Max Emanuel Cencic

Top albums (Voir les 16)


Voir les 16 albums de Max Emanuel Cencic

Max Emanuel Cencic : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 330
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Max Emanuel Cencic
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Au cours des dernières années, Max Emanuel Cencic est devenu l’un des meilleurs contre-ténors de notre époque et suscite, lors de ses représentations, l’enthousiasme unanime tant du public que des connaisseurs.

Max Emanuel Cencic reçoit sa formation vocale en tant que chanteur enfant et se produit pour la première fois en public à l’âge de 6 ans. De 1987 à 1992, il fait partie des Petits Chanteurs de Vienne, et entame ensuite une carrière de soliste. Il élabore une technique vocale particulière et chante dans une tessiture de soprano. Jusqu’en 1997, Max Emanuel Cencic se produit comme ... Lire la suite

Au cours des dernières années, Max Emanuel Cencic est devenu l’un des meilleurs contre-ténors de notre époque et suscite, lors de ses représentations, l’enthousiasme unanime tant du public que des connaisseurs.

Max Emanuel Cencic reçoit sa formation vocale en tant que chanteur enfant et se produit pour la première fois en public à l’âge de 6 ans. De 1987 à 1992, il fait partie des Petits Chanteurs de Vienne, et entame ensuite une carrière de soliste. Il élabore une technique vocale particulière et chante dans une tessiture de soprano. Jusqu’en 1997, Max Emanuel Cencic se produit comme ... Lire la suite

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Max Emanuel Cencic naît à Zagreb (Croatie) le 21 septembre 1976.

En 1987, après des études de chant poussées, le jeune chanteur entre dans le choeur des Petits Chanteurs de Vienne en tant que soprano. Il y fait ses classes jusqu'en 1992, lorsqu'il reçoit des propositions pour se produire sous la baguette de grands chefs d'orchestre qui ont eu vent de ses performances dans Le Messie de Georg Friedrich Haendel ou le Requiem de Mozart (publiées sur le label Capriccio).

En 1991, Sir Georg Solti le choisit pour chanter le rôle principal de La Flûte Enchantée (Decca). Nikolaus Harnoncourt en fait ... Lire la suite

Au cours des dernières années, Max Emanuel Cencic est devenu l’un des meilleurs contre-ténors de notre époque et suscite, lors de ses représentations, l’enthousiasme unanime tant du public que des connaisseurs.

Max Emanuel Cencic reçoit sa formation vocale en tant que chanteur enfant et se produit pour la première fois en public à l’âge de 6 ans. De 1987 à 1992, il fait partie des Petits Chanteurs de Vienne, et entame ensuite une carrière de soliste. Il élabore une technique vocale particulière et chante dans une tessiture de soprano. Jusqu’en 1997, Max Emanuel Cencic se produit comme sopraniste dans de nombreux récitals de mélodies au Japon, en Amérique et en Europe. Il participe également à maintes productions d’opéra: Premier chanteur dans La Flûte enchantée (enregistrement CD en 1991 chez Decca sous la direction de Sir Georg Solti) et au Staatsoper de Vienne (Harnoncourt), Orfeo de Gluck (Amor) au Konzerthaus de Vienne (1995) et à Drottningholm (1996), Demofoonte de Jommelli (Adrasto) à Schwetzingen et Crémone ainsi que Serse de Haendel à Copenhague (1996). En 2001, il change de tessiture et devient contre-ténor.

Max Emanuel Cencic collabore régulièrement avec des chefs d’orchestre aussi illustres que William Christie, René Jacobs, Ottavio Dantone, Alan Curtis, Andrea Marcon, Christophe Rousset, Günther Neuhold, Diego Fasolis, Eduardo Lopez Banzo, Konrad Junghänel, Christopher Moulds, Rinaldo Alessandrini et Jean-Christophe Spinosi.

Max Emanuel Cencic est très sollicité ; il s’est produit, entre autres, à Lisbonne, à Cologne (Salle de la radio), à Essen (Philharmonie), au Musikverein de Vienne, au Festspielhaus de Baden-Baden, au Frauenkirche de Dresde, à Viterbe, à Eisenstadt (Festival Haydn), à Halle (Festival Haendel), à Crémone, au festival de Ludwigsburg, à la Salle Gaveau, à Saint-Jacques-de-Compostelle, à Londres (Barbican Centre), au Concertgebouw d’Amsterdam, à Milan, en Avignon, au Festival d’Uzes, au Festival de Saint-Denis, au Festival de Beaune, au Festival de Froville et à l’Opéra Garnier.

