Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
11 neufs & d'occasion à partir de EUR 5,04

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 6,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Meddle Enregistrement original remasterisé, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
10 d'occasion à partir de EUR 5,04 1 de collection à partir de EUR 15,35
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pink Floyd

Discographie

Image de l'album de Pink Floyd

Photos

Image de Pink Floyd

Vidéos

Q&A Pink Floyd 2014

Biographie

Roger Waters fait la connaissance de Nicholas Mason et de Richard Wright en 1962 à Londres. Passionnés de musique (blues et jazz), ils forment vite un groupe. Le répertoire est essentiellement composé de reprises de blues comme « Louie, Louie » ou « Roadrunners ». En 1966, Roger «Syd» Barrett, un ami de Roger Waters, ... Plus de détails sur la Page Artiste Pink Floyd

Visitez la Page Artiste Pink Floyd
152 albums, 20 photos, videos, discussions, et plus.


Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1970)
  • Date de sortie d'origine: 4 novembre 1994
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B000024D4W
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (47 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 42.491 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. One of these days
2. A pillow of winds
3. Fearless
4. San tropez
5. Seamus
6. Echoes

Descriptions du produit

Description du produit

"""Meddle"" es el primer disco involucionista de Pink Floyd tras seis años de continuo avance. Comienza el álbum con el impresionante sonido del bajo de Waters en ""One of these days"" y finaliza con una obra maestra de 25 minutos de duración, ""Echoes"".

Amazon.fr

Meddle démontre que les maîtres incontestés du rock psychédélique anglais sont aussi capables de s'éclater dans des jams endiablées. Il démontre également ce que l'album précédent, Atom Heart Mother, promettait, à savoir que le groupe peut aussi exceller dans de longues et stupéfiantes suites musicales teintées de touches néoclassiques. Certaines explorations spatio-musicales rappellent Sun Ra, alors que les patchworks de sons étranges et de percussions semblent avoir été trempés dans l'acide. "San Tropez" et son ambiance "jazz de salon" dévoilent le côté drôle et espiègle du groupe. --Andrew Bartlett

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

81 internautes sur 89 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 13 mars 2006
Format: CD
1973. Poitiers. Une sorte de Palais des sports, peut-être disparu depuis. Le Floyd, son soleil de feu qui monte en fond de scène. Et quatre sources sonores qui signent l'époque de la quadro(i)phonie, et le son qui tourne, qui vous envahit, qui vous berce, qui vous emporte dans le (presque, seulement , hélas) silence des quelques milliers de spectateurs abasourdis d'extase.
Ce concert reste pour moi l'une des plus profondes, des plus inouies, des plus indicibles expériences musicales, à égalité avec le concert donné dans les années 60 par Ida Presti et Alexandre Lagoya à Tours où les spectateurs, debout, étaient prêts à empêcher les deux guitaristes de quitter la scène...
Echoes, c'est ce mélange de déchirement, de douceur, de souffrance, de sensualité duquel nul ne peut sortir intact. A écouter la nuit, le jour, casque aux oreilles ou la tête dans les enceintes, les yeux fermés, en absorbant chaque goutte, chaque parcelle, chaque note, chaque battement.
A faire écouter, après plusieurs minutes de calme absolu (penser aux 8 minutes de "noir" avant la projection de 2001...), à nos gamins pour qu'ils sachent ce qui fait encore aujourd'hui rêver leurs (vieux) parents.
Merci à vous, Pink Floyd.
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 500 COMMENTATEURS sur 13 octobre 2007
Format: CD
Une pochette verdâtre, liquide, sans titre ni nom de groupe... On ouvre, et tout l'intérieur est occupé par une photo en buste des quatre musiciens habillés de noir sur fond blanc, regard vide et absent, comme sous l'effet de...
Et la musique ? Ca commence très bien avec "One Of These Days", un premier morceau instrumental, électrique, étonnant; pas très long (à peine six minutes), mais en plusieurs parties : au commencement est le vent, puis la basse fait son entrée avec un thème répétitif, ensuite la musique s'emballe dans une suite rythmique avec guitare électrique et fusées "organiques", jusqu'à ce que de drôles de saccades soniques viennent jeter le trouble, telle une machine étrange et déréglée, sur un fonds de bruits divers (cloche et autres sons indéfinis), et c'est la fameuse intervention de Nick Mason, voix transformée, monstrueuse, qui déclame : "one of these days, I'm gonna cut you into little pieces..."; s'ensuit le solo de guitare enlevé et rythmé de David Gilmour qui finit par s'éteindre, recouvert par le bruit du vent, et le morceau se termine comme il avait commencé... Une des meilleures compositions du groupe. "A Pillow Of Wind" ensuite, somptueuse ballade psychédélique planante, un tapis de guitare acoustique moelleuse sur lequel vient se poser la voix douce et nonchalante de Roger Waters... "Fearless", un morceau acoustique encore mais un peu plus dynamique que le précédent, avec en final le coeur des supporters de Liverpool; "San Tropez", jazzy, cool et chaloupé, une chanson un peu décalée par rapport au reste du disque...
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par ToniMtl sur 6 juin 2003
Format: CD
Fan absolu de Pink Floyd, Meddle est peutêtre le seul album dont je ne me suis jamais lassé. Je le possède depuis des années mais l'ambience qu'il dégage évoque la tranquillité et nous enmène dans des horizons que seul Pink Floyd a réussi à ouvrir...
Le premier titre: One of these days est certainement le plus rhytmé et nous enmène dans une ambience sonore sombre et étrange pour finir sur des notes distordues de la guitare slide de Mr Gilmour.
Le 2e "Pillows of winds" nous évoque la douceur de l'époque hippie avec une voix de Gilmour qui ferait même pleurer, le 3e "Fearless" est du même registre...Le 4e "San Tropez" nous enmène dans une ambiance un peu jazzy très agréable. Ensuite un petit Blues nommé "Seamus" nous conte les déboires d'un pauvre chien qui râle tt ce qu'il peut...
Vient enfin le pièce maitresse "Echoes", la quitescence du Floyd, 23.30mn de vol en première classe, ambiance sonore diverses qui évoquent tout ce que le Floyd a pu défricher de meilleur, laissez vous porter, si vous hésitez encore, jetez vous sur cet album, il vous bercera toute votre vie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adrien Crepin sur 7 avril 2008
Format: CD
Difficile en effet de ne pas être unanimes sur cet opus de la bande à Gilmour-Waters. 5 étoiles, c'est un strict minimum!
Le son des Pink Floyd était bel et bien l'un des plus hallucinants des années 70 et encore maintenant, malgré tous les progrès en matière de son, ils restent difficilement imitables. Surtout sur One of these Days, morceau d'ouverture qui vous fracasse les oreilles et vous fait frissoner en même temps... Aucune parole, juste un grognement venu d'ailleurs qui déchaîne les 4 musiciens. Ces derniers reviennent à un peu plus de normalité sur Pillow of Winds et Fearless. Ce titre nous offre un petit régal, un grandiose You'll Never Walk Alone, hymne des supporters du FC Liverpool (je le sais pour avoir déjà assisté à un match à Anfield, cet hymne est renversant!).
Echoes conclut l'album pendant plus de 20 minutes avec des riffs colossaux dont on ne trouvera l'égal que chez Led Zeppelin. Bref, cet album me fait dire que les Pink Floyd étaient en même temps des musiciens typiques de leur génération mais en même temps des ovnis musicaux.
Vous avez sûrement chez vous the Wall et Dark Side of the Moon, mais ne laissez pas Meddle aux oubliettes!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?