Michael Jackson


Michael Jackson : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 837
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Michael Jackson
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

michaeljackson

#FunFact: In 1987, Michael sent his pet chimp, Bubbles, to party with and Bon Jovi and his band. http://t.co/KaqqeDeUcD


Biographie

Né le 29 août 1958 à Gary (Indiana), Michael Joseph Jackson fait ses débuts en 1965 avec ses frères Jackie, Tito, Jermaine et Marlon dans la formation The Jackson 5, qui devient la locomotive du label Tamla Motown à grands coups de succès : « I Want You Back » (1969), « ABC » et «I'll Be  There » (1970) puis « Mama's Pearl » et « Never Can Say Goodbye » (1971).

La voix acidulée du benjamin Jackson fait tant recette que le patron Berry Gordy décide de lancer son poulain dans une carrière solo. L'enfant prodige entame alors un parcours jonché de hits et de récompenses, de « Got To Be ... Lire la suite

Né le 29 août 1958 à Gary (Indiana), Michael Joseph Jackson fait ses débuts en 1965 avec ses frères Jackie, Tito, Jermaine et Marlon dans la formation The Jackson 5, qui devient la locomotive du label Tamla Motown à grands coups de succès : « I Want You Back » (1969), « ABC » et «I'll Be  There » (1970) puis « Mama's Pearl » et « Never Can Say Goodbye » (1971).

La voix acidulée du benjamin Jackson fait tant recette que le patron Berry Gordy décide de lancer son poulain dans une carrière solo. L'enfant prodige entame alors un parcours jonché de hits et de récompenses, de « Got To Be There » (1971) et « Rockin' Robin » à « Ben » (premier n°1 en 1972). Ses albums Ben (1972), Music and Me (1973) et Forever, Michael (1975) sont des exercices de pop-soul sophistiquée. Il n'en poursuit pas moins ses activités avec The Jackson 5, quand le groupe quitte Motown et se mue en formation boogie-funk sous le nom The Jacksons (l'album Get It Together et le hit « Dancing Machine » en 1973-74).

En 1977, Michael Jackson et sa soeur LaToya participent au tournage du film The Wiz (remake du Magicien d'Oz ). Il fait la rencontre du compositeur et arrangeur Quincy Jones. Tous deux enregistrent l'album Off the Wall (août 1979), qui contient les n°1 « Don't Stop 'til You Get Enough » et « Rock with You » , ainsi que le duo « Girlfriend » avec Paul McCartney. Le total des ventes dépasse les douze millions d'exemplaires. En 1980-81, Michael Jackson honore ses obligations en groupe (tournée et double album The Jacksons - Live! ) et en solo. Il collabore avec Donna Summer ( « State of Independance » ) et écrit le hit « Muscles  » pour sa « marraine » Diana Ross.

L'année 1982 est la plus importante de toute la carrière de Michael Jackson. Son nouveau duo avec Paul McCartney ( « The Girl Is Mine » ) est le début de l'aventure Thriller , réalisé avec Quincy Jones.  Thriller qui paraît le 1er décembre 1982, va provoquer un raz-de-marée. Début 1983, « Billie Jean » et « Beat It » se succèdent à la tête des classements. Les ventes de Thriller , abonné au sommet du Billboard pendant trente-sept semaines, dépassent les trente millions d'exemplaires, un chiffre jamais vu dans le métier. Les singles s'enchaînent : « Wanna Be Startin' Somethin' » - avec un intermède plagiant le « Soul Makossa » de Manu Dibango qui obtiendra réparation -, « Human Nature » , « P.Y.T (Pretty Young Thing) » , et le redoutable « Thriller » (dont le vidéo clip est un véritable court-métrage). Thriller totalise huit Grammy Awards.

1983 est l'année Michael Jackson à travers le monde. Ce n'est plus seulement un chanteur mais un mythe vivant. Le phénomène s'associe de nouvau à Paul McCartney ( « Say Say Say » et « The Man » ). Début 1984, lors du tournage d'une publicité pour Pepsi, il est brûlé au cuir chevelu par un projecteur. Puis il participe au décevant Victory avec ses frères. Début 1985, il co-écrit l'hymne humanitaire « We Are the World » avec Lionel Richie et Quincy Jones, invitant une quarantaine de stars sous la bannière USA for Africa. puis rachète le catalogue des chansons des Beatles. En 1986, il participe au film de science-fiction en 3D, Captain Eo .

