Miami a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Miami
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Miami


Prix : EUR 13,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
19 neufs à partir de EUR 8,68 2 d'occasion à partir de EUR 14,65

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Gun Club

Discographie

Image de l'album de The Gun Club

Photos

Image de The Gun Club
Visitez la Page Artiste The Gun Club
23 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Miami + The Las Vegas Story + Fire of Love
Prix pour les trois: EUR 49,48

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (26 octobre 2009)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Cooking Vinyl
  • ASIN : B002M25VBW
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.065 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Carry Home
2. Like Calling Up Thunder
3. Brother And Sister
4. Run Through The Jungle
5. A Devil In The Woods
6. Texas Serenade
7. Watermelon Man
8. Bad Indian
9. John Hardy
10. The Fire Of Love
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 2
1. Ghost On The Highway (Live)
2. Walking With The Beast (Live)
3. I Hear Your Heart Singing (Live)
4. A Devil In The Woods (Live)
5. Goodbye Johnny (Live)
6. For The Love Of Ivy (Live)
7. Bad Indian (Live)
8. Strange Fruit / Fire Spirit (Live)
9. Carry Home (Live)
10. Preaching The Blues (Live)
Voir les 12 titres de ce disque

Descriptions du produit

L'espoir fait vivre, et nous amène même trois rééditions des plus fougueux albums du groupe mythique THE GUN CLUB. Miami (1982), Death Party (1983) et The Las Vegas Story (1984). Blues grinçant, guitares qui dérapent, riffs garage explosifs et voix perçante. Impossible d'être passé à côté. Toujours aussi dévastatrice, leur musique est passée à travers les âges, excitante, acérée et foudroyante. Probablement l'un des meilleurs groupe de rock au monde !

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par PHILOU le 31 décembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Cet album, trop longtemps oublié des ré-éditions est pourtant un véritable chef d'oeuvre.
Enregistré en deux mois (mai-juin 1982) au studio Blank Tapes de New York et produit par Chris Stein (guitariste de Blondie), l'album sera finalement dans les bacs le 20 septembre 1982. Le line-up du groupe à l'époque c'est : Jeffrey Lee Pierce (chant), Ward Dotson (guitare), Terry Graham (batterie) et Rob Ritter (basse), ce dernier quittera le groupe avant la sortie de l'album (il décèdera d'une overdose en 1990) et c'est Patricia Morrison qui devient la bassiste du groupe.
Après le brulant "Fire Of Love" (1981), un peu brouillon, enregistré dans l'urgence mais devenu un véritable classique au fil des années, Jeffrey Lee Pierce décide de mettre un peu plus de profondeur dans sa musique et aidé par Chris Stein, le Gun Club va développer une plus grande sensibilité mélodique tout au long de cet album.
Le tempo est plus varié, des notes de piano apparaissent ici et là ainsi que des chœurs féminins assurés par Debbie Harry qui est créditée sur la pochette sous le pseudo de D.H.Laurence Jr.
Miami, la ville de Floride a inspiré Jeffrey Lee Pierce qui la considère comme "un cimetière des éléphants déguisé en paradis tropical", c'est un album qui sent la mort qui rôde, sombre, vénéneux et entêtant.
Dès le début du disque, les premiers mots de "Carry Home" la voix de Jeffrey seule nous transporte "Come down to...The willow garden with me...".
Lire la suite ›
9 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par soul sister le 18 décembre 2013
Format: Album vinyle
Au début si désespérant des années 80 , deux albums magnifiques sont parus , deux chefs d'oeuvre un peu hors de leur temps : Nebraska de Bruce Springsteen et Miami du Gun Club , le groupe de Jeffrey Lee Pierce .
Deux albums très spécialement américains .
J'entends par "spécialement américains" des albums qui n'auraient pas pu germer ailleurs que là-bas ( seeds , wildweed ... pour les connaisseurs des deux mecs ... les graines , les mauvaises herbes qui s'engendrent l'une l'autre ) dans cette Amérique malade dont ils rendent compte chacun à leur façon à travers leurs personnages , leurs histoires , leur tristesse ou leur énergie désespérée .
Et puis la musique ... du folk sans tambour , un peu de rockab' hi ho silver ho pour Nebraska et de la "country" saccagée de blues sang punk pour Miami , des regrets et des chevrotines en accompagnement des deux courses folles .
Nebraska , c'est la déambulation intérieure , la récrimination , le no comprendo ... c'est l'homme nu à qui tout échappe et qui , mis au pied du mur , sans trop savoir comment s'y prendre vraiment , retrouve pourtant une forme de dignité . Le plus bel album du monde .
Miami , sorti la même année en 82 , c'est le pendant plus rageur ( quoique ) de Nebraska . Les deux albums fonctionnent parfaitement ensemble se répondant avec un tempérament , une noblesse qui donnent à chacun sa légitimité ...
Imaginez : d'un côté Springsteen sur la Lost Highway de Lynch , de l'autre Jeffrey Lee Pierce dans la ville rouge caillotée de noir et du vert pourri des palmiers .
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par "michellambert" le 15 janvier 2005
Format: Album vinyle
je redécouvre ce groupe au hazard des rééditions et la qualité est là, avec une reprise très personnelle d'un vieux tube de Creedence Clearwater Revival (Run Through The Jungle, pour les vieux babas comme moi). Bref que du bonheur, un retour aux sources d'un rock'n'roll épuré avec cette voix haut perché (Jeffrey Lee Pierce) qui vous emporte vers des rivages oubliés (Le Velvet? les Doors?)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 mai 2009
Format: Album vinyle
Le deuxième album de Gun Club, groupe mythique de la scène psychobilly de Los Angeles en compagnie de X, des Cramps et de quelques autres, je l'ai acheté à l'époque pour sa pochette, aussi frappante et hallucinante et originale que la musique contenue à l'intérieur.
Une musique mélangeant rock, punk, blues et folk, démente, violente, dépouillée, et Jeffrey Lee Pierce, habité, hagard, qui chante (pas toujours juste mais on s'en moque), susurre et hurle tel un animal aux abois dans le désert de la mort...
Beaucoup plus sauvage que le premier album, "Fire Of Love" sorti l'année d'avant.
Contrairement à ce dernier que j'ai découvert à l'ère du compact-disc, j'avais l'habitude d'écouter surtout la première face de "Miami", particulièrement grandiose, un enchaînement parfait de morceaux déchaînés et déments (avec au milieu une reprise de Creedence Clearwater Revival qui s'intègre parfaitement à l'ensemble).
Hélàs, après "The Las Vegas Story", la suite de la discographie allait s'avérer nettement moins passionnante, et JLP qui aimait tellement Blondie et sa chanteuse qu'il se mit à vouloir lui ressembler physiquement (cheveux teints en blond, maquillage, etc) allait disparaître par excès de drogue et d'alcool au beau milieu des années 90, mais Gun Club allait influencer nombre de groupe au rang desquels Sixteen Horsepower aux USA et un certain groupe français qui fit bien plus que s'en inspirer et qui bâtit son style en le copiant purement et simplement; Jeffrey Lee Pierce s'exprima d'ailleurs avec amertume à ce sujet.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?