undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
EUR 130,91 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 130,92
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : thebookcommunity_fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Meet the Beatles: Live in Pari
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Meet the Beatles: Live in Pari Import


Prix : EUR 130,91
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 18 décembre 2001
EUR 130,91
EUR 130,91 EUR 122,87
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
2 neufs à partir de EUR 130,91 3 d'occasion à partir de EUR 122,87

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Inmates

Visitez la Page Artiste The Inmates
pour toute la musique, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (18 décembre 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00005NUU5
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 492.371 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Amazon.fr

Groupe emblématique du pub-rock aux côtés de Dr. Feelgood et de Eddie & The Hot Rods, les Inmates, fondés à Londres en 1977, ont connu un succès tout particulier en France. C'est sans doute pour cette raison que les "détenus", à l'occasion du vingtième anniversaire de la sortie de Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band (en 1987 donc), donnaient un concert devant le public parisien, concert qui était aussi un voyage au cœur du répertoire des Fab Four. Inutile de préciser que l'album est la hauteur de la louable ambition des Inmates. Meet The Beatles, c'est tout simplement le rock anglais comme il n'aurait jamais dû cesser d'être, c'est-à-dire énergique, sincère, inspiré, avec toujours en plus une bonne dose d'humour. Bill Hurley chante ici avec une sensualité qui évoque le Jagger des années d'or, ce qui confère une dimension nouvelle à des morceaux du calibre de "Day Tripper", "Back In The USSR" ou "We Can Work It Out". --Philippe Margotin

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Humbert TOP 500 COMMENTATEURS le 13 janvier 2011
Format: CD
CD absolument excellent , mais avec un tel prix ... hallucinant, ....ébouriffant... Mais comment est-ce possible ? Qui va se le payer ? 160 €. Oui, ... vous avez bien lu !!!!!!
Personne ne va l'acheter. C'est évident.
C'est très dommage, car vraiment c'est du super rock' n' roll !
mais ici, franchement, on ne peut plus suivre.

Je suis quand même sûr que l'on peut le trouver NETTEMENT MOINS CHER, ailleurs, mais je ne sais pas où.
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par HRS VOIX VINE le 1 décembre 2009
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
1987, Paris !

Ou comment commémorer les 20 ans du Sgt Pepper et réconcilier les "gentils" Beatles et les "méchants" Rolling Stones ?
Finalement les Inmates furent sollicités et le répertoire de l'album original mis de côté au profit de titres qui convenaient mieux aux "pensionnaires".
Cet album "live trahison" est en fait une totale réussite et son prix est très abordable dans cette configuration.
Bill Hurley (ou bien est-ce Mick jagger ?) interprètant, avec son groupe, les compositions de Lennon - McCartney : un must.

Pour les fans des Beatles qui collectionnent les bonnes reprises de leurs chansons et ceux des Inmates : acquisition obligatoire !

Les 40 ans du Sgt. Pepper en 2007 ? Vous savez bien, c'est une autre histoire, avec Cheap Trick.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francis Lachet le 7 novembre 2001
Format: CD
Pour un bon album c'est un bon album !!! c'est évident !! De la à dire que les Beatles sont mièvres il y a une marge, c'est quand même bien eux qui ont écrit les chansons ! Respect quand même !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 18 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Grand fan des Beatles, je me faisais d'avance un plaisir de découvrir ce live de reprises des Fab Four par les Inmates. Désolé Darko, mais j'ai pas aimé! (enfin un peu quand même, mais ma femme qui a meilleur goût que moi, pas du tout!).

Premier constat: Bill Hurley ne sait pas chanter (et pourtant j'aime beaucoup Lee Brilleaux ou Barrie Masters, entre autres chanteurs de pub-rock), son exécution de "Hey Jude" mérite juste la corde (d'autant plus que ce titre un peu mièvre est assez déplacé ici, un "A Day In The Life" par exemple aurait mieux convenu). Deuxième constat peu amiable: Il n'y a pas vraiment de bassiste (quelques borborygmes graves en fond sonore, instrument pas accordé dans You Can't Do That, son cartonneux en général), c'est vraiment trop basique pour la musique des beatles qui nécessite une basse très engagée . Le batteur, lui, plante généreusement les clous et ferait presque passer Ringo Starr pour un disciple d'Art Blakey.

Les guitares font preuve d'une belle énergie ( language cuculturel ) mais sont surtout très prévisibles, aucune note ne m'a donné le frisson: saignant, puissant, mais ennuyeux.

Le choix de commencer le concert par trois morceaux très peu connus des Beatles est un bottage en touche d'un snobisme digne des Inrockuptibles. Ca commence sérieusement avec "Day Tripper", mais le chant gâche tout. Même constat pour Back In The USSR ou Bill Hurley chante toutes les fins de refrain un demi-ton trop bas, affreux et éprouvant.

We Can't Work It Out est une chanson que je n'aime guère et ici le chant, encore, n'arrange rien.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 100 COMMENTATEURS le 30 novembre 2014
Format: CD
Je ne me souvenais pas que ce disque fut aussi bien....

Petit rappel historique : Au printemps 1987, le quotidien Libération décidait, pour fêter les 20 ans du Sergeant Pepper des Beatles, d'inviter les Inmates à jouer en live à la Vilette lors d'une soirée anniversaire. Le concert aura lieu le 20/06/1987 et sera judicieusement enregistré dans des conditions professionnelles.

Il fut dit à l"époque que ce concert était un peu comme si les Rolling Stones avaient rencontré les Beatles, ce qui n'était pas tout à fait faux, à la condition toutefois de considérer que les Inmates étaient loin d'être des seconds couteaux des Stones. Je pense même que le résultat obtenu avec les Inmates est supérieur à ce qu'auraient pu produire ces derniers (Mick Jagger possède trop de tics Stoniens...). On notera d'ailleurs que le seul titre écrit par les Beatles et interprété par les Stones figure comme un clin d'oeil au menu du concert : "I wanna be your man".

Ce concert est doublement intéressant car les Inmates évitent les deux écueils qui guettent tout cover band. Tout d'abord un choix de morceaux convenus et ensuite une interprétation servile. Rien de tout ceci ici. Là où un cover band aurait mis "Help", "a Hard day's night" et "let it Be", les Inmates préférent jouer "Little Child", "I'll get You" ou "you can't do that" et parmi les titres plus connus des Fab Four, ces derniers retiennent tout ce qu'ils ont fait de plus rock : "Day Tripper", "Back in the USSR", "we can't work it out", "Get back" ou " I'm down".
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?