ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Menus propos [Broché]

Cardinal Saliège , Pierre Escude
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 14,00
Prix : EUR 13,30 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,70 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Amazon sur votre mobile
Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Description de l'ouvrage

9 novembre 2010 ARFUYEN SPIRITU
Le Cardinal Saliège est une des plus belles figures de la résistance spirituelle de l'Église à la barbarie nazie. Compagnon de la Libération et Juste parmi les Nations, il est l'honneur de l'Église de France. Comment se fait-il alors qu'il ne soit pas plus connu, plus lu, plus honoré ? Et que ses textes les plus personnels restent oubliés depuis les lendemains de la guerre ?... Après les volumes des Carnets spirituels consacrés à Etty Hillesum ou Marcel Weinum, il était nécessaire de rendre hommage à cette figure exceptionnelle et très méconnue. Hommage aujourd'hui on ne peut plus opportun et nécessaire.
Privé de la parole, Saliège devient à partir de 1932 un homme d'écriture. Lettres pastorales et autres textes de circonstance, dont une petite partie a été reprise dans l'ouvrage paru sous le titre La Croix du Christ contre la croix gammée, Discours de guerre du Cardinal Saliège (Éditions L'Échelle de Jacob, 2009). Mais aussi, ce qu'on sait beaucoup moins, Saliège tient pendant 20 ans une sorte de journal de bord sous forme de courts textes publiés chaque semaine de manière anonyme dans la presse diocésaine : «En juin 1937, explique Pierre Escudé, paraît pour la première fois dans la Semaine catholique de Toulouse un bref article anonyme imprimé en italique et intitulé Menus propos. Très vite, on sait que Mgr Saliège en est l'auteur. Le chef de l'Église du vaste diocèse toulousain emploie chaque semaine le canal des Menus propos pour énoncer, éclairer, éduquer, et ce jusqu'à sa mort. Ces courts textes deviennent vite dès les années de la guerre des lieux particulièrement privilégiés d'expression et de réception politique et morale. La liberté de ton, le mystère de leur énonciation, la diversité des sujets abordés, l'absence totale de rigidité dogmatique, donnent à l'ensemble des Menus propos un caractère totalement novateur.»
Ces Menus propos ont été republiés en sept minces cahiers thématiques en 1947 (Éditions l'Équipe, Toulouse) et sont aujourd'hui totalement introuvables. Pour faire mieux apparaître l'évolution de la pensée de Saliège, nous les avons restitués dans l'ordre où ils avaient paru, en lien avec l'actualité, mais aussi avec l'approfondissement spirituel de cet homme exceptionnel.
La préface de Pierre Escudé, professeur à l'IUFM de Toulouse, reprend en partie le texte de son intervention au colloque organisé sur Saliège par l'Institut catholique et l'Archevêché de Toulouse les 3 et 4 novembre 2006. La mystique des Menus propos, écrit-il, est celle, selon les mots mêmes de Saliège, d'une «résistance» (20.05.1945).

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Étincelle ou silence

L'anti-rhétorique des Menus propos

En juin 1937 paraît pour la première fois dans la Semaine catholique de Toulouse un bref article-anonyme imprimé en italique et intitulé Menus propos.

Très vite, on sait que Mgr Saliège en est l'auteur. Le chef de l'Église du vaste diocèse toulousain emploie chaque semaine le canal des Menus propos pour énoncer, éclairer, éduquer, et ce jusqu'à sa mort.

Os courts textes deviennent vite dès les années de la guerre des lieux particulièrement privilégiés d'expression et de réception politique et morale. La liberté de ton, le mystère de leur énonciation, la diversité des sujets abordés, l'absence totale de rigidité dogmatique, donnent à l'ensemble des Menus propos un caractère totalement novateur : le lecteur, par son action de pensée et de lecture, reste le seul autorisé à donner du sens à ce discours en mouvement, et à l'accepter.

On peut dans un premier temps se demander si la rhétorique des Menus propos n'est pas guidée par la maladie qui ronge son auteur : une impossibilité -pour ce caractère que Jean Guitton définit comme sanguin et emporté - de développer une pensée complexe dans une action de parole argumentée, propre à son rang de supérieur religieux. Quelle est donc la raison qui pousse l'archevêque à inventer ce mode d'expression nouveau ? Est-il subi, choisi, ou encore conséquence de la résignation que fait Mgr Saliège envers un destin perçu comme Providence ?

Ce faisant, les Menus propos développent de semaine en semaine, au côté de lettres doctrinales qu'ils annoncent, complètent ou interprètent plus familièrement, une «nouvelle pastorale». La forme de ces courts textes correspond finalement à une intention éducative novatrice consistant à réformer la parole et l'action qu'ils déclenchent : à faire de la personne non un être passif subissant une morale dogmatique, évacuée de plus en plus vivement de la sphère sociale contemporaine, mais un véritable acteur d'un dogme chrétien sans cesse vivifié, donnant du sens à notre espace et à notre temps.