L'album Bad est lancé le 31 août 1987, entièrement écrit et composé par son auteur, qui y invite Stevie Wonder ( « Just Good Friends » ). Le single « Bad » et l'album entrent directement au sommet du Billboard, suivis de « The Way You Make Me Feel » et « Man In The Mirror » . Bad s'écoule à 26 millions d'exemplaires. Michael Jackson entame alors sa première tournée en solo autour du monde jusqu'à l'été 1988, et publie son autobiographie Moonwalk . Un film à sa gloire (Moonwalker) sort sur les écrans. Mais la presse s'intéresse davantage aux opérations de chirurgie plastique et de dépigmentation de la peau, ainsi qu'au ranch californien de Neverland dans lequel « Bambi » vit en reclus.

Dangerous En novembre 1991, Dangerous , produit par Babyface et L.A. Reid, scelle l'alliance rap-rock d'un album plus formaté dont surnage « Remember the Time » . Le single « Black or White »  est n°1 avec la participation de Slash (Guns N' Roses). Le magazine Rolling Stone le consacre « King of Pop » et le Dangerous World Tour de 1992 ne fait escale que dans des stades bondés.

En août 1993, une plainte pour « abus sur enfant » fait l'objet d'une enquête de la police criminelle, engageant l'artiste dans une bataille juridique qui se concluera par sa relaxe le 13 juin 2005, non sans avoir calmé les soupçons qui ternissent l'image de la star.

HIStory En juin 1995, Michael Jackson refait surface avec le double album HIStory - Past, Present And Future, Book 1 , une compilation avec des inédits produits par les rois de la house Terry Lewis et Jimmy Jam. Il épouse la fille du « King » Elvis, Lisa-Marie Presley, qui fait une apparition sur « You Are Not Alone ». L'album Blood on the Dance Floor (mai 1997) déçoit fortement : une série de remixes et cinq nouveautés guère convaincantes.

Début 1999, la star entre au Rock and Roll Hall of Fame. En juin est organisé le spectacle Michael Jackson & Friends , qui réunit à Séoul et Munich les chanteurs Andrea Bocelli, Mariah Carey, Ringo Starr et le groupe Scorpions.

One More Chance Au moment où on le croit anéanti par un longue procédure judiciaire, Michael Jackson tente de se maintenir avec Invicible (30 octobre 2001). Ereinté par la critique, l'album entre à la première place du Billboard dès sa sortie. La production est partagée entre ses collaborateurs habituels (Teddy Riley, Babyface) et d'autres personnalités du R&B : R. Kelly ( « Cry » ) et Rodney Jerkins. Seulement deux singles sont édités : « You Rock My World » et la ballade « Butterflies » , absents du Top 5. Le chanteur se fait prélever sur le résultat des ventes (huit millions d'exemplaires) pour éponger ses dettes.

En novembre 2003, R. Kelly lui offre le titre « One More Chance » dont il fait un single à succès et un bonus de la compilation Number Ones . En 2005, le procès dont le chanteur fait l'objet prend alors une ampleur médiatique mondiale. Michael Jackson est finalement relaxé, fautes de preuves suffisantes.

Michael Jackson tente de donner un nouvel essor à sa carrière, mais son nouveau titre « From the Bottom of My Heart » (pour les victimes de l'ouragan Katrina qui a sévi à La Nouvelle-Orléans), enregistré avec une vingtaine de stars, est finalement ajourné. Début 2008 sort une nouvelle mouture de Thriller (édition deluxe avec remixes). Le chanteur réapparaît en mars 2009 pour annoncer une série de 50 concerts à l'O2 Arena de Londres.

Hélas, une crise cardiaque terrasse Michael Jackson dans un manoir loué dans le quartier de Bel-Air à  Los Angeles. Il s'éteint le 25 juin 2009 à l'âge 50 ans, anéantissant tout espoir de retour sur scène. Aux funérailles vues à l'échelle mondiale succède l'exploitation du mythe sous toutes les formes possibles et imaginables et plus ou moins douteuses. Le film This Is It , remarquable documentaire retraçant les répétitions de son dernier spectacle, est suivi en novembre 2010 de l'album d'inédits Michael , sujet à controverse quant à l'authenticité des vocaux utilisés. Cette pratique ne manque pas d'interpeller les fans et d'écorner une légende désormais soumise aux enjeux du marché.

