ARRAY(0xaa172864)
 

Mike Oldfield

 

Top albums (Voir les 132)


Voir les 132 albums de Mike Oldfield

Mike Oldfield : top des titres MP3

 
Tous les titres
1 - 10 titres sur 519 titres
Trier par
Titre Album Durée Prix
Écouter1. Moonlight ShadowSpirit Vol. 2 3:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter2. Tubular Bells (Mike Oldfield & York Remix)Tubular Beats10:39EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter3. Moonlight ShadowUltimate Series: 80's (VI) 3:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter4. To FranceTwo Sides: The Very Best Of Mike Oldfield 4:39EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter5. Far Above The CloudsTubular Bells III 5:30EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter6. Ommadawn (Mike Oldfield & York Remix)Tubular Beats10:16EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter7. Tubular Bells 2 (Mike Oldfield & York Remix)Tubular Beats 7:53EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter8. Foreign Affair (2013 Remaster)Crises 3:53EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter9. Let There Be Light (York Remix)Tubular Beats 7:35EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. To France (York & Steve Brian Radio Mix)Tubular Beats 3:35EUR 0,99  Acheter le titre 
1 - 10 titres sur 519 titres
« Précédent| Page: 12345...|Suivant »
Vendu par Amazon Media EU S.à r.l. En passant une commande, vous acceptez nos conditions d'utilisation.



Image de Mike Oldfield
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

En 1968, Mike Oldfield, guitariste, poly-instrumentiste, enregistre un premier album (Sallyangie) avec sa soeur aînée, Sally Oldfield, avant de rejoindre Kevin Ayers comme bassiste. En 1972, le tout nouveau label Virgin Records de Richard Branson signe son premier artiste, en l'occurrence Mike Oldfield. Cela donnera, en mai 1973, Tubular Bells. Un triomphe (repris comme musique du film L'Exorciste) qui lance définitivement le label et le musicien.

Et I et II et III

Suit une longue carrière où Mike Oldfield réalise album sur album avec divers artistes, souvent avec sa soeur et toujours avec ... Lire la suite

En 1968, Mike Oldfield, guitariste, poly-instrumentiste, enregistre un premier album (Sallyangie) avec sa soeur aînée, Sally Oldfield, avant de rejoindre Kevin Ayers comme bassiste. En 1972, le tout nouveau label Virgin Records de Richard Branson signe son premier artiste, en l'occurrence Mike Oldfield. Cela donnera, en mai 1973, Tubular Bells. Un triomphe (repris comme musique du film L'Exorciste) qui lance définitivement le label et le musicien.

Et I et II et III

Suit une longue carrière où Mike Oldfield réalise album sur album avec divers artistes, souvent avec sa soeur et toujours avec cette patine folk celtique qui le caractérise malgré l'usage d'instruments électroniques. En 1992, Oldfield fait appel au producteur Trevor Horn (The Buggles, Yes) pour l'aider à réaliser Tubular Bells II qui, et ce n'est une surprise pour personne s'installe au sommet des hit-parades britanniques.

Sphère musicale

Deux ans plus tard, il publie The Sound of Distant Earth, puis fait l'ermite, avouant ne pas suivre l'actualité musicale. Il se réveille pourtant en 1998 avec une mise à jour de Tubular Bells, troisième du nom, suivi, un an plus tard, par Millennium Bell, célébrant l'arrivée du troisième millénaire. Il faut attendre 2008 pour que le talentueux dilletante publie une nouvelle oeuvre ambitieuse avec Music of the Spheres. Cet album néo-classique lui permet de retrouver le hit parade anglais avec une bienvenue 9ème place. Après diverses incursions en territoire ambient, l'album Tubular Beats (2013) revisite son patrimoine à la manière electro avec les producteurs York (Torsten Stenzel) et Steve Brian tandis que l'ex-chanteuse de Nightwish Tarja Turunen vocalise sur « Never Too Far ».

