EUR 27,94 + EUR 2,79 Livraison
Habituellement expédié sous 2 à 3 jours. Vendu par AMELS

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Memento [Édition Collector]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Memento [Édition Collector]


Prix : EUR 27,94
Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 jours.
Expédié et vendu par AMELS.
8 neufs à partir de EUR 27,94 9 d'occasion à partir de EUR 4,50

Produits fréquemment achetés ensemble

Memento [Édition Collector] + Le Prestige + Insomnia
Prix pour les trois: EUR 46,59

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Guy Pearce, Carrie-Anne Moss, Joe Pantoliano, Mark Boone Junior, Stephen Tobolowsky
  • Réalisateurs : Guy Pearce, Carrie-Anne Moss, Joe Pantoliano, Mark Boone Junior, Stephen Tobolowsky
  • Format : Coffret, Noir et blanc, Couleur, Dolby, Plein écran, PAL, Cinémascope
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Fox Pathé Europa
  • Date de sortie du DVD : 6 novembre 2002
  • Durée : 109 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (57 commentaires client)
  • ASIN: B00006L4RD
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.826 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
Le film
Chapitrage inversé
Bande-annonce (VF/VOST)
Filmographies
DVD 2 :
Le film en montage inversé (VOST - DD5.1)
Making of : "L'autopsie du film" (25' - VOST)
Bande-annonce : "Following", le premier film de Christopher Nolan

Descriptions du produit

Description du produit

Mû par un formidable besoin de vengeance, Leonard Shelby recherche l'assassin de sa femme. Mais une forme rare d'amnésie complique sa traque en solitaire. Tout en se souvenant de détails lointains, il est incapable de savoir ce qu'il a fait le quart d'heure précédent. Fiches, photos et tatouages l'aident à distinguer le présent du passé, y compris dans sa relations avec Natalie, une serveuse inquiétante et sexy...

Amazon.fr

Attention, voici un film au souvenir tenace... Sorti dans une relative indifférence en octobre 2000, bardé de récompenAttention, voici un film au souvenir tenace... Sorti dans une relative indifférence en octobre 2000, bardé de récompenses au Festival de Deauville la même année, Memento rassemble tous les éléments du film culte par excellence. Jugez plutôt : un inconnu surdoué à la réalisation, le Britannique Christopher Nolan, dont le premier film, Following, avait déjà marqué les mémoires des quelques rares spectateurs qui avaient découvert ce thriller psychologique tourné en noir et blanc ; un sommet scénaristique, qui bouscule les conventions du film noir (la fin de l'intrigue dévoilée dès les premières images ; une enquête à rebours, peuplée de fragments de mémoire, à la manière d'un puzzle) ; une réalisation d'une précision extrême, où chaque détail, chaque plan a son importance. Inutile de dire que sa vision en DVD permet d'en savourer toutes les subtilités et toutes les beautés. Enfin, l'interprétation est au diapason : dans le rôle de cet homme amnésique face à son destin, Guy Pearce – L.A. Confidential – est impressionnant ; à ses côtés, Carrie-Ann Moss – Matrix – et Joe Pantoliano – Le Fugitif – l'accompagnent dans sa quête d'un passé perdu. Bref, on sort de Memento comme d'un film de Lynch : troublé, désorienté, enthousiasmé d'avoir mis la main sur un petit génie de réalisateur. Lequel a confirmé depuis tout le bien qu'il faut penser de lui, avec Insomnia. --Sylvain Lefort

