Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 13,36
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Side Two
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mission
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mission

CD inclus dans notre offre Soldes et Promotions*

Prix conseillé : EUR 13,54
Prix : EUR 11,98 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,56 (12%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
31 neufs à partir de EUR 6,39 5 d'occasion à partir de EUR 6,12
Article en solde !
Cet article est soldé du 7 janvier 8h au 17 février 2015 inclus. Soldes uniquement sur une sélection de produits expédiés et vendus par Amazon (c’est-à-dire hors produits vendus par des vendeurs tiers sur la plateforme marketplace du site www.amazon.fr). Amazon se réserve le droit de retirer, suspendre ou modifier l'offre à tout moment. Les Conditions Générales de Vente du site www.amazon.fr s'appliquent à cette opération. Retrouvez tous nos articles CD & Vinyles en solde et promotion.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Cecilia Bartoli

Discographie

Image de l'album de Cecilia Bartoli

Photos

Image de Cecilia Bartoli

Biographie

Née à Rome (Italie) le 4 juin 1966, Cecilia Bartoli bénéficie durant son enfance d'une éducation musicale très poussée, assurée par des parents chanteurs professionnels.

À l'âge de neuf ans, elle fait sa première apparition dans un spectacle public, en tenant un petit rôle dans une ... Plus de détails sur la Page Artiste Cecilia Bartoli

Visitez la Page Artiste Cecilia Bartoli
69 albums, 30 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mission + Sacrificium : La scuola dei Castrati + St. Petersburg - CD HardcoverBook Tirage Limité
Prix pour les trois: EUR 41,62

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: I Barocchisti, Philippe Jaroussky
  • Chef d'orchestre: Diego Fasolis
  • Compositeur: Agostino Steffani
  • CD (24 septembre 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Universal
  • ASIN : B008LSSI4S
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (45 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.343 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
Écouter  1. Steffani: Alarico il Baltha, cioè L'audace re de' Gothi - "Schiere invitte, non tardate"Cecilia Bartoli 2:15EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Steffani: Servio Tullio - "Ogni core può sperar"Cecilia Bartoli 4:22EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Steffani: Niobe, regina di Tebe - "Ove son? Chi m'aita? In mezzo all'ombre...Dal mio petto"Cecilia Bartoli 5:17EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Steffani: Tassilone - "Più non v'ascondo"Cecilia Bartoli 2:18EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Steffani: Niobe, regina di Tebe - "Amami, e vederai"Cecilia Bartoli 6:41EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Steffani: Niobe, regina di Tebe - "T'abbraccio, mia Diva...Ti stringo, mio Nume"Cecilia Bartoli 2:41EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Steffani: I Trionfi del fato" - "Mie fide schiere, all'armi!...Suoni, tuoni, il suolo scuota"Cecilia Bartoli 3:25EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Steffani: Tassilone - "Sposa, mancar mi sento...Deh non far colle tue lagrime"Cecilia Bartoli 5:41EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Steffani: La superbia d'Alessandro - "Non prendo consiglio"Cecilia Bartoli 1:16EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter10. Steffani: Alarico il Baltha, cioè L'audace re de' Gothi - "Si, si, riposa, o caro...Palpitanti sfere belle"Cecilia Bartoli 3:12EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Steffani: La libertà contenta - "Notte amica al cieco Dio"Cecilia Bartoli 3:47EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter12. Steffani: I Trionfi del fato" - "Combatton quest'alma"Cecilia Bartoli 2:07EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter13. Steffani: Tassilone - "A facile vittoria"Cecilia Bartoli 2:57EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter14. Steffani: La superbia d'Alessandro - "Tra le guerre e le vittorie"Cecilia Bartoli 1:26EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter15. Steffani: La libertà contenta - "Foschi crepuscoli"Cecilia Bartoli 2:04EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter16. Steffani: Niobe, regina di Tebe - "Dell'alma stanca a raddolcir le tempre...Sfere amiche, or date al labbro"Cecilia Bartoli 6:16EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter17. Steffani: La lotta d'Hercole con Acheloo - "La cerasta più terribile"Cecilia Bartoli 2:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter18. Steffani: Niobe, regina di Tebe - "Serena, o mio bel sole...Mia fiamma...Mio adore"Cecilia Bartoli 2:20EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter19. Steffani: Tassilone - "Dal tuo labbro amor m'invita"Cecilia Bartoli 2:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter20. Steffani: La libertà contenta - "Deh stancati, o sorte"Cecilia Bartoli 3:03EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter21. Steffani: La libertà contenta - "Svenati, struggiti, combatti, suda"Cecilia Bartoli 3:10EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter22. Steffani: Tassilone - "Padre, s'e colpa in lui"Cecilia Bartoli 5:07EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter23. Steffani: Le rivali concordi - "Timori, ruine"Cecilia Bartoli 1:34EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter24. Steffani: Henrico Leone - "Morirò fra strazi e scempi"Cecilia Bartoli 2:39EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter25. Steffani: Marco Aurelio - "Non si parli che di fede"Cecilia Bartoli 1:18EUR 0,69  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Partez en "Mission" aux côtés de Cécilia Bartoli, sur les traces d'un mystérieux compositeur."Mission" est le disque classique le plus attendu de cette rentrée : 3 ans après le succès mondial de Sacrificium, la mezzo-soprano Cecilia Bartoli nous dévoile enfin son nouvel album ! Toujours à l'affût de concepts originaux et de sentiers musicaux inexplorés, Cecilia Bartoli s'est donnée pour mission de nous faire découvrir un compositeur italien oublié : Agostino Steffani (1654-1728). Outre le fait que "Mission" est constitué quasi-exclusivement de premières mondiales, c'est aussi la première fois que Cecilia Bartoli enregistre un disque consacré au Baroque primitif. Sorte de chaînon manquant entre Monteverdi et Vivaldi, Steffani a vécu et composé à l'époque de Frescobaldi et Cavalli notamment. Par conséquent, comment expliquer le mystère qui l'entoure ? Pourquoi est-il totalement absent des études sur la musique Italienne ? Pourquoi son oeuvre est-elle restée dans l'ombre, alors même qu'il est aujourd'hui reconnu comme "l'un des plus grands compositeurs d'opéra de l'époque et le maître incontesté des duos vocaux" ? (Colin Timms, musicologue). C'est que Steffani passa la majeure partie de sa vie non pas en Italie, mais d'abord à Paris où il découvrit la musique de Lully, puis en Allemagne où il s'initia à la technique du contrepoint. . Steffani ne cessa pourtant de composer de nombreux opéras, sur son temps libre. Son style se situe quelque part entre Cavalli et Haendel, et son oeuvre a d'ailleurs inspiré ce dernier, au même titre que Telemann et Bach ! Autre point fort de "Mission" : la présence sur quelques titres du contre-ténor Philippe Jaroussky, dont c'est la première collaboration avec Cecilia Bartoli ! Ils enregistrent de magnifiques duos, aux côtés de l'ensemble I Barocchisti, du Choeur de la Radiotelevisione Svizzera dirigés par le chef d'orchestre Diego Fasolis, spécialistedu Baroque primitif. A l'écoute de "Mission", on ne peut qu'être séduit par la beauté et l'incroyable variété de la musique de Steffani, passant d'airs lents et recueillis à des airs de bravoure, de duos d'amour à des choeurs explosifs, comme s'il y avait plusieurs compositeurs en un seul !

