Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Monsieur Pain Broché – 17 septembre 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 17 septembre 2012
EUR 5,94

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

MONSIEUR PAIN

Paris, 1938

LE MERCREDI 6 avril, à la tombée du soir, alors que je me disposais à quitter mon appartement, je reçus un télégramme de ma jeune amie madame Reynaud sollicitant ma pré­sence d'une manière urgente le soir même au café de Bordeaux, sis rue de Rivoli, pas trop loin de mon domicile et à une heure à laquelle, si je me pressais, je pouvais arriver ponctuellement.
Le premier symptôme de la singularité de l'his­toire dans laquelle je venais de m'embarquer se manifesta tout de suite, lorsque je descendais les escaliers et croisais, à la hauteur du troisième étage, deux hommes. Ils parlaient en espagnol, une langue que je ne comprends pas, et portaient des gabardines sombres et des chapeaux à large bord qui, comme ils se trouvaient au-dessous de moi, occultaient leurs visages. À cause de l'habituelle semi-pénombre qui régnait dans les escaliers et sans doute aussi à cause de la manière silencieuse que j'ai de me déplacer, ils ne se rendirent compte de ma présence qu'au moment où nous nous trouvâmes face à face, à tout juste trois marches d'écart ; ils cessèrent alors de parler et, au lieu de s'écarter pour me permettre de poursuivre ma descente (les escaliers sont suffisamment larges pour deux per­sonnes, pas pour trois), ils se regardèrent l'un l'autre pendant quelques instants qui me parurent figés dans quelque chose comme un simulacre d'éternité (je dois insister sur le fait que je me trouvais quelques marches au-dessus), puis posèrent, avec une lenteur extrême, leurs yeux sur moi. Des policiers, pensai-je, il n'y a qu'eux pour conserver cette manière de regarder, héritage de chasseurs et de forêts obscures ; ensuite je me souvins qu'ils parlaient en espagnol, et que donc ce ne pouvait pas être des policiers, du moins pas des policiers français. Je pensai qu'ils se préparaient à me parler, l'inévitable baragouin des étrangers égarés, mais au lieu de cela, celui qui était en face de moi se mit sur le côté, de la pire façon imaginable, contre l'épaule de son compagnon, dans une position qui certainement devait les gêner tous les deux, et je pus, après un bref salut auquel ils ne répondirent pas, continuer à descendre.

Biographie de l'auteur

ROBERTO BOLANO, l'un des grands écrivains latino-américains, est né au Chili en 1953 et mort en Espagne en juillet 2003. Ses cendres furent dispersées au-dessus de la Méditerranée. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit

  • Broché: 190 pages
  • Editeur : Serpent à plumes (Le) (17 septembre 2012)
  • Collection : Motifs
  • ISBN-10: 2268066339
  • ISBN-13: 978-2268066332
  • Dimensions du produit: 17 x 1,3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 619.652 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

2.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par yoann le 17 septembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
Un Bolaño standard dans la plus pure veine de l'auteur : intrigue pas suivie, longues errances oniriques, inachevé etc...
ça se passe à Paris, ce qui rend les errances du héros un peu plus intéressantes.
Mais bon, 2666 et les détectives sauvages sont de tels sommets qu'une fois qu'on les a lu, tous les autres romans de Bolaño semblent un peu fades et sans intérêt.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?