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thomas B. TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 13 octobre 2004
Format: DVD
Je n'ai pas peur de le dire, Memento est probablement l'un des films les plus originaux que le cinéma ait jamais produit. Ici ce n'est pas forcément la réalisation qui épate, mais la robustesse du scénario et du montage qui portent le film vers des sommets jamais atteints. Comme le disait Night Shyamalan, c'est une abérration que ce film n'ait même pas été nomminé aux Oscars, tant ce film est une pépite, un ovni dans le paysage cinématographique mondial. A la différence d''Usual Suspects' auquel on pense forcément, ce film, une fois terminé ne demande qu'à être revu maintes et maintes fois tant l'intrigue est passionnante et que certains détails non essentiels pour la compréhension de l'histoire vous aurons nécéssairement échappés. Une fois la surprise passée (le dénouement), le chateau de cartes ne s'écroule pas et c'est bien ce que réussi Memento là ou le 'Sixième Sens' ou autres ont échoué: ce film se regarde quasiment indéfiniment sans la moindre lassitude, tellement l'effort de concentration est intense pour le cerveau moyen. Alors effectivement, cet effort constant demandé au spectateur peut en fatiguer plus d'un, et Memento ne peut être considéré comme un film pour les masses, malgré un engouement certain du public. Mais cette attention nécéssaire est justement ce qui je pense manque à un grand nombre d'oeuvres, qu'elles soient réussies ou non. Avec Memento, vous n'avez pas le droit de décrocher ne serait-ce que 30 secondes, sous peine d'être perdu.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Myriam Ickx le 8 avril 2010
Format: DVD Achat vérifié
J'avais déjà loué ce film 2 ou 3 fois à mon vidéo-club local quand je l'ai trouvé en vente sur Amazon (après pas mal de recherches, parce que je ne souvenais plus du titre exact). Le plaisir, la stimulation intellectuelle, étaient toujours au rendez-vous. Ma connaissance de l'histoire me permettait de me rejouer le film dans le bon ordre dans ma tête.
J'ai déjà regardé tous les bonus, sauf celui qui rejoue le film dans le bon ordre, mais que je regarderai bientôt.
L'intrigue est fantastique, mais je n'en dirai pas plus pour ne pas déflorer le sujet pour ceux qui n'ont encore jamais vu ce film. Disons que la "fin" est "mind-boggling" et apporte une touche finale d'ironie amère dans ce jeu de "qui manipule qui".
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Redji le 20 août 2003
Format: DVD
Mémento. Souviens-toi. C'est justement ce qu'essaie - en vain - de faire le héros du film éponyme. Car Léonard Shelby a des problèmes de mémoire immédiate : ce qu'il a dit, ce qu'il a fait ou même pensé quelques minutes plus tôt peut disparaître et sombrer dans l'oubli. Alors Léonard prend des notes, et le titre prend une nouvelle fois tout son sens. Tout support est envisageable : feuille de papier, photographies, sous-boc... jusqu'à sa peau elle-même, que Léonard tatoue pour garder en mémoire les éléments les plus importants, les plus primordiaux de son enquête. Car Léonard est à la recherche de quelqu'un : le meurtrier de sa femme et le responsable de son handicap. léonard n'a pas toujours été atteint de cette lésion cérébrale : ce jour-là, il a surpris l'agresseur, et celui-ci l'a frappé à la tempe. Depuis, il ne vit que pour une seule et unique chose : tuer celui qui a brisé, en même temps que celle de sa femme, sa propre existence.
Mais la mémoire, comme les mémentos que l'on s'écrit pour se souvenir de quelque chose, peut aussi jouer des tours : qu'est-ce que la réalité ? Est-ce celle dont on se souvient ? Car la mémoire peut être altérée et les souvenirs remodelés... Celle dont on a gardé trace ? Car là encore, un fait peut être déformé, remanié...
Pas facile, donc, pour Léonard, de mener son enquête. Surtout lorsque les autres se servent de vous. Comment être sûr de ses amis, de ses ennemis, dès lors qu'on ne se souvient pas des précédentes rencontres ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Strange le 4 août 2010
Format: DVD
... car on n'arrête pas de monter et de redescendre sur la ligne du temps. Bien sûr, on ne revient jamais exactement au même moment, ce qui donne des parcours différents, des points de vues variés.
C'est labyrinthique mais ça vaut largement les détours... Honnêtement, ce n'est pas un film tout public. Si on est habitué aux développements strictement linéaires du film d'action banal, il vaut mieux éviter ce thriller au scénario machiavélique, aux décors limités, ne présentant que très peu d'acteurs et des actions répétitives. Très répétitives. Mais c'est un exercice de style et quel style (presque un programme informatique) : on passe continuellement d'une narration subjective qui permet de partager l'état d'esprit de l'anti-héros, à la révélation d'une réalité qui, on le découvre et on doit bien le reconnaître, n'est à chaque fois qu'une fiction, un mensonge construit par les autres protagonistes. Et pas qu'un seul car tout le monde ment dans se film. Tout le monde manipule le personnage principal qui n'est qu'un infirme. Par intérêt, bien sûr. C'est noir. C'est étouffant (pas souvent de perspective de rue dans le champ de la caméra, mais des chambres, des lieux clos, des façades). Et tout le monde est coupable et tout le monde est victime. On ne va pas crier au chef-d'oeuvre mais à l'excellent polard qui fait passer un moment très original... si on consent à l'effort de se souvenir de tous les détails. Mais pas d'inquiétude à ce sujet, le réalisateur nous a conditionné pour cela !

(ps : il paraît qu'un montage "chronologique" serait disponible sur ce dvd mais la seule chose qui s'en rapproche est une option dans la sélection par chapitres.)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?