà d'une redoutable puissance.

Devenu une référence incontournable du metal, Mastodon se tourne vers Nick Raskulinecz pour produite Once More 'Round the Sun qui sort en juin 2014. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley

Groupe à part salué par ses pairs et vu tel un ovni unique en son genre par de nombreux médias, Mastodon s'est imposé comme un des grands acteurs à l'origine du renouveau du metal américain en à peine quatre albums. Un parcours qui débute à Atlanta en 1999 lorsque quatre musiciens (dont deux ayant officié chez Today Is The Day) décidèrent de monter un nouveau projet après une longue discussion autour de leur amour pour Neurosis et le sludge.

Trois ans, une démo et un maxi plus tard, Mastodon sort son premier album. Remission (2002) impose un groupe déjà amateur de longues introductions musicales et de plans hypnotiques soutenus par une batterie folle. « March of the Fire Ants » devient à cette occasion le premier single marquant des Américains.

Mais c'est avec Leviathan (2004) que Mastodon devient un groupe provoquant l'admiration de tous autour de lui. Passionnés de créatures mythiques et autres monstres sacrés, les musiciens articulent leur disque autour du Moby Dick de Herman Melville. La batterie toujours aussi impressionnante se voit relayée par des guitares à la fois complexes puissantes qui ne virent jamais à la démonstration gratuite. Le chant partagé entre Troy Sanders et Brent Hinds fait mouche. On y découvre le titre « Blood and Thunder », le plus célèbre morceau du groupe à ce jour sur lequel chante Neil Fallon, de Clutch. Comble du bonheur pour les quatre compères, Scott Kelly de Neurosis fait son apparition sur « Aqua Dementia ». Album de l'année dans de nombreux magazines spécialisés, Leviathan permettra à Mastodon de sillonner les routes d'Europe et des Etats-Unis aux côtés de Slayer et Slipknot.

Fermement décidée à aller de l'avant et à pousser plus loin l'expérimentation sans plus attendre, la formation d'Atlanta signe un contrat avec Warner et sort Blood Mountain en 2006. Plus varié et aérien que Leviathan, l'album offre l'occasion au groupe d'inviter à nouveau Scott Kelly le temps d'un « Crystal Skull » et Josh Homme des Queens of the Stone Age sur le single « Colony of Birchmen ». Rolling Stone classera ce disque plus rock que son prédécesseur parmi les 10 albums de l'année. Mastodon repart sur les routes en ouverture de Tool puis en tête d'affiche les mois qui suivirent avant de s'accorder une pause de quelques mois.

Alors que son public commence à se demander où en est le groupe avec son futur album, Crack The Skye arrive dans les bacs en mars 2009. Produit par Brendan O'Brien, le disque est le plus progressif et le plus mélodique réalisé par les Américains. Prenant à contre-pied ceux qui attendaient un album plus massif et violent, il séduit malgré tout la presse et le public. 

Mastodon n'a rien oublié de sa puissance mais a su aérer sa musique et intelligemment étaler son propos le temps de grandes aventures flirtant avec le quart d'heure (« The Last Baron »). Le groupe repart alors en tournée pour défendre un album ambitieux (sur lequel Scott Kelly revient pour la troisième fois) et déjà acclamé par la critique. Mastodon frappe de nouveau fort en 2011 avec The Hunter produit par Mike Elizondo. Scott Kelly de Neurosis en profite pour venir faire monter les décibels d'un album déjà d'une redoutable puissance.

Devenu une référence incontournable du metal, Mastodon se tourne vers Nick Raskulinecz pour produite Once More 'Round the Sun qui sort en juin 2014. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page