Michel Camilo


Michel Camilo : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 147
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Michel Camilo
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Michel Camilo naît le 4 avril 1954 à Saint-Domingue, en République dominicaine. Assis à un piano dès le premier âge, il compose sa première pièce à l'âge de cinq ans. Après treize années de conservatoire, il obtient le titre de Docteur en musique et intègre à seulement seize ans l'Orchestre Symphonique National.

En 1979, il s'installe à New York dans le but d'étudier à la prestigieuse Julliard School of Music et d'entamer une carrière internationale. Sa composition « Why Not? », extraite et titre de son premier album sorti en 1983, est empruntée par Paquito D'Rivera et le groupe Manhattan ... Lire la suite

Michel Camilo naît le 4 avril 1954 à Saint-Domingue, en République dominicaine. Assis à un piano dès le premier âge, il compose sa première pièce à l'âge de cinq ans. Après treize années de conservatoire, il obtient le titre de Docteur en musique et intègre à seulement seize ans l'Orchestre Symphonique National.

En 1979, il s'installe à New York dans le but d'étudier à la prestigieuse Julliard School of Music et d'entamer une carrière internationale. Sa composition « Why Not? », extraite et titre de son premier album sorti en 1983, est empruntée par Paquito D'Rivera et le groupe Manhattan Transfer dont la reprise chantée remporte un Grammy Award.

Pianiste spécialisé dans le jazz latin, Michel Camilo séduit le Carnegie Hall de New York en 1985 et effectue une tournée mondiale en trio suivie de l'album Suntan (1986). En 1987, l'Orchestre Symphonique de la République dominicaine reconnaissant l'invite à diriger un récital classique ainsi que quelques-uns de ses morceaux, et lui offre un poste de directeur musical en 1992.

Fin 1988, son troisième album Michel Camilo sorti chez Sony reste dix semaines en tête des ventes d'albums jazz. Le suivant, On Fire (1988), est acclamé par le Billboard. En 1990, On the Other Hand pénètre le Top 10 jazz. Vedette du Festival de Newport, Michel Camilo remporte un nouveau succès avec le titre « Caribe » (repris par les soeurs Labèque et Dizzy Gillespie) et collabore avec le Danish Radio Big Band. Il compose la bande originale du film Amo Tu Cama Rica.

L'année 1992 est à nouveau dense pour le pianiste qui compose une Rhapsodie pour deux pianos et orchestre et tourne à travers le globe. Après la sortie de Rendez-Vous (1993), Michel Camilo est invité à jouer à la Maison-Blanche et reçoit plusieurs distinctions. Suivent l'album One More Once (1994) et la bande originale du film Two Much (1995), puis Thru My Eyes (1997).

En 1999, Michel Camilo s'associe au guitariste de flamenco Tomatito pour une tournée et un album. Ce dernier, baptisé Spain (2000) est élu « Meilleur album de jazz » lors des premiers Latin Grammy Awards. Camilo enchaîne sur une tournée avec Chucho Valdès et un nouveau succès discographique avec la musique du film de Fernando Trueba, Calle 54 (2001).

Initiateur de passerelles entre le jazz et la musique classique et docteur honoris causa de plusieurs universités, Michel Camilo est une véritable institution en République dominicaine. L'année 2002 voit sortir au rayon classique son Concerto pour deux pianos et orchestre dirigé par Leonard Slatkin (Decca) et l'album de jazz Triangulo (Telarc), enregistré avec Anthony Jackson et Horacio « El Negro » Hernandez et nominé aux Grammy Awards. Le double Live at the Blue Note suit en 2003, puis les albums Solo (2005), Rhapsody in Blue (2006) d'après George Gershwin, un deuxième volume avec Tomatito (Spain Again) et Spirit of the Moment (2007).

En 2009, le pianiste dominicain est accompagné par un big band sur l'album live Caribe, filmé par Fernando Trueba pour une sortie en DVD. Michel Camilo revient en trio avec Charles Flores (contrebasse) et Giovanni Hidalgo (percussions) pour l'album Mano a Mano paru en juin 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Michel Camilo naît le 4 avril 1954 à Saint-Domingue, en République dominicaine. Assis à un piano dès le premier âge, il compose sa première pièce à l'âge de cinq ans. Après treize années de conservatoire, il obtient le titre de Docteur en musique et intègre à seulement seize ans l'Orchestre Symphonique National.

En 1979, il s'installe à New York dans le but d'étudier à la prestigieuse Julliard School of Music et d'entamer une carrière internationale. Sa composition « Why Not? », extraite et titre de son premier album sorti en 1983, est empruntée par Paquito D'Rivera et le groupe Manhattan Transfer dont la reprise chantée remporte un Grammy Award.

Pianiste spécialisé dans le jazz latin, Michel Camilo séduit le Carnegie Hall de New York en 1985 et effectue une tournée mondiale en trio suivie de l'album Suntan (1986). En 1987, l'Orchestre Symphonique de la République dominicaine reconnaissant l'invite à diriger un récital classique ainsi que quelques-uns de ses morceaux, et lui offre un poste de directeur musical en 1992.

Fin 1988, son troisième album Michel Camilo sorti chez Sony reste dix semaines en tête des ventes d'albums jazz. Le suivant, On Fire (1988), est acclamé par le Billboard. En 1990, On the Other Hand pénètre le Top 10 jazz. Vedette du Festival de Newport, Michel Camilo remporte un nouveau succès avec le titre « Caribe » (repris par les soeurs Labèque et Dizzy Gillespie) et collabore avec le Danish Radio Big Band. Il compose la bande originale du film Amo Tu Cama Rica.

