EUR 16,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Moins nombreux, plus heur... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 4,95 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Moins nombreux, plus heureux - L'urgence écologique... Broché – 8 février 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 11,00 EUR 14,40

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 16,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Moins nombreux, plus heureux - L'urgence écologique... + Homo disparitus
Prix pour les deux : EUR 23,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Un ouvrage coordonné par Michel Sourrouille. Avec les contributions d’Annaba, Didier Barthès, Yves Cochet, Théophile de Giraud, Alain Gras, Alain Hervé, Corinne Maier, Jacques Maret, Jean-Claude Noyé, Pablo Servigne, Michel Sourrouille, Michel Tarrier, Jean-Christophe Vignal.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,95
Vendez Moins nombreux, plus heureux - L'urgence écologique... contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,95, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 176 pages
  • Editeur : Sang de la Terre (8 février 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2869853122
  • ISBN-13: 978-2869853126
  • Dimensions du produit: 15,5 x 1,3 x 22,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 197.008 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par CLAIRE MICHEL le 22 février 2014
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre devrait être présent sur toutes les tables de chevet. A lire attentivement pour éviter de faire des enfants et pour faire évoluer les mentalités. Nos dirigeants feraient bien de s'en inspirer pour proposer et mettre en oeuvre des politiques résolument antinataliste de façon à sauver la Planète du désastre dont on observe chaque jour les premiers effets.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Corto Fajal le 20 mars 2015
Format: Broché Achat vérifié
évidemment la lecture de ce livre, à défaut de nous apporter du nouveau dans la problématique démographique, conforte bien souvent la raison qui nous a fait l'acheter....
Les interventions entre les différentes auteurs sont très inégales, parfois complémentaires; il en est une néanmoins qui me gêne énormément, c'est celle de Théophile de Giraud. J'ai déjà eu l'occasion de lire certains de ces envolées lyriques, pédantes et arrogantes ailleurs ou j'ai d'ailleurs répondu....
C'est que systématiquement pour parler de démographie, il prend l'exemple d'une île; Tikopia sur laquelle il ne faudrait surtout pas prendre exemple, vu la densité de sa population... ses seules références sont le chapitre d'un livre de Jared Diammond qui en parle ( dans effondrement) qui lui même se fonde sur les écrits d'un ethnologue Raymond Firth qui a vécu et écrit sur l'île au XXème siècle et son dernier voyage date de 1968... ( il y a 46 ans); sachant que les premiers écrits datent de 1929 ( 86 ans!!): ni Jared Diammond ( qui par ailleurs a écrit un ouvrage remarquable), ni Théophile de Giraud n'y ont jamais mis les pieds.... Or Théophile de Giraud nous dresse un portrait apocalyptique des habitants de cette île qui se marcheraient dessus, n'auraient pas assez de place pour élever des cochons et pratiqueraient l'infanticide régulièrement pour contenir leur population....
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claudec le 9 mars 2014
Format: Broché
Plutôt que de prétendre, dans sa présentation, que ce livre vient combler un manque, alors que contradictoirement certains de ses précurseurs y sont cités, n'eut-il pas été plus juste et modeste de le dédier à ceux – trop rares il est vrai – qui de tous temps n'ont cessé de dénoncer une situation qui ne fait qu'empirer. En dépit de l'indifférence dans laquelle vit le vulgum pecus et de l'impassibilité avec laquelle les pouvoirs continuent de diriger nos consciences et nos actes, nous ne devons en effet pas davantage ignorer les messages de ces sonneurs de tocsin que les avertissements de Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies (1997 - 2006) : « Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l'accroissement de la population, nous allons en payer le prix, nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l'environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées.» ; ou du Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population ; « L’effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l’atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable.»

Comme l'écrivait Jean Fourastié (Cf. Ce que je crois" - Grasset 1981) : « la condition humaine est bien la dernière des préoccupations de l'homme.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dumond Jean Baptiste le 5 avril 2014
Format: Broché
Sujet difficile abordé un peu radicalement par plusieurs écologistes de renom et de talent. Oui, sans doute, l'homme est capable de grands progrès technologiques, il est capable de nourrir une vaste population à venir, de modérer sa pollution grâce à des techniques propres qu'il découvrira, d'utiliser une énergie durable qu'il finira par maîtriser, je ne me fais pas de souci.
mais l'occupation de l'espace! ça c'est un problème. Où trouver la beauté du monde, s'en enchanter, la poésie du vent dans les feuilles, la solitude face à des décors naturels….quand nous serons 10 ou 12 milliards sur terre? Finirons-nous comme des fourmis, en populations amassées les unes aux autres? Je crains qu'alors nous ne soyons plus capables de produire Proust, Mozart, Van Gogh, d'admirer le passage d'un vol migratoire, de nous aimer. Et pourtant il faut des enfants pour perpétuer l'espèce et renouveler les intelligences.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?