undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
Misplaced Childhood a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Smart-FR
État: D'occasion: Très bon
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,54
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Smart-FR
Ajouter au panier
EUR 9,54
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : GMFT
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Misplaced Childhood
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Misplaced Childhood Import


Prix : EUR 9,55 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 23 septembre 1985
EUR 9,55
EUR 7,04 EUR 1,89
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
11 neufs à partir de EUR 7,04 19 d'occasion à partir de EUR 1,89

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Marillion

Discographie

Image de l'album de Marillion

Photos

Image de Marillion

Biographie

Aylesbury, capitale du Buckinghamshire anglais, est une ville moyenne où l'on s'ennuie. Parfois, c'est dans la lecture qu'on cherche un dérivatif, et, à la toute fin des années soixante-dix, plus particulièrement dans les écrits de ce Tolkien désormais proclamé (avec Bilbo Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux) parrain de ... Plus de détails sur la Page Artiste Marillion

Visitez la Page Artiste Marillion
102 albums, 14 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Misplaced Childhood + Clutching At Straws + Fugazi
Prix pour les trois: EUR 24,73

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (23 septembre 1985)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B000005RRF
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 131.955 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. The pseudo-silk kimono
2. Kayleigh
3. Lavender
4. Bitter suite
5. Heart of lothian
6. Waterhole (express bongo)
7. Lords of the backstage
8. Blind curve
9. Childhood's end
10. White feather

Descriptions du produit

Description du produit

Kayleigh...

Critique

Noyé dans l’alcool, l’acide, et leurs effets aussi conjoints que dévastateurs, le chanteur Fish est le moteur, aussi nombriliste qu’énergique, de ce troisième album studio, plus grand succès commercial de Marillion.

Album conceptuel, Misplaced Childhood, portrait de l’enfant en soldat en uniforme à brandebourgs, évoque en effet les troubles d’une enfance ravagée, la désolation de la perte d’un amour, la difficulté à gérer un succès trop brutal (dans tous les sens du terme), et les névroses qui accompagnent ces désordres. Quelques références à l’Écosse vont jusqu’à rappeler les origines du chanteur.

Le groupe, impérial, fait imploser les réserves critiques quant à sa faculté d’initier une nouvelle école viable du rock progressiste britannique, non seulement par le souffle qui sous-tend des pièces d’un constant lyrisme, mais également par son habileté à trousser quelques singles (exercice dans lequel on n’attendait pas ces esthètes), particulièrement efficaces. Gageons que la production, confié à Chris Kimsey (à la console pour l’album Sticky Fingers des Rolling Stones, et qui sait donc ce qu’un passage en radio signifie), y soit pour beaucoup.

Misplaced Childhood, certifié disque de platine, atteindra le sommet des charts britanniques (et la quarante-septième position des classements américains), et le single « Kayleigh » (portrait d’une ancienne fiancée, dédaigneuse de Fish), parviendra à la deuxième place de sa catégorie. L’édition remastérisée de 1998 offrira dix-sept (sic) morceaux supplémentaires au programme initial.