L'année 1992 est à nouveau dense pour le pianiste qui compose une Rhapsodie pour deux pianos et orchestre et tourne à travers le globe. Après la sortie de Rendez-Vous (1993), Michel Camilo est invité à jouer à la Maison-Blanche et reçoit plusieurs distinctions. Suivent l'album One More Once (1994) et la bande originale du film Two Much (1995), puis Thru My Eyes (1997).

En 1999, Michel Camilo s'associe au guitariste de flamenco Tomatito pour une tournée et un album. Ce dernier, baptisé Spain (2000) est élu « Meilleur album de jazz » lors des premiers Latin Grammy Awards. Camilo enchaîne sur une tournée avec Chucho Valdès et un nouveau succès discographique avec la musique du film de Fernando Trueba, Calle 54 (2001).

Initiateur de passerelles entre le jazz et la musique classique et docteur honoris causa de plusieurs universités, Michel Camilo est une véritable institution en République dominicaine. L'année 2002 voit sortir au rayon classique son Concerto pour deux pianos et orchestre dirigé par Leonard Slatkin (Decca) et l'album de jazz Triangulo (Telarc), enregistré avec Anthony Jackson et Horacio « El Negro » Hernandez et nominé aux Grammy Awards. Le double Live at the Blue Note suit en 2003, puis les albums Solo (2005), Rhapsody in Blue (2006) d'après George Gershwin, un deuxième volume avec Tomatito (Spain Again) et Spirit of the Moment (2007).

En 2009, le pianiste dominicain est accompagné par un big band sur l'album live Caribe, filmé par Fernando Trueba pour une sortie en DVD. Michel Camilo revient en trio avec Charles Flores (contrebasse) et Giovanni Hidalgo (percussions) pour l'album Mano a Mano paru en juin 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Michel Camilo naît le 4 avril 1954 à Saint-Domingue, en République dominicaine. Assis à un piano dès le premier âge, il compose sa première pièce à l'âge de cinq ans. Après treize années de conservatoire, il obtient le titre de Docteur en musique et intègre à seulement seize ans l'Orchestre Symphonique National.

En 1979, il s'installe à New York dans le but d'étudier à la prestigieuse Julliard School of Music et d'entamer une carrière internationale. Sa composition « Why Not? », extraite et titre de son premier album sorti en 1983, est empruntée par Paquito D'Rivera et le groupe Manhattan Transfer dont la reprise chantée remporte un Grammy Award.

Pianiste spécialisé dans le jazz latin, Michel Camilo séduit le Carnegie Hall de New York en 1985 et effectue une tournée mondiale en trio suivie de l'album Suntan (1986). En 1987, l'Orchestre Symphonique de la République dominicaine reconnaissant l'invite à diriger un récital classique ainsi que quelques-uns de ses morceaux, et lui offre un poste de directeur musical en 1992.

Fin 1988, son troisième album Michel Camilo sorti chez Sony reste dix semaines en tête des ventes d'albums jazz. Le suivant, On Fire (1988), est acclamé par le Billboard. En 1990, On the Other Hand pénètre le Top 10 jazz. Vedette du Festival de Newport, Michel Camilo remporte un nouveau succès avec le titre « Caribe » (repris par les soeurs Labèque et Dizzy Gillespie) et collabore avec le Danish Radio Big Band. Il compose la bande originale du film Amo Tu Cama Rica.

L'année 1992 est à nouveau dense pour le pianiste qui compose une Rhapsodie pour deux pianos et orchestre et tourne à travers le globe. Après la sortie de Rendez-Vous (1993), Michel Camilo est invité à jouer à la Maison-Blanche et reçoit plusieurs distinctions. Suivent l'album One More Once (1994) et la bande originale du film Two Much (1995), puis Thru My Eyes (1997).

En 1999, Michel Camilo s'associe au guitariste de flamenco Tomatito pour une tournée et un album. Ce dernier, baptisé Spain (2000) est élu « Meilleur album de jazz » lors des premiers Latin Grammy Awards. Camilo enchaîne sur une tournée avec Chucho Valdès et un nouveau succès discographique avec la musique du film de Fernando Trueba, Calle 54 (2001).

Initiateur de passerelles entre le jazz et la musique classique et docteur honoris causa de plusieurs universités, Michel Camilo est une véritable institution en République dominicaine. L'année 2002 voit sortir au rayon classique son Concerto pour deux pianos et orchestre dirigé par Leonard Slatkin (Decca) et l'album de jazz Triangulo (Telarc), enregistré avec Anthony Jackson et Horacio « El Negro » Hernandez et nominé aux Grammy Awards. Le double Live at the Blue Note suit en 2003, puis les albums Solo (2005), Rhapsody in Blue (2006) d'après George Gershwin, un deuxième volume avec Tomatito (Spain Again) et Spirit of the Moment (2007).

En 2009, le pianiste dominicain est accompagné par un big band sur l'album live Caribe, filmé par Fernando Trueba pour une sortie en DVD. Michel Camilo revient en trio avec Charles Flores (contrebasse) et Giovanni Hidalgo (percussions) pour l'album Mano a Mano paru en juin 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page