Détails sur le produit

  • Broché: 156 pages
  • Editeur : Arfuyen (9 novembre 2010)
  • Collection : ARFUYEN SPIRITU
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2845901550
  • ISBN-13: 978-2845901551
  • Dimensions du produit: 17,6 x 11,8 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 488.000 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Admirables méditations 23 décembre 2010
Par Sadko TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Tous les livres de cette collection sont à posséder. Les Editions Arfuyen font un travail exemplaire. Mais une mention spéciale s'impose pour cet ouvrage du cardinal Saliège. Tout ce que ce très grand prélat a pu écrire avant, pendant et après la catastrophe de la Seconde guerre mondiale est admirable. Il a eu le courage de penser, le courage de parler, le courage, en somme, d'avoir du courage. Ses propos sur l'aide nécessaire à apporter aux Juifs, ses condamnations de Hitler comme de Staline, ses méditations religieuses, si profondes dans leur simplicité - tout a du sens, et continue à en avoir. L'expression est trop souvent galvaudée, mais elle a du sens en la circonstance : il s'agit d'un livre de chevet.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
"Durant l'été 1942, l'avocat communiste Charles Ledernam, désireux d'alerter l'Eglise sur la situation des Juifs de France, rencontre à Lyon le P. Henri de Lubac. Sur sa recommandation, il se rend auprès de Saliège qu'il informe des suites de la rafle du Vel' d'Hiv', des déportations et de leur destination ultime dont on commence à avoir connaissance. L'archevêque écoute Lederman, puis l'interroge : "Pouvez-vous me donner votre parole que ce que vous me dites est exact ?" Sur sa réponse affirmative, Saliège s'engage sans hésiter : "Dimanche prochain, une lettre sera lue dans les églises du diocèse". Le 23 août, l'archevêque fait lire dans toues les églises du diocèse une lettre pastorale dénonçant les persécutions menées contre les Juifs" (p.151)

Cette lettre est d'une rare beauté spirituelle, résistante, signe précurseur de Vatican II

"Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits. Ils viennent de Dieu. On ne peut les violer. Il n'est au pouvoir d'aucun mortel de les supprimer.

Que des enfants, des femmes, des hommes, des pères et des mères soient traités comme un vil troupeau, que les membres d'une même famille soient séparés les uns des autres et embarqués pour une destination inconnue, il était réservé à notre temps de voir ce triste spectacle.

Pourquoi le droit d'asile dans nos églises n'existe-t-il plus ?

Pourquoi sommes-nous des vaincus ?

Seigneur, ayez pitié de nous.

Notre-Dame, priez pour la France.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Méditations concises mais profondes 16 novembre 2011
Par gb68 TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Le livre permet de suivre, de manière chronologique au cours d'une dizaine d'années incluant la période de la seconde Guerre Mondiale, les reflexions "de chevet" d'un cardinal qui fut compagnon de la Libération sur des évènements contemporains mais rendus inactuels par la mise à distance.
La particularité, à la fois de la période et de l'homme, engendre une série d'écrits brefs et épurés, empreints d'une profonde réflexion et d'une méditation évangélique, où la droiture et le combat d'un chrétien frère de tous les hommes fixent le cap d'une conscience ferme et profondément humaine.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
"Durant l'été 1942, l'avocat communiste Charles Ledernam, désireux d'alerter l'Eglise sur la situation des Juifs de France, rencontre à Lyon le P. Henri de Lubac. Sur sa recommandation, il se rend auprès de Saliège qu'il informe des suites de la rafle du Vel' d'Hiv', des déportations et de leur destination ultime dont on commence à avoir connaissance. L'archevêque écoute Lederman, puis l'interroge : "Pouvez-vous me donner votre parole que ce que vous me dites est exact ?" Sur sa réponse affirmative, Saliège s'engage sans hésiter : "Dimanche prochain, une lettre sera lue dans les églises du diocèse". Le 23 août, l'archevêque fait lire dans toues les églises du diocèse une lettre pastorale dénonçant les persécutions menées contre les Juifs" (p.151)

Cette lettre est d'une rare beauté spirituelle, résistante, signe précurseur de Vatican II

"Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits. Ils viennent de Dieu. On ne peut les violer. Il n'est au pouvoir d'aucun mortel de les supprimer.

Que des enfants, des femmes, des hommes, des pères et des mères soient traités comme un vil troupeau, que les membres d'une même famille soient séparés les uns des autres et embarqués pour une destination inconnue, il était réservé à notre temps de voir ce triste spectacle.

Pourquoi le droit d'asile dans nos églises n'existe-t-il plus ?

Pourquoi sommes-nous des vaincus ?

Seigneur, ayez pitié de nous.

Notre-Dame, priez pour la France.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa5fd27d4)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?