Critique

La sortie de Mission est pour le moins entourée de mystère à l'italienne. La campagne de presse qui s'est activée pendant des mois n'a laisse filtré que quelques informations à propos du contenu de ce nouvel opus, successeur du florissant Sacrificium de 2009 qui voyait la mezzo-soprano s'identifier aux castrats napolitains qu'elle chantait. Passons sur les rebondissements de l'affaire pour signaler que, cette fois, Mission ressuscite un mystérieux évêque, diplomate vénitien et compositeur missionné en Bavière par le Vatican. Les détails de la biographie d'Agostino Steffani (1654-1728) sont relatés dans le livre Les Joyaux du paradis de l'auteur américaine de polars Donna Leon, qui sort simultanément.

Masqué par une couverture solennelle (un prêtre au regard sévère brandissant un crucifix, qui n'est autre que la diva elle-même), Mission réserve bien d'autres surprises sous la baguette de Diego Fasolis, directeur de l'ensemble I Barrochisti. À commencer par les différentes arias délivrées par la star romaine, divinement sensuelles et inédites en solo ou en duo avec le contre ténor Philippe Jaroussky. Une atmosphère étrange et pénétrante s'invite dans cette histoire de rêve éveillé tiré de l'opéra Niobe, regina di Tebe.

Créé le 5 janvier 1688 à Munich, le conte adapté des Métamorphoses d'Ovide a été représenté peu de fois, en 1976 pour une première italienne puis dans des versions des chefs Newell Jenkins (années 1980) et Thomas Engelbrock avec Véronique Gens (2010). Pour autant, c'est presque une découverte que de suivre la partition jalonnée de mélodies fortes et contrastées, entre douceur sacrée et fureur terrestre. Une réussite dont Cecilia Bartoli n'est pas la moindre héroïne.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jaamuna TOP 100 COMMENTATEURS le 12 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
Nous savions bien peu d'Agostino Steffani ou presque. Grace à l'intérêt que lui porte Cécilia Bartoli nous connaissons maintenant l'essentiel de ce qu'il est encore possible de connaître sur sa vie et l'activité qu'il manifesta dans de nombreux domaines.
Car c'est bien d'un album concept qu'il s'agit puisque, en plus des 25 extraits de son oeuvre musicale dont 21 sont des premières mondiales, c'est tous les aspects de sa vie qui nous sont révélés dans des textes explicatifs d'un grand intérêt. Sans compter les prolongements annoncés sous la forme d'un roman de Donna Leon et d'un enregistrement video à paraître en DVD et Blue Ray.
Album généreux de plus puisqu'il fait un peu de plus de 80 minutes.