L’année 2009 est marquée par ses débuts au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles (Satirino et la Deuxième Furie dans la célèbre mise en scène d’Herbert Wernicke de La Calisto) ; au Staatsoper de Bavière (le rôle-titre Tamerlano de Haendel) ; et au Semperoper de Dresde (Tolomeo dans Giulio Cesare). De nombreux récitals en solo et récitals de chant, entre autres, au Theater an der Wien (janvier 2009), au Grand Théâtre de Genève (mars 2009), à l’Opéra Nomori de Tokyo (avril 2009), au Théâtre des Champs-Elysées à Paris (Faramondo, avec I Barocchisti sous la direction de Diego Fasolis, octobre 2009) complètent sa saison. Au printemps 2010, il fait également ses débuts au Staatsoper de Vienne et au Teatro Real de Madrid.
En 2010/2011, il chantera dans Medea d’Aribert Reimann à Vienne, le rôle-titre de Thésée de Haendel au Théâtre des Champs-Elysées et Ruggiero dans Orlando furioso de Vivaldi sous la direction de jean-Christophe Spinosi à l’Opéra de Nice et à l’Opéra national de Lorraine.

En 2007, Max signe un contrat d’exclusivité avec Virgin Classics ; son premier disque pour le label consacré aux airs d’opéras de Rossini est un succès (4 clefs Télérama, Orphée du meilleur interprète de l’Académie du Disque Lyrique).
En 2008, il interprète le rôle de Sposa dans l’opéra Il Sant'Alessio de Landi au côté de Philippe Jaroussky et de 7 autres contre-ténors. Dirigé par William Christie à la tête des Arts Florissants et mis en scène par Benjamin Lazar, l’opéra est un succès, tant à la scène qu’en DVD.
En 2009, il exhume Faramondo de Haendel ; là encore c’est un succès. En février 2010 parait un disque d’airs d’opéras de Haendel « Mezzo-soprano ». Max Emanuel Cencic montre de nouveau son excellente qualité d’interprétation des œuvres de ce compositeur.

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Au cours des dernières années, Max Emanuel Cencic est devenu l’un des meilleurs contre-ténors de notre époque et suscite, lors de ses représentations, l’enthousiasme unanime tant du public que des connaisseurs.

Max Emanuel Cencic reçoit sa formation vocale en tant que chanteur enfant et se produit pour la première fois en public à l’âge de 6 ans. De 1987 à 1992, il fait partie des Petits Chanteurs de Vienne, et entame ensuite une carrière de soliste. Il élabore une technique vocale particulière et chante dans une tessiture de soprano. Jusqu’en 1997, Max Emanuel Cencic se produit comme sopraniste dans de nombreux récitals de mélodies au Japon, en Amérique et en Europe. Il participe également à maintes productions d’opéra: Premier chanteur dans La Flûte enchantée (enregistrement CD en 1991 chez Decca sous la direction de Sir Georg Solti) et au Staatsoper de Vienne (Harnoncourt), Orfeo de Gluck (Amor) au Konzerthaus de Vienne (1995) et à Drottningholm (1996), Demofoonte de Jommelli (Adrasto) à Schwetzingen et Crémone ainsi que Serse de Haendel à Copenhague (1996). En 2001, il change de tessiture et devient contre-ténor.

Max Emanuel Cencic collabore régulièrement avec des chefs d’orchestre aussi illustres que William Christie, René Jacobs, Ottavio Dantone, Alan Curtis, Andrea Marcon, Christophe Rousset, Günther Neuhold, Diego Fasolis, Eduardo Lopez Banzo, Konrad Junghänel, Christopher Moulds, Rinaldo Alessandrini et Jean-Christophe Spinosi.

Max Emanuel Cencic est très sollicité ; il s’est produit, entre autres, à Lisbonne, à Cologne (Salle de la radio), à Essen (Philharmonie), au Musikverein de Vienne, au Festspielhaus de Baden-Baden, au Frauenkirche de Dresde, à Viterbe, à Eisenstadt (Festival Haydn), à Halle (Festival Haendel), à Crémone, au festival de Ludwigsburg, à la Salle Gaveau, à Saint-Jacques-de-Compostelle, à Londres (Barbican Centre), au Concertgebouw d’Amsterdam, à Milan, en Avignon, au Festival d’Uzes, au Festival de Saint-Denis, au Festival de Beaune, au Festival de Froville et à l’Opéra Garnier.

