Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais Format Kindle

4.5 étoiles sur 5 104 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,90 EUR 1,57

Longueur : 180 pages Composition améliorée: Activé

Descriptions du produit

Extrait

Je m'appelle Marie. Le 18 mai 2002 j'ai perdu ma petite soeur, Laurette, d'une leucémie. Elle avait vingt-deux ans, nous avions six ans d'écart. J'étais la grande, l'aînée, celle qui montre l'exemple. Celle qu'on copie, qu'on imite, qu'on adule.
Et pourtant, ce samedi 18 mai, elle ne m'a ni imitée ni copiée. Elle est partie. Elle a lâché prise. Elle m'a lâchée. À 20 h 20...
Sa dernière blague de petite soeur a été de me choisir, moi, comme témoin de son départ. Pour quitter ce monde qui la faisait tant souffrir depuis dix mois et six jours.

***

À l'hôpital, nous assurions une sorte de relais, ma mère, mon père et quelques-unes des meilleures amies de Laurette. Le plus acharné des relais.
Ce jour-là, c'était mon tour de la veiller. Nous venions de remonter du jardin de l'hôpital Saint-Louis avec Richard, mon mari. Une pause avec mes amies, celles de toujours qui étaient là pour moi. Un moment volé à la vie de Laurette pour tenter de reprendre des forces, de faire le plein d'énergies positives. Assises sur un bout de pelouse de l'hôpital, au milieu des voitures qui allaient et venaient - chargées de joie ou de peine, d'un avenir incertain ou de la naissance d'un espoir -, nous étions là, à parler, pour ne pas pleurer d'épuisement. Parler de n'importe qui, de n'importe quoi.
Avec le recul, je crois que je n'ai jamais été aussi superficielle dans ma conversation qu'à ce moment-là.
J'avais l'impression d'entendre sans comprendre des bribes de phrases qui s'envolaient comme des papillons au sortir de leur cocon. Seuls, perdus au milieu de la cour des miracles. Un grand flou qui n'avait rien d'artistique.
Le mot d'ordre avait toujours été de ne faire entrer dans la chambre que du positif, de la force, du soleil. Pour qu'elle sente que nous étions là, à ses côtés, sans jamais cesser d'y croire. Sans nous lamenter, sans avoir l'indécence de souffrir, d'être fatigué. Même après dix mois. Parce qu'un malade sent tout. Il vous voit et il sait. Il sait si vous êtes porteur d'une bonne nouvelle ou oiseau de malheur. Il devine vos angoisses, vos joies, vos douleurs même si celles-ci sont extérieures à son enfermement, à sa condition. Comme si, quand vous poussez la porte de sa chambre, le courant d'air provoqué par votre mouvement vous trahissait, laissant s'engouffrer avant vous dans la pièce confinée le parfum de vos ressentis... Les malades vivent dans une réalité qui n'est pas la nôtre. Étrangement, ils ont le recul de leur enfermement. Ils ne trichent pas, ils peuvent vous mentir, pour votre bien, mais ne se mentent jamais à eux-mêmes. Cloîtrés dans leur chambre, hypersensibles, ils sont réceptifs à toute émotion qui pénètre leur pièce, leur terrain de jeu.

Présentation de l'éditeur

18 mai 2002. Laurette vient de quitter ce monde dans les bras de sa grande sœur. La famille est ravagée, les amis arrivent, tous s'apitoient sur la douleur des parents, sur son petit frère Alexis, si jeune pour un tel drame.... Et Marie, elle n'a pas mal, elle ? Elle l'aînée, la belle fiancée de vingt-huit ans, la vivante : pas de quoi se plaindre, sans doute... Personne ne lui a demandé comment elle allait, ni ce jour-là, ni après.