Cécilia excelle dans ce répertoire qu'elle aborde avec la fougue et l'engagement qu'on lui connait.
Les airs d'une grande virtuosité vocale s'enchaînent et alternent avec des mélodies sublimes et poignantes. Et 3 de ces airs sont interprétés en duo avec Philippe Jaroussky. D'authentiques joyaux.
L'excellente prestation de Diego Fasolis et des membres de son ensemble I Barocchisti est également à souligner. Ils sont pour moi parmi les tous meilleurs ensembles de musique baroque.

Mais encenser Cecilia Bartoli c'est bien, toutefois ce qui me parait bien plus important c'est bien évidemment la découverte de ce compositeur de génie qu'il conviendrait maintenant de continuer à sortir définitivement de l'oubli.

Cet album est la clé qui devrait nous donner accès à tous ses opéras quasi inconnus et à coup sur magnifiques.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par potaze le 29 mai 2013
Format: CD
disque excellent que ce soient les conditions d'enregistrement ou le contenu . Un grand mérite de cécilia Bartoli de nous faire découvrir agostino Steffani en utilisant toutes les possibilités de sa voix exceptionnelle. Ce disque est un envoûtement et on ne se lasse pas de l'écouter . Avec ce spectateur du concert "Viva Vivaldi" aux champs-Elysées on a envie de s'écrier " Cécilia on t'aime " .
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Proisy Jean Claude TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
certains seront peut-être choqués par la couverture mais pourtant je la trouve bien en harmonie avec cette nouvelle surprise que nous offre "La Bartoli".Une fois de plus Cecilia Bartoli s'est donné un vrai défi qui a nécessité 5 ans de recherche et de travail pour interprêter avec sublime, un compositeur méconnu (Augusto Steffani)bien dans le ton de ces personnages de ce temps où la civilisation européenne atteignait ses sommets entre le 17" et 18 è siècles.Steffani était l'archétype de "l'honnête homme": érudit, musicien, homme deFoi, grand voyageur , ambassadeur et même espion.
La technique de Bartoli est toujours aussi éblouissante.Une grande artiste, intelligente, sensible, au sommet de son art du chant baroque .Pour moi le Baroque est l'aboutissement de l'humanisme, c'est "l'Homme Terrestre" replacé dans la "natura naturans" des Anciens, débordement de vitalité et exubérance; homme enfin libéré de la tutelle du Dieu sévère,homme redécouvreur de cette conception Grecque de l'humanité où les Dieux vivaient en intimité avec les humains et forniquaient à tout va les beautés terrestres pour engendrer des héros comme Thésée, Achille , etc...(d'où l'importance des thèmes mythologiques dans le baroque).Il y a de l'"érotisation" dans le Baroque de Bartoli, humaine plus qu'humaine.Ne dit-on pas qu'autrefois les femmes se pâmaient en écoutant les castrats (cf "Sacrificium" de Bartoli que je te conseille pour découvrir la musique des castrats, ces hommes sacrifiés mais sublimés)dans un véritable "orgasme" musical.Il y a pour moi, l'expression du péché dans le baroque et c'est pour cela qu'il me plait.L'homme (et surtout la femme) se font enfin chair .
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 500 COMMENTATEURS le 24 décembre 2012
Format: CD
Je dois l'avouer : je n'ai jamais été un fan de Cecilia Bartoli et n'ai jamais acheté aucun de ces albums récitals qui se réduisaient pour moi à de simples produits marketing. Sa prestation à Salzbourg dans "Giulio Cesare" de Haendel (on attendra vainement une sortie en CD) et ce dernier opus dédié à l'illustre inconnu qu'était Agostino Steffani ont été des révélations.

La cantatrice romaine brille par la pureté de sa voix qui semble s'améliorer avec l'âge (elle semble avoir retrouvé son timbre des années 1990 et un souffle qui reprend vigueur au moment où il semble s'arrêter) et la puissance sans agressivité de son aigu, sa technique sans faille qui lui permet de triompher de toutes les vocalises même les plus pyrotechniques déclenchant une émotion sans cesse renouvelée chez ses nombreux admirateurs. Elle est autant à l'aise dans les airs de vaillance avec "large orchestre", les airs à vocalise ("Schiere invitte, non tardare" extrait d'"Alarico" ainsi que "Mie fide schiere, all' armi" d"I trionfi del fato") que dans les airs de tendresse ("Ogni core puo sperar" de Servio Tullio" ou la lamentation "Amami, e vederai" extrait de "Niobe, regina di Tebe").

L'accompagnement orchestral de l'ensemble I barocchisti dirigé par le chef suisse Diego Fasolis est superlatif : c'est bien à l'opéra que nous sommes conviés (quelle beauté des vents baroques dans "Schiere invitte" qui démarre l'album). Il n'est pas usurpé d'affirmer qu'Haendel a un dette envers ce compositeur padouan.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?