L’année 2009 est marquée par ses débuts au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles (Satirino et la Deuxième Furie dans la célèbre mise en scène d’Herbert Wernicke de La Calisto) ; au Staatsoper de Bavière (le rôle-titre Tamerlano de Haendel) ; et au Semperoper de Dresde (Tolomeo dans Giulio Cesare). De nombreux récitals en solo et récitals de chant, entre autres, au Theater an der Wien (janvier 2009), au Grand Théâtre de Genève (mars 2009), à l’Opéra Nomori de Tokyo (avril 2009), au Théâtre des Champs-Elysées à Paris (Faramondo, avec I Barocchisti sous la direction de Diego Fasolis, octobre 2009) complètent sa saison. Au printemps 2010, il fait également ses débuts au Staatsoper de Vienne et au Teatro Real de Madrid.
En 2010/2011, il chantera dans Medea d’Aribert Reimann à Vienne, le rôle-titre de Thésée de Haendel au Théâtre des Champs-Elysées et Ruggiero dans Orlando furioso de Vivaldi sous la direction de jean-Christophe Spinosi à l’Opéra de Nice et à l’Opéra national de Lorraine.

En 2007, Max signe un contrat d’exclusivité avec Virgin Classics ; son premier disque pour le label consacré aux airs d’opéras de Rossini est un succès (4 clefs Télérama, Orphée du meilleur interprète de l’Académie du Disque Lyrique).
En 2008, il interprète le rôle de Sposa dans l’opéra Il Sant'Alessio de Landi au côté de Philippe Jaroussky et de 7 autres contre-ténors. Dirigé par William Christie à la tête des Arts Florissants et mis en scène par Benjamin Lazar, l’opéra est un succès, tant à la scène qu’en DVD.
En 2009, il exhume Faramondo de Haendel ; là encore c’est un succès. En février 2010 parait un disque d’airs d’opéras de Haendel « Mezzo-soprano ». Max Emanuel Cencic montre de nouveau son excellente qualité d’interprétation des œuvres de ce compositeur.

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Max Emanuel Cencic naît à Zagreb (Croatie) le 21 septembre 1976.

En 1987, après des études de chant poussées, le jeune chanteur entre dans le choeur des Petits Chanteurs de Vienne en tant que soprano. Il y fait ses classes jusqu'en 1992, lorsqu'il reçoit des propositions pour se produire sous la baguette de grands chefs d'orchestre qui ont eu vent de ses performances dans Le Messie de Georg Friedrich Haendel ou le Requiem de Mozart (publiées sur le label Capriccio).

En 1991, Sir Georg Solti le choisit pour chanter le rôle principal de La Flûte Enchantée (Decca). Nikolaus Harnoncourt en fait de même pour sa propre version. Max Emanuel Cencic se distingue ensuite dans L'Orfeo de Gluck en 1995, Demofoonte de Jomelli et Crémone et Serse de Haendel en 1996.

L'année 2001 le voit changer de tessiture, sa voix ayant mué dans un registre de contre-ténor. Il s'exerce alors pendant plusieurs années sur des cycles de lieder avant de reprendre des rôles plus importants. En 2007, il chante le rôle féminin de Sposa dans l'opéra Sant' Alessio de Stefano Landi, aux côtés de Philippe Jaroussky.

Parallèlement à des oeuvres peu connues du répertoire (Andromeda Liberata, Medée d'Aribert Reinmann), Max Emanuel Cencic approfondit le répertoire de Georg-Friedrich Haendel en enregistrant successivement les opéras Rodrigo et Faramondo (2008) ainsi que la sélection Opera Arias en 2010. En 2011, le contre-ténor revient à Vivaldi avec la sortie de l'opéra Farnace en intégrale et une série de représentations avec le chef Diego Fasolis, notamment au festval d'Ambronay (Ain).

L'année suivante, c'est avec son compère Philippe Jaroussky qu'il opère dans le rare opéra Artaserse de Vinci. Il effectue ensuite un nouveau voyage dans l'âge d'or de la Sérénissime en compagnie de l'ensemble Il Pomo D'Oro et de son chef Riccardo Minasi pour le récital Venezia : Opera Arias of the Serenissima paru début 2013. Cette même année, Max Emanuel Cencic se plonge dans le répertoire du compositeur allemand Johann Adolph Hasse (1699-1783), qu'il réhabilite dans le récital Rokoko : Hasse Opera Arias, en compagnie de l'orchestre Armonia Atenea, placé sous la baguette de George Petrou. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page