Misery (English Edition) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 5,57

ou
 
   
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Misery (English Edition) sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Misery New Edition [Anglais] [Broché]

Stephen King
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Coup de pouce pour vous aider à bien comprendre le début de l'histoire

Le romancier Paul Sheldon vient de mettre la dernière main à son nouveau roman, celui qui va le lancer dans la vraie littérature, loin de sa série de bestsellers à l'eau de rose et de leur lady de pacotille, Misery Chastain. Deux bouteilles de Champagne et un accident de voiture plus tard, il reprend connaissance. Une femme lui fait du bouche-à-bouche pour le sauver d'une insuffisance respiratoire. C'est l'hiver, à Sidewinder, dans le Colorado.

*

1
umber whunnnn
yerrrnnn umber whunnnn
fayunnnn
These sounds : even in the haze.

2
But sometimes the sounds - like the pain - faded, and then there was only the haze. He remembered darkness : solid darkness had come before the haze. Did that mean he was making progress ? Let there be light (even of the hazy variety), and the light was good, and so on and so on ? Had those sounds existed in the darkness ? He didn't know the answers to any of these questions. Did it make sense to ask them ? He didn't know the answer to that one, either.
The pain was somewhere below the sounds. The pain was east of the sun and south of his ears. That was ail he did know.
For some length of time that seemed very long (and so was, since the pain and the stormy haze were the only two things which existed) those sounds were he only outer reality. He had no idea who he was or where he was and cared to know neither. He wished he was dead, but through the pain-soaked haze that filled his mind like a summer storm-cloud, he did not know he wished it.
As time passed, he became aware that there were Periods of nonpain, and that these had a cyclic quality. And for the first time since emerging from the total blackness which had prologued the haze, he a thought which existed apart from whatever his Current situation was. This thought was of a broken-Piling which had jutted from the sand at Revere Beach. His mother and father had taken him to Revere Beach often when he was a kid, and he had (...) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

“Solid character delineation and terrifying insight. In addition to being able to scare the reader breathless, King says a tremendous amount about writing itself. We delight in his virtuosity.”—The Washington Post

“Dazzlingly well-written.”—The Indianapolis Star

“Terrifying…King is a terrific storyteller.”—San Francisco Chronicle

“Truly gripping…some of the best writing King has ever done…the master has returned with a vengeance.”—Publishers Weekly


--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Longman; Édition : 1 (20 décembre 1999)
  • Collection : Penguin Readers Simplified Text
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0582418291
  • ISBN-13: 978-0582418295
  • Dimensions du produit: 19 x 12,8 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 408.781 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Stephen King est l'auteur de plus de cinquante livres, tous best-sellers d'entre eux à travers le monde. Parmi ses plus récentes sont les romans La Tour Sombre, Cell, Du Hearts Buick 8, Everything's Eventual, en Atlantide, La Petite Fille qui aimait Tom Gordon, et Sac d'os. Son livre documentaire acclamé, sur l'écriture, a également été un best-seller. Il est le récipiendaire de la Médaille nationale de 2003 Réservez Fondation pour contribution exceptionnelle aux lettres américaines. Il vit à Bangor, Maine, avec son épouse, la romancière Tabitha King.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 À lire 7 février 2001
Format:Broché
Excellent livre, un des meilleurs que Stephen King a écrit. Si vous avez vu le film et que vous l'avez aimer, attendez d'avoir lu le livre, l'histoire est dix fois meilleure. Bonne lecture.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A la portée des anglophones défaillants 20 août 2013
Par Rodolphe
Format:Broché|Achat vérifié
j'ai apprécié ce système de traduction partielle de l'ouvrage, qui rend sa lecture aisée, même avec un niveau très moyen en anglais. Il permet très certainement de faire de rapides progrès dans cette langue. Le roman en lui-même est, par ailleurs, très intéressant, mais sur ce point je n'en dis pas plus!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le chef-d'oeuvre de Stephen King 10 mai 2011
Par Gwen COMMENTATEUR N° 1 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:Poche
Certains romanciers ont la plume parcimonieuse et distillent leur talent au compte-gouttes. D'autres, au contraire, écrivent comme ils respirent. Noircir du papier, pour eux, n'est pas un simple hobby, c'est un besoin viscéral, une compulsion quotidienne. Leurs têtes sont pleines d'histoires qu'ils ne peuvent s'empêcher de raconter. Stephen King, bien sûr, appartient à cette seconde catégorie, le volume de son oeuvre en porte amplement témoignage! Faut-il regretter qu'il écrive tant? Ecrirait-il "mieux" s'il écrivait moins? Je ne crois pas. King n'est pas et n'a jamais voulu être un "styliste" au sens flaubertien du terme, un ciseleur de phrases idéales remettant inlassablement sur le métier son ouvrage. Non, c'est un pur "storyteller", davantage préoccupé par le rythme et l'impact de ses récits que par leur perfection formelle. Et ma foi pourquoi pas? A chaque auteur ses qualités!

En tout cas, moi, je l'aime bien, Stephen... C'est un des grands romanciers populaires de notre époque et si tout ce qu'il écrit n'est pas d'or, il a quand même souvent été inspiré... De Carrie à Dead Zone en passant par Différentes Saisons ou La Part des Ténèbres, que de réussites mémorables à son actif! Et que dire de "Misery" sinon que c'est un chef-d'oeuvre!
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?