18 mai 2002. Laurette vient de quitter ce monde dans les bras de sa grande sœur. La famille est ravagée, les amis arrivent, tous s'apitoient sur la douleur des parents, sur son petit frère Alexis, si jeune pour un tel drame.... Et Marie, elle n'a pas mal, elle ? Elle l'aînée, la belle fiancée de vingt-huit ans, la vivante : pas de quoi se plaindre, sans doute... Personne ne lui a demandé comment elle allait, ni ce jour-là, ni après.
Et cet " après " a duré des années.
Des années à subir les ravages d'un chagrin que chacun garde pour soi et compense comme il peut. " Je suis mort(e) avec Laurette ", disent les parents. Ah bon ? Et moi, et Alexis, on est orphelins, en plus ? Une maman qui se consacre au don de plaquettes dans une association admirable, " mais qui m'a volé et ma mère et ma sœur ". Laurette, icône de la leucémie ? Marie, dans son souvenir, la veut pleine de vie, farceuse, " chiante " parfois (mais oui !). Et si forte, dans sa lutte ultime... Elle disparaît et tout s'effondre. La tribu Fugain éclate, le chef de famille s'enferme dans la musique, puis fuit la maison mausolée... Marie ne sait plus où elle en est.
" Ah, comme j'aurais voulu qu'il y ait un mode d'emploi ! Comment réussir sa vie en vingt leçons, sans traumatiser par sa tristesse son mari, ses enfants, sans haïr un père qui se reconstruit ailleurs et laisse une mère éplorée qui se change les idées en côtoyant tout le malheur du monde ? "
Marie a fini par trouver. Mais cela lui a pris dix ans.




Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2194 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 180 pages
  • Editeur : Michel Lafon (16 mai 2012)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B008458XE8
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 104 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°26.296 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Excellent témoignage d'un proche qu'on oublie complètement face à la mort de sa soeur. Pour une fois livre de personne connue bien écrit et qui ne tombe pas dans le pathos. Excellent livre où l'on peut se reconnaître.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Marie Fugain confie sa souffrance durant la maladie de sa soeur Laurette, dont elle évoque le combat. Elle le fait avec finesse, humour parfois. Mais ce qui est poignant c'est le récit de sa vie après Laurette... pour les autres, seul semble compter le deuil des parents. On dirait qu'elle n'a pas le droit de souffrir, elle qui n'est que la soeur. Cette situation bien réelle pour beaucoup d'entre nous, ce second rôle, que nous assumons tous un jour est particulièrement bien évoqué avec sensibilitéet émotion.
Bravo Marie.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
excellent livre de Marie Fugain, qui par écrit a su transmettre aux lecteurs sa peine lors de la perte de sa soeur, avec des mots et des phrases qui veulent en dire beaucoup... j'ai adoré ce livre qui me rappelle malheureusement à moi aussi des souvenirs pas si lointains. Merci pour ce bel hommage.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Joli témoignage que ce livre. Il est vrai qu'on demande toujours aux parents comment ils vont après avoir perdu un enfant et on ne se rend pas toujours compte de la souffrance des autres.....merci à Marie Fugain d'avoir trouvé les mots juste........une belle preuve d'amour....
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cecile le 13 juillet 2012
Format: Broché
Merci Marie pour ce témoignage simple et émouvant. Merci pour ces petites phrases. Et surtout pour ce titre. Qui nous fait sortir de l'ombre. Qui nous permet de dire "moi aussi". La maladie comme la mort de notre soeur nous prend une partie de notre vie. Il y a un Avant. Il faut gérer l'Après. Porter. Sans que jamais on ne nous demande comment on va.Ton livre répare cet oubli.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai acheté ce livre car moi aussi je suis confrontée à la maladie d'une personne chère...quand j'ai lu ce livre je me suis dis que j'aurai moi même pu écrire certains passages dans ce qu'elle traverse...les sentiments sont forts...effectivement on ne se penche pas assez souvent sur les dommages collatéraux qu'entraînent la maladie d'un proche.c'est une vraie souffrance....j'aurai aimé pouvoir discuter avec elle plus longuement...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai devore le livre de Marie Fugain et me suis reconnue a 100%. Ce livre permet de guerir nos propres blessures, de pouvoir amorcer la guerison et de pouvoir avancer dans la Vie sans etre dans la souffrance continuellement. Un petit bout de chemin qui menera loin.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
merci Marie pour ce magnifique livre, tu arrives à nous transmettre ta triste expérience, et la douleur supplémentaire d'avoir été "mise de côté"...

ton livre se lit d'une traite, entre rires et larmes, entre l'humour et l'émotion

merci de nous avoir fait partager cela

et comme tu le sais, Marie, (et j'en suis persuadée aussi) Laurette n'est pas loin...

MAGNIFIQUE
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique