• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Michael K, sa vie, son te... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Michael K, sa vie, son temps Poche – 17 mars 2000

4.7 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,70
EUR 6,00 EUR 0,01

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Michael K, sa vie, son temps
  • +
  • Disgrâce
Prix total: EUR 13,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Michael K, dont la couleur de peau n'est jamais mentionnée, homme frustre et solitaire, quitte Le Cap accompagné de sa mère et se lance sur les routes. Contrôles, interdictions, combats ne l'empêcheront pas d'accomplir son périple, remontant toujours plus loin au nord, en quête d'une ferme-refuge originelle où il espère vivre paisiblement. Il parvient seul en ce lieu reculé, sa mère n'ayant pas supporté le voyage. A partir de quelques graines retrouvées par hasard, il cultive son champ et crée son petit paradis. Mais la guerre ne s'arrête pas, elle, et bien vite le rattrape. Pourtant, malgré les emprisonnements, la cruauté et le dénuement, Michael K ne se pliera pas aux lois des hommes... Avec ce roman, J. M. Coetzee nous donne à lire une superbe parabole, à la fois sombre et éblouissante, sur la dignité humaine.

Quatrième de couverture

Michael K, dont la couleur de peau n'est jamais mentionnée, homme frustre et solitaire, quitte Le Cap accompagné de sa mère et se lance sur les routes. Contrôles, interdictions, combats ne l'empêcheront pas d'accomplir son périple, remontant toujours plus loin au nord, en quête d'une ferme-refuge originelle où il espère vivre paisiblement. Il parvient seul en ce lieu reculé, sa mère n'ayant pas supporté le voyage. A partir de quelques graines retrouvées par hasard, il cultive son champ et crée son petit paradis. Mais la guerre ne s'arrête pas, elle, et bien vite le rattrape. Pourtant, malgré les emprisonnements, la cruauté et le dénuement, Michael K ne se pliera pas aux lois des hommes... Avec ce roman, J. M. Coetzee nous donne à lire une superbe parabole, à la fois sombre et éblouissante, sur la dignité humaine.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1940, J.M.Coetzee enseigne la littérature. Son œuvre, empreinte des années d'apartheid, est saluée dans le monde entier et traduite dans plus de vingt-cinq langues. Le prix Nobel de littérature lui a été décerné en 2003. Ses romans sont disponibles en Points

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Michael K, sa vie, son temps/J.M.Coetzee/Prix Nobel de littérature 2003
C’est l’histoire d’un pauvre hère affligé d’un bec de lièvre et qui est persuadé qu’il n’a été mis au monde que pour soigner sa mère.
Une guerre hypothétique engendrant un climat de déréliction sévit dans le pays, l’Afrique du Sud, et Michael souhaite fuir la ville du Cap avec sa mère malade afin qu’elle retrouve son village natal.
Mais la mort en chemin de sa mère va bouleverser le destin de cet homme qui ne sait plus où il doit aller et qui se résigne peu à peu à errer, frappé d’une misère totale physique et morale. Jusqu’alors, il s’était toujours trouvé quelqu’un pour lui dire ce qu’il devait faire, au fur et à mesure …
Dans ce pays, pas de domicile fixe ni de travail équivaut à camp d’internement. Il va le connaître et même réussir à s’en évader.
Michael finit par retrouver la ferme de son enfance, abandonnée et se convainc que c’est ici qu’il veut vivre toujours, ici où sa mère et sa grand-mère ont vécu. Retourner à la terre, planter les graines, survivre, assumer une liberté au détriment de la sécurité, recouvrer une dignité plutôt que de subir une sorte d’esclavage. Les fruits de ses graines sont comme ses enfants, et la récolte du premier potiron lui fait murmurer au bord des larmes :
« L’aîné de la famille ! Il ne me reste plus qu’à être un homme qui soigne la terre. »
« Quel dommage que pour vivre en des temps comme ceux-ci, un homme doive être prêt à vivre comme une bête.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Line le 30 janvier 2013
Format: Poche
Michael K. est un chef - d'oeuvre mais âmes sensibles , s'abstenir . La fuite de Michael , ou sa quête de liberté qui ira jusqu'à la mort , n'a rien de banal même si Coetzee nous conte son histoire avec une précision quasi-ethnologique qui la rend d'autant plus dérangeante . Michael naît avec un bec de lièvre qui afflige sa pauvre mère femme de ménage et plutôt que de vivre constamment rejeté , il s'éloigne des autres humains , refusant aussi bien leur cruauté que leur pitié . Le monde qu'il se crée n'exige rien des autres . Sa mère meurt , la guerre civile fait rage , des camps accueillent mais enferment tous les damnés de la terre qui n'ont ni travail ni ressources et Michael poursuit son existence de forcené de la liberté qui vit les événements tragiques de sa propre vie et de son pays sans jamais se poser la question du pourquoi tout en apportant ses propres réponses qui sont celles de la survie mais surtout d'un éblouissant besoin viscéral de liberté qui parviendra à ébranler le médecin du camp : il voit son patient , ou plutôt son corps , refuser tout soin qui l'aiderait à vivre dans cette Afrique du Sud devenue immense camp pour détenus et geôliers qui ne se distinguent plus les uns des autres . Michael ne choisit pas de mourir mais tout l'empêche de vivre et le lecteur haletant , attaché à la vie comme le médecin et bienveillant comme lui ,voudrait le voir accepter les perfusions , la nourriture du camp mais Michael est d'une autre trempe : son corps lui crie qu'il lui faut d'autres nourritures pour accepter la vie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce roman nous fait faire le dernier tour de la vie d'un pauvre parmi les pauvres qui parvient à survivre paradoxalement parce qu'il possède de moins en moins , puis plus rien du tout . Sa richesse est son bon sens et son absence de haine , qui lui permettent de vaincre des obstacles pourtant possiblement léthaux . L'écriture est claire et souvent poétique . Quel bonheur , un bon livre !
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?