Mike Oldfield revient après six ans sans nouvel album original avec Man on the Rocks en 2014. Son vingt-cinquième album studio est un nouvel exercice de pop à la manière inimitable du créateur de « Moonlight Shadow ». Copyright 2014 Music Story Music Story

En 1968, Mike Oldfield, guitariste, poly-instrumentiste, enregistre un premier album (Sallyangie) avec sa soeur aînée, Sally Oldfield, avant de rejoindre Kevin Ayers comme bassiste. En 1972, le tout nouveau label Virgin Records de Richard Branson signe son premier artiste, en l'occurrence Mike Oldfield. Cela donnera, en mai 1973, Tubular Bells. Un triomphe (repris comme musique du film L'Exorciste) qui lance définitivement le label et le musicien.

Et I et II et III

Suit une longue carrière où Mike Oldfield réalise album sur album avec divers artistes, souvent avec sa soeur et toujours avec cette patine folk celtique qui le caractérise malgré l'usage d'instruments électroniques. En 1992, Oldfield fait appel au producteur Trevor Horn (The Buggles, Yes) pour l'aider à réaliser Tubular Bells II qui, et ce n'est une surprise pour personne s'installe au sommet des hit-parades britanniques.

Sphère musicale

Deux ans plus tard, il publie The Sound of Distant Earth, puis fait l'ermite, avouant ne pas suivre l'actualité musicale. Il se réveille pourtant en 1998 avec une mise à jour de Tubular Bells, troisième du nom, suivi, un an plus tard, par Millennium Bell, célébrant l'arrivée du troisième millénaire. Il faut attendre 2008 pour que le talentueux dilletante publie une nouvelle oeuvre ambitieuse avec Music of the Spheres. Cet album néo-classique lui permet de retrouver le hit parade anglais avec une bienvenue 9ème place. Après diverses incursions en territoire ambient, l'album Tubular Beats (2013) revisite son patrimoine à la manière electro avec les producteurs York (Torsten Stenzel) et Steve Brian tandis que l'ex-chanteuse de Nightwish Tarja Turunen vocalise sur « Never Too Far ».

Mike Oldfield revient après six ans sans nouvel album original avec Man on the Rocks en 2014. Son vingt-cinquième album studio est un nouvel exercice de pop à la manière inimitable du créateur de « Moonlight Shadow ». Copyright 2014 Music Story Music Story

En 1968, Mike Oldfield, guitariste, poly-instrumentiste, enregistre un premier album (Sallyangie) avec sa soeur aînée, Sally Oldfield, avant de rejoindre Kevin Ayers comme bassiste. En 1972, le tout nouveau label Virgin Records de Richard Branson signe son premier artiste, en l'occurrence Mike Oldfield. Cela donnera, en mai 1973, Tubular Bells. Un triomphe (repris comme musique du film L'Exorciste) qui lance définitivement le label et le musicien.

Et I et II et III

Suit une longue carrière où Mike Oldfield réalise album sur album avec divers artistes, souvent avec sa soeur et toujours avec cette patine folk celtique qui le caractérise malgré l'usage d'instruments électroniques. En 1992, Oldfield fait appel au producteur Trevor Horn (The Buggles, Yes) pour l'aider à réaliser Tubular Bells II qui, et ce n'est une surprise pour personne s'installe au sommet des hit-parades britanniques.

Sphère musicale

Deux ans plus tard, il publie The Sound of Distant Earth, puis fait l'ermite, avouant ne pas suivre l'actualité musicale. Il se réveille pourtant en 1998 avec une mise à jour de Tubular Bells, troisième du nom, suivi, un an plus tard, par Millennium Bell, célébrant l'arrivée du troisième millénaire. Il faut attendre 2008 pour que le talentueux dilletante publie une nouvelle oeuvre ambitieuse avec Music of the Spheres. Cet album néo-classique lui permet de retrouver le hit parade anglais avec une bienvenue 9ème place. Après diverses incursions en territoire ambient, l'album Tubular Beats (2013) revisite son patrimoine à la manière electro avec les producteurs York (Torsten Stenzel) et Steve Brian tandis que l'ex-chanteuse de Nightwish Tarja Turunen vocalise sur « Never Too Far ».

Mike Oldfield revient après six ans sans nouvel album original avec Man on the Rocks en 2014. Son vingt-cinquième album studio est un nouvel exercice de pop à la manière inimitable du créateur de « Moonlight Shadow ». Copyright 2014 Music Story Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page