C'est L.A. Reid, producteur et patron d'Epic Records qui pilote depuis 2011 le projet Xscape. Ce deuxième disque posthume est constitué de huit titres inédits provenant d'enregistrements entre 1983 et 2001, retravaillés par des producteurs comme StarGate ou Rodney Jerkins pour leur donner un son contemporain. Mary J. Blige, Questlove, D'Angelo et Justin Timberlake sont eux conviés à des duos virtuels avec le défunt. Xscape sort le 5 mai 2014 Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 29 août 1958 à Gary (Indiana), Michael Joseph Jackson fait ses débuts en 1965 avec ses frères Jackie, Tito, Jermaine et Marlon dans la formation The Jackson 5, qui devient la locomotive du label Tamla Motown à grands coups de succès : « I Want You Back » (1969), « ABC » et «I'll Be  There » (1970) puis « Mama's Pearl » et « Never Can Say Goodbye » (1971).

La voix acidulée du benjamin Jackson fait tant recette que le patron Berry Gordy décide de lancer son poulain dans une carrière solo. L'enfant prodige entame alors un parcours jonché de hits et de récompenses, de « Got To Be There » (1971) et « Rockin' Robin » à « Ben » (premier n°1 en 1972). Ses albums Ben (1972), Music and Me (1973) et Forever, Michael (1975) sont des exercices de pop-soul sophistiquée. Il n'en poursuit pas moins ses activités avec The Jackson 5, quand le groupe quitte Motown et se mue en formation boogie-funk sous le nom The Jacksons (l'album Get It Together et le hit « Dancing Machine » en 1973-74).

En 1977, Michael Jackson et sa soeur LaToya participent au tournage du film The Wiz (remake du Magicien d'Oz ). Il fait la rencontre du compositeur et arrangeur Quincy Jones. Tous deux enregistrent l'album Off the Wall (août 1979), qui contient les n°1 « Don't Stop 'til You Get Enough » et « Rock with You » , ainsi que le duo « Girlfriend » avec Paul McCartney. Le total des ventes dépasse les douze millions d'exemplaires. En 1980-81, Michael Jackson honore ses obligations en groupe (tournée et double album The Jacksons - Live! ) et en solo. Il collabore avec Donna Summer ( « State of Independance » ) et écrit le hit « Muscles  » pour sa « marraine » Diana Ross.

L'année 1982 est la plus importante de toute la carrière de Michael Jackson. Son nouveau duo avec Paul McCartney ( « The Girl Is Mine » ) est le début de l'aventure Thriller , réalisé avec Quincy Jones.  Thriller qui paraît le 1er décembre 1982, va provoquer un raz-de-marée. Début 1983, « Billie Jean » et « Beat It » se succèdent à la tête des classements. Les ventes de Thriller , abonné au sommet du Billboard pendant trente-sept semaines, dépassent les trente millions d'exemplaires, un chiffre jamais vu dans le métier. Les singles s'enchaînent : « Wanna Be Startin' Somethin' » - avec un intermède plagiant le « Soul Makossa » de Manu Dibango qui obtiendra réparation -, « Human Nature » , « P.Y.T (Pretty Young Thing) » , et le redoutable « Thriller » (dont le vidéo clip est un véritable court-métrage). Thriller totalise huit Grammy Awards.

1983 est l'année Michael Jackson à travers le monde. Ce n'est plus seulement un chanteur mais un mythe vivant. Le phénomène s'associe de nouvau à Paul McCartney ( « Say Say Say » et « The Man » ). Début 1984, lors du tournage d'une publicité pour Pepsi, il est brûlé au cuir chevelu par un projecteur. Puis il participe au décevant Victory avec ses frères. Début 1985, il co-écrit l'hymne humanitaire « We Are the World » avec Lionel Richie et Quincy Jones, invitant une quarantaine de stars sous la bannière USA for Africa. puis rachète le catalogue des chansons des Beatles. En 1986, il participe au film de science-fiction en 3D, Captain Eo .

L'album Bad est lancé le 31 août 1987, entièrement écrit et composé par son auteur, qui y invite Stevie Wonder ( « Just Good Friends » ). Le single « Bad » et l'album entrent directement au sommet du Billboard, suivis de « The Way You Make Me Feel » et « Man In The Mirror » . Bad s'écoule à 26 millions d'exemplaires. Michael Jackson entame alors sa première tournée en solo autour du monde jusqu'à l'été 1988, et publie son autobiographie Moonwalk . Un film à sa gloire (Moonwalker) sort sur les écrans. Mais la presse s'intéresse davantage aux opérations de chirurgie plastique et de dépigmentation de la peau, ainsi qu'au ranch californien de Neverland dans lequel « Bambi » vit en reclus.

Dangerous En novembre 1991, Dangerous , produit par Babyface et L.A. Reid, scelle l'alliance rap-rock d'un album plus formaté dont surnage « Remember the Time » . Le single « Black or White »  est n°1 avec la participation de Slash (Guns N' Roses). Le magazine Rolling Stone le consacre « King of Pop » et le Dangerous World Tour de 1992 ne fait escale que dans des stades bondés.

En août 1993, une plainte pour « abus sur enfant » fait l'objet d'une enquête de la police criminelle, engageant l'artiste dans une bataille juridique qui se concluera par sa relaxe le 13 juin 2005, non sans avoir calmé les soupçons qui ternissent l'image de la star.

HIStory En juin 1995, Michael Jackson refait surface avec le double album HIStory - Past, Present And Future, Book 1 , une compilation avec des inédits produits par les rois de la house Terry Lewis et Jimmy Jam. Il épouse la fille du « King » Elvis, Lisa-Marie Presley, qui fait une apparition sur « You Are Not Alone ». L'album Blood on the Dance Floor (mai 1997) déçoit fortement : une série de remixes et cinq nouveautés guère convaincantes.

Début 1999, la star entre au Rock and Roll Hall of Fame. En juin est organisé le spectacle Michael Jackson & Friends , qui réunit à Séoul et Munich les chanteurs Andrea Bocelli, Mariah Carey, Ringo Starr et le groupe Scorpions.

One More Chance Au moment où on le croit anéanti par un longue procédure judiciaire, Michael Jackson tente de se maintenir avec Invicible (30 octobre 2001). Ereinté par la critique, l'album entre à la première place du Billboard dès sa sortie. La production est partagée entre ses collaborateurs habituels (Teddy Riley, Babyface) et d'autres personnalités du R&B : R. Kelly ( « Cry » ) et Rodney Jerkins. Seulement deux singles sont édités : « You Rock My World » et la ballade « Butterflies » , absents du Top 5. Le chanteur se fait prélever sur le résultat des ventes (huit millions d'exemplaires) pour éponger ses dettes.

En novembre 2003, R. Kelly lui offre le titre « One More Chance » dont il fait un single à succès et un bonus de la compilation Number Ones . En 2005, le procès dont le chanteur fait l'objet prend alors une ampleur médiatique mondiale. Michael Jackson est finalement relaxé, fautes de preuves suffisantes.

Michael Jackson tente de donner un nouvel essor à sa carrière, mais son nouveau titre « From the Bottom of My Heart » (pour les victimes de l'ouragan Katrina qui a sévi à La Nouvelle-Orléans), enregistré avec une vingtaine de stars, est finalement ajourné. Début 2008 sort une nouvelle mouture de Thriller (édition deluxe avec remixes). Le chanteur réapparaît en mars 2009 pour annoncer une série de 50 concerts à l'O2 Arena de Londres.

Hélas, une crise cardiaque terrasse Michael Jackson dans un manoir loué dans le quartier de Bel-Air à  Los Angeles. Il s'éteint le 25 juin 2009 à l'âge 50 ans, anéantissant tout espoir de retour sur scène. Aux funérailles vues à l'échelle mondiale succède l'exploitation du mythe sous toutes les formes possibles et imaginables et plus ou moins douteuses. Le film This Is It , remarquable documentaire retraçant les répétitions de son dernier spectacle, est suivi en novembre 2010 de l'album d'inédits Michael , sujet à controverse quant à l'authenticité des vocaux utilisés. Cette pratique ne manque pas d'interpeller les fans et d'écorner une légende désormais soumise aux enjeux du marché.

