Acheter neuf

Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 7,25

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 21,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 4 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mojo + Hypnotic Eye
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Hypnotic Eye EUR 16,99

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (14 juin 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B003A4IFGY
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.059 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Jefferson Jericho Blues 3:23EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. First Flash Of Freedom 6:52EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Running Man's Bible 6:01EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. The Trip To Pirate's Cove 4:59EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Candy 4:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. No Reason To Cry 3:04EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. I Should Have Known It 3:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. U.S. 41 3:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Takin' My Time 4:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Let Yourself Go 3:22EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Don't Pull Me Over 4:04EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. Lover's Touch 4:23EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. High In The Morning 3:35EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. Something Good Coming 4:10EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter15. Good Enough 5:50EUR 1,29  Acheter le titre 


Descriptions du produit

Critique

Afin de parfaire l’édification des chères têtes blondes, précisons que 1978 fut une année affriolante pour le renouveau du rock américain, qui, des débuts des Reals Kids à ceux de Willie Loco Alexander, ou des Heartbreakers, justement (et c’est sans compter avec le Cabretta de Mink DeVille, alors que dans la Vieille Europe, Joy Division fourbissait ses armes face aux flacides Scorpions), laissa accroire que certains modestes génies urbains pouvaient conserver la rage punk sans se couper de leurs racines.
Aujourd’hui, le temps a passé (puisque c’est la seule chose qu’il sache faire) et Tom Petty & The Heartbreakers offrent leur douzième album, mettant par là-même un coup d’arrêt à huit ans de silence discographique.

Les intentions du groupe (au casting pratiquement conservé depuis ses tout débuts – Benmont Tench et ses claviers liquides, la guitare prolixe de Mike Campbell, indiscutable patron des sessions -, chose assez rare pour être soulignée) sont clairement affirmées : Mojo (terme légèrement libidineux propre au blues) a été enregistré dans la spontanéité de compères qui se connaissent depuis plus de trente ans et ont eu l’occasion de maintes fois peaufiner ce répertoire sur scène, sans overdubs et dans l’esprit des jams à la virtuosité instrumentale reconnue de The Allman Brothers Band.

Ainsi, des quinze pièces du programme, certaines n’hésitent pas à abriter de longs chorus (généralement de guitare) comme autant de variations d’un thème initialement assez simple, mais toutes se nourrissent d’un blues aux couleurs ambrées par le chaud soleil californien. « Good Enough », en conclusion de programme, reprend ainsi, et brillamment, les choses là où « Ballad of a Thin Man » de Bob Dylan les avaient laissées (la dramaturgie de la section rythmique et l’envol du soliste), et, dans toutes les chansons qui précèdent, on retrouve l’excitation qui fit se rencontrer, sous la plume d’un Dylan composant « Highway 61 Revisited », le folk, la country, le rock et un monde de différences possibles. Du riff à l’harmonica d’un jubilatoire « Jefferson Jericho Blues » en ouverture tonitruante de l’album à la tendresse mélodique de « Something Good Coming », en passant par le dandinement matois de « Candy » (et son définitif et politiquement incorrect I don’t drink Coca-Cola !), l’album provoque l’irrépressible désir de sortir danser dans la rue et d’embrasser son voisin. Ce qui n’est pas très raisonnable, mais on n’est pas là pour cela.

On appelle de nos vœux une prochaine rencontre entre Dylan et ce groupe tranquillement souverain (on se pince même en écoutant « No Reason to Cry », y dénichant quelques absolus prémices). Mais, en attendant, il reste ce formidable Mojo : à 60 ans, Thomas Earl Petty démontre qu’il a toujours la gaule, et pas uniquement pour aller à la pêche.


Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

MOJO

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tom Petty est grand ! 26 juillet 2010
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
J'ai toujours eu un problème avec Tom Petty, il aeuvre dans un genre musical dont je me régale couramment pourtant j'ai du mal à apprécier ses disques. J'ai commencé à l'approcher vers 1979 avec l'album Down The Torpedoes, un bon disque auquel je n'ai pas donné la suite que je pensais acquise. En fait ce que je n'aime pas chez Tom Petty, c'est sa voix geignarde et nasillarde qui amollit son rock. De temps en temps j'écoute un titre par-ci ou par-là, j'ai même acheté l'album Mudcruchten 2008, reformation de son premier groupe. Bon.

Il y a quelques semaines son nouveau CD est paru, la presse spécialisée unanime encense l'objet, mon pote - référence fiable - me le conseille fortement ; j'hésite longuement et puis je me risque, l'approche des vacances étant une période à faible sorties discographiques. Révélation ? En tout cas j'ai tout de suite accroché tant ce disque est limpide, par sa direction musicale,un rock bluesy (plus bluesy que d'habitude en tout cas), et une production exemplaire qui fait ressortir le talent des guitaristes et le son de l'orgue.