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Haas Jean-philippe le 30 avril 2002
Format: CD
Faire la critique de « Misplaced Childhood »…est-ce bien raisonnable ? Que dire de l’album-référence du progressif des années 80 ? Faut-il simplement se taire et laisser au novice le soin de découvrir par lui-même cette perle rare ? Faut-il l’encourager à laisser de côté les ritournelles dont on nous inonde pour jeter une oreille vers ce chef-d’œuvre de finesse, de sensibilité et de puissance ?
Car « Misplaced Childhood » est un archétype du rock progressif. Tout d’abord, l’album est basé sur un concept (en l’occurrence l’enfance perdue) développé peu à peu au fil des morceaux. Par ailleurs, les titres s’enchaînent pour former un tout cohérent. L’album oscille ainsi entre ballades mélancoliques (« Kayleigh », « Lavender »), morceaux rageurs (Waterhole), passages atmosphériques ou symphoniques (« Bitter Suite », « Blind Curve ») et hymnes glorieux (« Hearts of Lothian », « Withe Feather »). Cette trame musicale à la fois complexe et mélodique est soutenue par le chant intense et si particulier de Fish dont les textes poétiques et parfois torturés, en parfaite osmose avec la musique, propulsent « Misplaced Childhood » au sommet de la hiérarchie progressive.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 17 novembre 2011
Format: CD
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST AOUT 1985 N° 205 Page 68
4° Album 1985 33T Réf : EMI Pathé 2403 401
Grand nettoyage de printemps à l'Opéra Magique de Marillion. Pour ce quatrième album, Fish et ses complices ont décidé de faire place nette et changer les décors de leurs rêves musicaux. La pochette le signifie d'emblée ; il n'y a pas de symboles fortuits pour Fish, et si le bouffon bien connu s'enfuit par la fenêtre, si le caméléon est mis en cage, c'est que tout ce qui a fait la substance splendide des deux premiers albums (et du live) est à présent remise au profit d'autres extravagances. En fait, les Cinq de Marillion ont complètement repensé leur musique pour ce disque qui tourne autour du thème de l'enfance, et qui tourne plus que bien. Ce groupe qui s'était jusqu'à présent délecté dans de longs morceaux héroïques, faits d'amples développements instrumentaux et de mille ramifications mélodiques, ce groupe qui passait pour un merveilleux bavard à qui il fallait beaucoup de temps et d'espace pour sa rhétorique gourmande, ce groupe nous propose ici un disque tout différent, fait de dix neuf petites chansons, réduites à des instantanés musicaux, à de petits flashes éphémères qui s'enchainent les uns aux autres sans aucune séparation. Un disque à la fois incroyablement morcelé, et pourtant seulement interrompu dans son déroulement superbe par le changement de face.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par "stingrayv" le 9 octobre 2003
Format: CD
3ème véritable album de ce groupe de Rock Progressif majeur des années 80 , il est le chef d’œuvre de leur carrière …45 minutes (non stop) de musicalité et d’émotions . Cet album est tout simplement beau. Quelques uns diront que Fish chante comme Peter Gabriel… Si l’influence de Genesis est bien présente , ce n’est en aucun cas du plagiat. Le feeling du groupe ainsi que les compositions sont propres à Marillion. Et ça ne ressemble à rien d’autre qu’à Marillion . L’ambiance que « dégage » ce disque est unique (on la retrouve un peu sur l’album suivant) .Batterie puissante , Basse mélodique , claviers et guitares ensorcellantes … et chant qui respire l’émotion à l’état pure.
Une merveille du genre , à posséder impérativement sous peine de passer à côté de quelque chose de grandiose !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par MASURE le 16 juillet 2003
Format: CD
Misplaced chilhood permit à Marillion de se faire connaitre de tous...Une arrivée fracassante dans les charts des débuts des années 80.
C'est album même qui au premier abord semble plus destiné à un large public, recele néanmoins des merveilles d'arrangements...
Un must pour celui qui veut découvrir ce groupe devenu mythique..
La voix du chanteur Fish est comme à l'accoutumée reconnaissable entre toutes...
Laissez vous porter par leurs morceaux envoutants. Vous ne serez pas déçus.
C'est un premier contact idéal pour rentrer dans leur musique....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 avril 2015
Format: CD
Du néo-prog ? L'horreur ! Oui mais c'est de Marillion dont il s'agit, de loin la plus belle gâchette d'un genre, c'est vrai, pas très reluisant. Et puis c'est un concept album en plus, le passage obligé de toute formation progressive.
Alors ? Commençons par ne pas nier l'évidence, les groupes progressifs des années 80, ce qui comprend Marillion, n'ont pas l'abatage technique de leurs devanciers, pas, non plus, les instrumentations où interviennent moogs, mellotrons, hammonds, guitares acoustiques, et autres joyeusetés qui leurs donnaient un son si organique, ils ne possèdent pas non plus cette capacité à faire des chansons compliquées sans avoir l'air de se forcer. Ainsi, Marillion use-t-il de claviers modernes (à l'époque, datés aujourd'hui), d'une guitare toujours électrique (grandement influencée par Steve Hackett et David Gilmour) et de structures et mélodies nettement simplifiées par rapport à ce qui était venu avant. Est-ce un mal ? Si vous recherchez un rock progressif ébouriffant de technique, construisant de petites symphonies, oui. Si, par contre, vous appréciez l'inclinaison pop, les mélodies accrocheuses et une production typique de ces mid-80s, vous en aurez pour votre argent. Parce que Marillion, en créant son album le plus ambitieux textuellement mais le plus abordable musicalement, il y a aura d'ailleurs deux authentiques tubes qui en seront issus (Kayleigh et Lavender), parvient à son but vulgarisateur. Parce que Misplaced Childhood, en plus d'être une œuvre à la fois revivaliste (le fond, la forme) et complètement de son temps (le son, l'accessibilité), est une belle réussite.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?