C'est L.A. Reid, producteur et patron d'Epic Records qui pilote depuis 2011 le projet Xscape. Ce deuxième disque posthume est constitué de huit titres inédits provenant d'enregistrements entre 1983 et 2001, retravaillés par des producteurs comme StarGate ou Rodney Jerkins pour leur donner un son contemporain. Mary J. Blige, Questlove, D'Angelo et Justin Timberlake sont eux conviés à des duos virtuels avec le défunt. Xscape sort le 5 mai 2014 Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Né le 29 août 1958 à Gary (Indiana), Michael Joseph Jackson fait ses débuts en 1965 avec ses frères Jackie, Tito, Jermaine et Marlon dans la formation The Jackson 5, qui devient la locomotive du label Tamla Motown à grands coups de succès : « I Want You Back » (1969), « ABC » et «I'll Be  There » (1970) puis « Mama's Pearl » et « Never Can Say Goodbye » (1971).

La voix acidulée du benjamin Jackson fait tant recette que le patron Berry Gordy décide de lancer son poulain dans une carrière solo. L'enfant prodige entame alors un parcours jonché de hits et de récompenses, de « Got To Be There » (1971) et « Rockin' Robin » à « Ben » (premier n°1 en 1972). Ses albums Ben (1972), Music and Me (1973) et Forever, Michael (1975) sont des exercices de pop-soul sophistiquée. Il n'en poursuit pas moins ses activités avec The Jackson 5, quand le groupe quitte Motown et se mue en formation boogie-funk sous le nom The Jacksons (l'album Get It Together et le hit « Dancing Machine » en 1973-74).

En 1977, Michael Jackson et sa soeur LaToya participent au tournage du film The Wiz (remake du Magicien d'Oz ). Il fait la rencontre du compositeur et arrangeur Quincy Jones. Tous deux enregistrent l'album Off the Wall (août 1979), qui contient les n°1 « Don't Stop 'til You Get Enough » et « Rock with You » , ainsi que le duo « Girlfriend » avec Paul McCartney. Le total des ventes dépasse les douze millions d'exemplaires. En 1980-81, Michael Jackson honore ses obligations en groupe (tournée et double album The Jacksons - Live! ) et en solo. Il collabore avec Donna Summer ( « State of Independance » ) et écrit le hit « Muscles  » pour sa « marraine » Diana Ross.

L'année 1982 est la plus importante de toute la carrière de Michael Jackson. Son nouveau duo avec Paul McCartney ( « The Girl Is Mine » ) est le début de l'aventure Thriller , réalisé avec Quincy Jones.  Thriller qui paraît le 1er décembre 1982, va provoquer un raz-de-marée. Début 1983, « Billie Jean » et « Beat It » se succèdent à la tête des classements. Les ventes de Thriller , abonné au sommet du Billboard pendant trente-sept semaines, dépassent les trente millions d'exemplaires, un chiffre jamais vu dans le métier. Les singles s'enchaînent : « Wanna Be Startin' Somethin' » - avec un intermède plagiant le « Soul Makossa » de Manu Dibango qui obtiendra réparation -, « Human Nature » , « P.Y.T (Pretty Young Thing) » , et le redoutable « Thriller » (dont le vidéo clip est un véritable court-métrage). Thriller totalise huit Grammy Awards.

1983 est l'année Michael Jackson à travers le monde. Ce n'est plus seulement un chanteur mais un mythe vivant. Le phénomène s'associe de nouvau à Paul McCartney ( « Say Say Say » et « The Man » ). Début 1984, lors du tournage d'une publicité pour Pepsi, il est brûlé au cuir chevelu par un projecteur. Puis il participe au décevant Victory avec ses frères. Début 1985, il co-écrit l'hymne humanitaire « We Are the World » avec Lionel Richie et Quincy Jones, invitant une quarantaine de stars sous la bannière USA for Africa. puis rachète le catalogue des chansons des Beatles. En 1986, il participe au film de science-fiction en 3D, Captain Eo .

L'album Bad est lancé le 31 août 1987, entièrement écrit et composé par son auteur, qui y invite Stevie Wonder ( « Just Good Friends » ). Le single « Bad » et l'album entrent directement au sommet du Billboard, suivis de « The Way You Make Me Feel » et « Man In The Mirror » . Bad s'écoule à 26 millions d'exemplaires. Michael Jackson entame alors sa première tournée en solo autour du monde jusqu'à l'été 1988, et publie son autobiographie Moonwalk . Un film à sa gloire (Moonwalker) sort sur les écrans. Mais la presse s'intéresse davantage aux opérations de chirurgie plastique et de dépigmentation de la peau, ainsi qu'au ranch californien de Neverland dans lequel « Bambi » vit en reclus.