Rappelons la composition du groupe, Tom Petty guitare et chant, Mike Campbell guitare, Benmont Tench piano et orgue, Ron Blair à la basse, Scott Thurston harmonica et guitare, Steve Ferrone à la batterie. Les 15 titres du CD sont écrits par Tom dont 3 en collaboration avec Mike.

Tout au long du disque les références de qualité suintent à travers les titres, le phrasé de guitares des Allman Brothers sur First Flash Of Freedom ou Dylan sur Runing Man's Bible par exemple.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mike Campbell & The Heartbreakers 30 septembre 2010
Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Et si être moderne dans les années 2000 et suivantes, c'était faire des disques de vieux ? En tout cas, pas mal de grands noms s'y attellent. Des vieux pour la plupart (Petty, Miller, Mellencamp, Plant, Ferry, Stewart, Faithfull ...), voire des très vieux (Dylan), à la limite des jeunes vieux (Jack White) ...
Ami(e) fan d'Amel Bent ou des BB Brunes, je devine ta question ... c'est quoi un disque de vieux ? C'est un truc qui ressemble à ce que jouaient les vieux quand ils étaient jeunes, c'est à dire de la musique comme en jouaient les vieux de l'époque ... Des machins à base de blues et de rythme, voire des deux.
Avec ce « Mojo », Petty semble tirer un trait sur ce qu'il a fait depuis trente ans, oubliant la sophistication « anglaise » (les disques produits par Dave Stewart ou Jeff Lyne) pour revenir à la revêche rusticité de ce qu'il enregistrait à la fin des 70's. Sans toutefois égaler des choses comme « You're gonna get it » ou « Damn the Torpedoes ». La faute d'abord à un disque trop long (65 minutes). Il faut avoir de sacrées choses à dire pour s'attaquer à un format horaire où traînent des choses comme « Electric Ladyland », « Exile ... », « Blonde on blonde », « London calling » ... et « Mojo » n'est pas ce qu'on peut appeler un disque crucial. Le tracklisting n'est pas très heureux non plus, en alignant dès le départ les titres les plus longs (qui a dit les plus pénibles ?) et les moins inspirés.
Et puis, et surtout, Petty a morflé.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 disque de l'année!!!!!!!!!!! 3 septembre 2010
Format:CD
Tom Petty et ses fantastiques Heartbreakers nous proposent un album fabuleux!
Le titre nous plonge tout de suite dans l'ambiance: une sorte d'inventaire des styles musicaux
préférés de Tom et de son groupe.
L'album a été enregistré sans re-re et cela donne a ce disque un 'plus' inestimable.
L'influence des Stones, Led Zep,JJ Cale,Allman Brothers plane sur ce disque.
Rien n'est a jeter , tout les titres sont sublimes!!!!!
A posséder de toute urgence.
Disque de l'année!!!!!!!!!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enorme 15 juillet 2010
Format:CD
Un best of de ce que sait faire Petty et son groupe...mais avec de nouvelles chansons! A écouter en boucle.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enorme ! 12 janvier 2011
Format:CD|Achat vérifié
Après une si talentueuse carrière, Tom Petty nous offre ici un nouvel opus extraordinaire. Son magnifique, une folk californienne qui se marie parfaitement avec le rock et le blues. Une réussite totale, aux côtés (entre autres) de 'immense Mike Campbell. Les Heartbreakers sont en forme, avec tant de réminiscences façon Dylan, Jeff Lynn, sans oublier les sons planants de guitare qui font bien penser à George Harrison... Un pur moment de bonheur, incontournable.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent retour aux sources. 26 septembre 2010
Par elvisisalive TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
Tom et sa bande de briseurs de caeurs est de retour avec un excellent album qui fera date, un de ses tous meilleurs. Le dernier album, The Last DJ, datait de 2002 et m'avait laissé sur ma faim. Petty a ensuite sorti en 2006, Highway Companion en solo, pas franchement mauvais mais pas franchement emballant non plus... A vrai dire, le dernier album marquant de Petty date de ... 1994 et c'était Wildflowers, si l'on excepte bien sûr les live dont le fabuleux coffret 4 CD paru l'année dernière. Mais côté production studio, il y avait de quoi se demander si Petty avait encore la ressource nécessaire pour revenir à son meilleur niveau. Ce Mojo vient prouver que oui, Petty est encore bien là et son talent est intact. Le blues est omniprésent, c'est même l'influence majeure du disque, les guitares, surtout électriques, sont à la fête, les ballades sont inspirées, la production est quasi parfaite et donne au disque une couleur classic rock du meilleur goût.

Avec ce nouvel album de blues rock roots et inspiré, Petty semble reparti pour un tour, pour le plus grand plaisir de ses fans. Reste à savoir s'il viendra défendre cet album sur les scènes françaises... rien de moins sûr tant il est rare de le voir s'aventurer sur le vieux continent. En attendant que miracle se produise, il nous reste cet album, à écouter sans modération.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?