Michel Vaillant - tome 55 - Une histoire de fous et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 8,95

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,94
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Michel Vaillant - tome 55 - Une histoire de fous sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Michel Vaillant, tome 55 : Une histoire de fous [Cartonné]

Jean Graton


Voir les offres de ces vendeurs.


Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 5,99  
Broché EUR 14,73  
Cartonné --  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

10 juin 1992 Michel Vaillant
L'équipe Vaillante désire engager sa nouvelle voiture au Mans, pour les 24 heures. Mais, celle-ci n'est pas complètement prête et des doutes subsistent. Entre temps, les hommes de l'usine faisant des miracles, la VS 92 est mise au point. L'équipage se composera de Michel, Pierre Dieudonné et Steve.
--Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né le 10 août 1923 à Nantes, Jean Graton est élevé au coeur des pétarades de moteur : son père est commissaire au Club Motocycliste nantais et organise des compétitions. Très vite, néanmoins, il sera confronté aux difficultés de la vie. Sa mère meurt alors qu'il a onze ans et, quelques années plus tard, son père est fait prisonnier au cours de l'invasion allemande. Pour survivre, le petit Jean entre à dix-sept ans au chantier naval de la ville. Conditions de travail déplorables, milieu insalubre, petits chefs tyranniques, il n'a plus qu'une seule envie : en sortir. Mobilisé à Angers pour son service militaire peu après la Libération, son talent pour le dessin le sert : c'est à lui qu'on demande de décorer les salles du mess. Il envisage d'en faire son métier et monte en 1947 à Bruxelles où vit une de ses tantes. Il suit des cours du soir de publicité et réalise des illustrations pour un studio qui, rapidement, devient le service publicitaire du journal LES SPORTS. Son destin commence à se préciser. Spécialisé dans les sujets sportifs, il fait le siège des agences pour trouver des débouchés et débarque un jour à la World Publicité Press où Jean-Michel Charlier le reçoit. C'est le début des "Oncle Paul" dans SPIROU et la petite firme cherche des dessinateurs. Graton passe à l'encre pendant quelques jours des planches de Victor Hubinon pour montrer son savoir-faire, puis reçoit ses premiers scénarios à illustrer. Il en réalise rapidement une vingtaine jusqu'à qu'on le contraigne à modérer son ardeur, car la publication hebdomadaire n'arrive pas à suivre la production ! L'idée lui vient alors de pousser la porte du concurrent direct, le journal de TINTIN, où l'idée d'imiter cette série à succès vient d'être prise et on lui confie la réalisation d'une histoire complète sportive ("La Première ronde", 1953). Elle plaît à l'éditeur, Raymond Leblanc, mais provoque un petit ouragan. "La même semaine, j'avais une histoire à SPIROU et une autre dans TINTIN, se rappelle Graton. Nous n'étions que des petits dessinateurs mais, déjà, c'était un scandale. On m'a demandé de choisir..." Leblanc ne tarde pas à lui proposer un contrat d'exclusivité en lui promettant qu'il roulera en Ferrari dans cinq ans. Ce qui sera effectivement le cas... le temps d'une randonnée où le patron lui prêtera la sienne! Graton accumule les récits complets réalistes et propose en 1956 à son rédacteur en chef d'animer un coureur automobile qui pourrait revenir de temps à autre en scène. Un demi-siècle plus tard, ce "Michel Vaillant" est toujours bien dans le circuit et a dépassé les soixante albums à succès. Le public accroche très vite au personnage, la première grande histoire à suivre est mise en chantier, rapidement suivie par d'autres, et tout un univers se développera autour des usines Vaillante. Cette passionnante reconstitution romancée des compétitions automobiles depuis les années cinquante mobilise presque complètement l'auteur, qui créera cependant en parallèle en 1966 une série familiale plus sentimentale, "Les Labourdet", pour l'hebdomadaire CHEZ NOUS. En 1975, il développe une héroïne parallèle, la motocycliste "Julie Wood", qui intégrera le monde de Michel Vaillant hui ans plus tard, lorsque la production de ce dernier requiert toute l'énergie de l'artiste et de ses assistants (parmi lesquels on a compté brièvement Michetz et, plus durablement, Scott Wood, Clovis et Christian Lippens). Graton fonde en 1981 sa propre maison, Graton Éditeur, dont son fils Philippe tient solidement le volant. On n'est jamais mieux qu'en famille ! Philippe Graton collabore par ailleurs aux scénarios de son père depuis 1994. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Né à Nantes, le 10 août 1923, Jean Graton publie son premier dessin à l'âge de 8 ans dans le quotidien belge «Le Soir». Très tôt forcé à se débrouiller seul, dès 16 ans, il entre au chantier naval. C'est un travail éprouvant et, en 1947, il quitte Nantes pour Bruxelles, avec l'idée de vivre de son don: le dessin. Il collabore au journal «Les Sports», tout en suivant les cours du soir de publicité.
Entre 1952 et 1954, il débute dans le 9e Art avec quelques «Belles Histoires de l'Oncle Paul» dans le magazine «Spirou». Il publie ensuite sa première histoire brève, «La Première Ronde» dans le journal «Tintin» en 1953. Il réalise également toute une série de récits complets se déroulant dans le milieu sportif et dont quelques-uns seront même repris dans l'ouvrage intitulé «Ça, c'est du sport!» paru au Lombard en 1957. Parallèlement, il lui arrive de collaborer de temps en temps au magazine féminin de BD «Line».
En 1957, Jean Graton crée le célèbre et sympathique pilote automobile «Michel Vaillant». Celui-ci ne vivra d'abord que quelques courts récits avant de faire l'objet, en 1959, d'un premier album «Le Grand Défi». Cette série, dont les 30 premiers titres furent publiés au Lombard, fait partie des classiques de la bande dessinée franco-belge. En 1982, Jean Graton crée sa propre maison d'édition où il poursuit, avec son fils Philippe, la publication de ses bandes dessinées.
Si de nouvelles aventures du plus célèbre pilote de course automobile de la BD continuent à paraître chaque année, un grand nombre de lecteurs ont émis le souhait de reconstituer une collection complète de la série incluant les nombreux travaux inédits ou devenus introuvables. D'où l'idée de «Michel Vaillant -- L'Intégrale» éditée par Le Lombard. Une intégrale chronologique, impeccablement carénée, véritablement exhaustive et augmentée de dossiers pointus retraçant l'Histoire de la compétition automobile des années 1950 à nos jours.
Par ailleurs, en collaboration avec son épouse, Jean Graton a également créé «Les Labourdet», une série parue dans le magazine «Chez Nous» en 1967 et 1970 et qui a été éditée en trois albums au Lombard. Il a aussi donné naissance à «Julie Wood», une championne de moto. Graton a réuni ses trois héros, Michel Vaillant, Julie Wood et Steve Warson, dans l'épisode «Paris-Dakar» de la série «Michel Vaillant».

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles
ARRAY(0xa04c7b64)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?