Dangerous En novembre 1991, Dangerous , produit par Babyface et L.A. Reid, scelle l'alliance rap-rock d'un album plus formaté dont surnage « Remember the Time » . Le single « Black or White »  est n°1 avec la participation de Slash (Guns N' Roses). Le magazine Rolling Stone le consacre « King of Pop » et le Dangerous World Tour de 1992 ne fait escale que dans des stades bondés.

En août 1993, une plainte pour « abus sur enfant » fait l'objet d'une enquête de la police criminelle, engageant l'artiste dans une bataille juridique qui se concluera par sa relaxe le 13 juin 2005, non sans avoir calmé les soupçons qui ternissent l'image de la star.

HIStory En juin 1995, Michael Jackson refait surface avec le double album HIStory - Past, Present And Future, Book 1 , une compilation avec des inédits produits par les rois de la house Terry Lewis et Jimmy Jam. Il épouse la fille du « King » Elvis, Lisa-Marie Presley, qui fait une apparition sur « You Are Not Alone ». L'album Blood on the Dance Floor (mai 1997) déçoit fortement : une série de remixes et cinq nouveautés guère convaincantes.

Début 1999, la star entre au Rock and Roll Hall of Fame. En juin est organisé le spectacle Michael Jackson & Friends , qui réunit à Séoul et Munich les chanteurs Andrea Bocelli, Mariah Carey, Ringo Starr et le groupe Scorpions.

One More Chance Au moment où on le croit anéanti par un longue procédure judiciaire, Michael Jackson tente de se maintenir avec Invicible (30 octobre 2001). Ereinté par la critique, l'album entre à la première place du Billboard dès sa sortie. La production est partagée entre ses collaborateurs habituels (Teddy Riley, Babyface) et d'autres personnalités du R&B : R. Kelly ( « Cry » ) et Rodney Jerkins. Seulement deux singles sont édités : « You Rock My World » et la ballade « Butterflies » , absents du Top 5. Le chanteur se fait prélever sur le résultat des ventes (huit millions d'exemplaires) pour éponger ses dettes.

En novembre 2003, R. Kelly lui offre le titre « One More Chance » dont il fait un single à succès et un bonus de la compilation Number Ones . En 2005, le procès dont le chanteur fait l'objet prend alors une ampleur médiatique mondiale. Michael Jackson est finalement relaxé, fautes de preuves suffisantes.

Michael Jackson tente de donner un nouvel essor à sa carrière, mais son nouveau titre « From the Bottom of My Heart » (pour les victimes de l'ouragan Katrina qui a sévi à La Nouvelle-Orléans), enregistré avec une vingtaine de stars, est finalement ajourné. Début 2008 sort une nouvelle mouture de Thriller (édition deluxe avec remixes). Le chanteur réapparaît en mars 2009 pour annoncer une série de 50 concerts à l'O2 Arena de Londres.

Hélas, une crise cardiaque terrasse Michael Jackson dans un manoir loué dans le quartier de Bel-Air à  Los Angeles. Il s'éteint le 25 juin 2009 à l'âge 50 ans, anéantissant tout espoir de retour sur scène. Aux funérailles vues à l'échelle mondiale succède l'exploitation du mythe sous toutes les formes possibles et imaginables et plus ou moins douteuses. Le film This Is It , remarquable documentaire retraçant les répétitions de son dernier spectacle, est suivi en novembre 2010 de l'album d'inédits Michael , sujet à controverse quant à l'authenticité des vocaux utilisés. Cette pratique ne manque pas d'interpeller les fans et d'écorner une légende désormais soumise aux enjeux du marché.

C'est L.A. Reid, producteur et patron d'Epic Records qui pilote depuis 2011 le projet Xscape. Ce deuxième disque posthume est constitué de huit titres inédits provenant d'enregistrements entre 1983 et 2001, retravaillés par des producteurs comme StarGate ou Rodney Jerkins pour leur donner un son contemporain. Mary J. Blige, Questlove, D'Angelo et Justin Timberlake sont eux conviés à des duos virtuels avec le défunt. Xscape sort le 5 mai 2014 Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page