Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Moravec joue Debussy et Chopin
 
Agrandissez cette image
 

Moravec joue Debussy et Chopin

29 septembre 2003 | Format : MP3

EUR 13,98 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 19,86 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:12
30
2
6:48
30
3
3:23
30
4
4:25
30
5
5:38
30
6
3:39
30
7
4:21
30
8
5:48
30
9
5:19
30
10
3:40
Disc 2
30
1
2:17
30
2
3:17
30
3
2:18
30
4
4:00
30
5
5:07
30
6
5:18
30
7
3:13
30
8
2:48
30
9
8:17
30
10
13:49

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 29 septembre 2003
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Vox
  • Durée totale: 1:38:37
  • Genres:
  • ASIN: B0028HFGL6
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 31 octobre 2007
Format: CD
Ce double-album réunit deux programmes gravés en 1982-83 par l'artiste praguois, consacrés à deux compositeurs emblématiques du répertoire pianistique français.

Les "Images" et les "Estampes" révèlent un toucher aussi net qu'impalpable, formant une empreinte ferme mais chromatiquement peu discernable, à l'instar de ces "Pas sur la neige" -le seul des 24 Préludes que Ivan Moravec nous propose sélectivement ici.

Des couleurs plus différenciées varieraient une palette digne de Benedetti Michelangeli, avec qui il étudia pendant deux ans à la fin des années 1950.
A défaut, ces nuances solubles, peu denses, qui n'osent guère élever la voix, même dans les intempéries des "Jardins sous la pluie", esquissent de pâles estompes, miroirs d'un sens caché qui peut évoquer l'oeuvre des peintres préraphaélites.
Le mystère poétique sera accessible à l'auditeur qui saura atteindre le calme extérieur et intérieur nécessaire à la contemplation de ces espaces ineffables, dont les japonismes hypnotiques des "Pagodes" me semblent quintessencier l'esthétique précieuse et raffinée du pianiste tchèque.

L'évanescence qui nimbe ces miniatures debussystes convient-elle au compositeur franco-polonais ?
Le récital Chopin du deuxième CD me laisse plus dubitatif.

Est-ce à cause d'une prise de son trop lisse, étouffant la respiration naturelle de l'instrument, que le jeu paraît limpide mais mat, oserait-on dire terne ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique