Montserrat Figueras


Montserrat Figueras : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 78
Titre Album  


Biographie

Fille d'un violoncelliste professionnel, Montserrat Figueras naît le 15 mars 1942 à Barcelone (Catalogne) en Espagne, dans une famille de mélomanes.

Douée pour le théâtre, elle est aussi remarquée pour sa voix de soprano qui lui permet d'intégrer l'ensemble Ars Musicae de Barcelone dirigé par Enris Gispert. C'est dans cette formation que Montserrat Figueras rencontre le gambiste Jordi Savall, qu'elle épouse en 1968. Les jeunes mariés passionnés de musique ancienne partent vivre et étudier à Bâle (Suisse), dans la fameuse Schola Cantorum et à la Musik Akademie. Le couple y restera jusqu'en ... Lire la suite

Fille d'un violoncelliste professionnel, Montserrat Figueras naît le 15 mars 1942 à Barcelone (Catalogne) en Espagne, dans une famille de mélomanes.

Douée pour le théâtre, elle est aussi remarquée pour sa voix de soprano qui lui permet d'intégrer l'ensemble Ars Musicae de Barcelone dirigé par Enris Gispert. C'est dans cette formation que Montserrat Figueras rencontre le gambiste Jordi Savall, qu'elle épouse en 1968. Les jeunes mariés passionnés de musique ancienne partent vivre et étudier à Bâle (Suisse), dans la fameuse Schola Cantorum et à la Musik Akademie. Le couple y restera jusqu'en 1986.

En 1974, après l'enregistrement du disque El Barocco avec Ton Koopman, Montserrat Figueras rejoint son époux dans l'ensemble Hespérion XX, consacré au répertoire italien et espagnol, formé avec Lorenzo Alpert (instruments à vent et percussions) et Hopkinson Smith (instruments à cordes pincées). La Capella Reial de Catalunya, en 1987, puis Le Concert des Nations, succèdent à l'ensemble qui prend le nom d'Hespérion XXI au tournant du millénaire. Les enregistrements de ces formations souvent récompensés font les délices des amateurs. On lui doit notamment les opus Diaspora Sefardi, Ninna Nanna (1550-2002) et un bel Orfeo de Monteverdi en 2000.

En 2003, Montserrat Figueras est promue dans l'Ordre des Arts et Lettres au grade de Chevalier. En 2007, elle et son époux sont nommés « Artistes pour la paix » par l'Unesco dans le cadre de son programme des Ambassadeurs de bonne volonté. Un CD-livre autour de Jérusalem est édité l'année suivante. La chanteuse soprano n'a pas le temps de parfaire son travail : elle est emportée par un cancer le 23 novembre 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Fille d'un violoncelliste professionnel, Montserrat Figueras naît le 15 mars 1942 à Barcelone (Catalogne) en Espagne, dans une famille de mélomanes.

Douée pour le théâtre, elle est aussi remarquée pour sa voix de soprano qui lui permet d'intégrer l'ensemble Ars Musicae de Barcelone dirigé par Enris Gispert. C'est dans cette formation que Montserrat Figueras rencontre le gambiste Jordi Savall, qu'elle épouse en 1968. Les jeunes mariés passionnés de musique ancienne partent vivre et étudier à Bâle (Suisse), dans la fameuse Schola Cantorum et à la Musik Akademie. Le couple y restera jusqu'en 1986.

En 1974, après l'enregistrement du disque El Barocco avec Ton Koopman, Montserrat Figueras rejoint son époux dans l'ensemble Hespérion XX, consacré au répertoire italien et espagnol, formé avec Lorenzo Alpert (instruments à vent et percussions) et Hopkinson Smith (instruments à cordes pincées). La Capella Reial de Catalunya, en 1987, puis Le Concert des Nations, succèdent à l'ensemble qui prend le nom d'Hespérion XXI au tournant du millénaire. Les enregistrements de ces formations souvent récompensés font les délices des amateurs. On lui doit notamment les opus Diaspora Sefardi, Ninna Nanna (1550-2002) et un bel Orfeo de Monteverdi en 2000.

En 2003, Montserrat Figueras est promue dans l'Ordre des Arts et Lettres au grade de Chevalier. En 2007, elle et son époux sont nommés « Artistes pour la paix » par l'Unesco dans le cadre de son programme des Ambassadeurs de bonne volonté. Un CD-livre autour de Jérusalem est édité l'année suivante. La chanteuse soprano n'a pas le temps de parfaire son travail : elle est emportée par un cancer le 23 novembre 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Fille d'un violoncelliste professionnel, Montserrat Figueras naît le 15 mars 1942 à Barcelone (Catalogne) en Espagne, dans une famille de mélomanes.

Douée pour le théâtre, elle est aussi remarquée pour sa voix de soprano qui lui permet d'intégrer l'ensemble Ars Musicae de Barcelone dirigé par Enris Gispert. C'est dans cette formation que Montserrat Figueras rencontre le gambiste Jordi Savall, qu'elle épouse en 1968. Les jeunes mariés passionnés de musique ancienne partent vivre et étudier à Bâle (Suisse), dans la fameuse Schola Cantorum et à la Musik Akademie. Le couple y restera jusqu'en 1986.

En 1974, après l'enregistrement du disque El Barocco avec Ton Koopman, Montserrat Figueras rejoint son époux dans l'ensemble Hespérion XX, consacré au répertoire italien et espagnol, formé avec Lorenzo Alpert (instruments à vent et percussions) et Hopkinson Smith (instruments à cordes pincées). La Capella Reial de Catalunya, en 1987, puis Le Concert des Nations, succèdent à l'ensemble qui prend le nom d'Hespérion XXI au tournant du millénaire. Les enregistrements de ces formations souvent récompensés font les délices des amateurs. On lui doit notamment les opus Diaspora Sefardi, Ninna Nanna (1550-2002) et un bel Orfeo de Monteverdi en 2000.

En 2003, Montserrat Figueras est promue dans l'Ordre des Arts et Lettres au grade de Chevalier. En 2007, elle et son époux sont nommés « Artistes pour la paix » par l'Unesco dans le cadre de son programme des Ambassadeurs de bonne volonté. Un CD-livre autour de Jérusalem est édité l'année suivante. La chanteuse soprano n'a pas le temps de parfaire son travail : elle est emportée par un cancer le 23 novembre 2011. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page