Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Morrissey - World Peace Is None of Your


Prix : EUR 11,88 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
18 neufs à partir de EUR 8,47 1 d'occasion à partir de EUR 26,00
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Morrissey

Discographie

Image de l'album de Morrissey

Photos

Image de Morrissey

Biographie

Né le 22 mai 1959 à Manchester de parents irlandais, Stephen Patrick Morrissey grandit dans l'ambiance grise et terne qui caractérise les villes industrielles du nord de l'Angleterre. Son passage à l'école - dans un établissement qui avait encore recours aux punitions corporelles - est vécu comme un véritable ... Plus de détails sur la Page Artiste Morrissey

Visitez la Page Artiste Morrissey
129 albums, 11 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Morrissey - World Peace Is None of Your + Vauxhall & I + Your Arsenal
Prix pour les trois: EUR 38,52

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Album vinyle (14 juillet 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Capitol
  • ASIN : B00KE41BLE
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 67.308 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. World peace is none of your business
2. Istanbul
3. Earth is the loneliest planet
4. The bullfighter dies

Descriptions du produit

Critique

C'est par ce postulat hissé en titre d'album que Morrissey ouvre les portes de son dixième album solo : « World Peace is none of your business / You must not tamper with arrangements / Work and sweetly pay your taxes... ». Le morceau, d'un lyrisme habituel, augure d'un grand cru pour celui qui, l'année précédente, battait des records de ventes...en librairie, pour son autobiographie.

Enregistré dans le cadre bucolique de La Fabrique à Saint-Rémy-de-Provence avec Joe Chiccarelli et les musiciens de ses dernières tournées (Boz Boorer, Jesse Tobias, Solomon et Matt Walker), World Peace Is None of Your Business déroule un programme riche de douze titres sans compter les six bonus de l'édition de luxe. Il n'en fallait pas moins pour fêter ce retour aux affaires après cinq années de solitude. Outre les préoccupations écolo-humaines reprises dans « Earth Is the Loneliest Planet » sur fond de guitare flamenco et d'accordéon, l'opulent opus fait place à ses marottes de la Beat Generation (le virulent « Neal Casady Drops Dead » allégé par...une mandoline), ses réponses aux questions de genre (un délicat « I Am Not a Man » de sept minutes) et ses dernières péripéties voyageuses ou amoureuses (« Istanbul » interprété à la manière impériale des grands jours ; le festif « Kiss Me a Lot » alliant guitares et cuivres mariachis).

Aussi variés que puissent être les arrangements de l'album le plus ouvert de la figure tutélaire du rock indépendant anglais, couvert de synthés et de sonorités inattendues comme le mélange rock, soul et classique du mortifère « Staircase at the University » (sur le suicide d'une étudiante), son auteur n'en oublie pas ses racines avec les grosses guitares parcourant « Kick the Bride Down the Aisle », « Mountjoy » ou la fin de la ballade « Smiler With Knife ». Désireux de donner de nouvelles couleurs ornementales à son rock et de le faire voyager vers d'autres horizons, l'incorrigible Morrissey se sent pousser des ailes car rien ne lui fait plus plaisir que de survoler la mêlée.

Loïc Picaud - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par TISON sur 24 juillet 2014
Format: CD
Déjà influencé par les albums des Smiths et par la carrière solo du Moz-qu'au final je n'ai découvert qu'à la fin de mon adolescence il y a un peu plus d'une décennie à peine-j'attendais avec impatience le nouvel opus de Morrissey, 5 ans après un "Years of refusal" pas détestable musicalement mais assez vide d'inspiration au niveau des textes, un peu vains. La surprise, ici, est de taille, et par ailleurs très bonne, en ce début d'été (l'album est très estival !). Sans entrer dans les détails, la diversité des instruments choisis pour chaque chanson, sans excès mais toujours à des instants choisis avec soin, en font un album élégant, riche et, disons-le, joyeux, même sur des textes qui ne le sont pas forcément. L'écriture est ciselée, intéressante et très inspirée. "I'm not a man", "Staircase at the University" ou encore "Smiler with Knife" font partie des meilleurs titres de ce disque, quoiqu'ils soient tous fort recommandables. Il ne faut pas hésiter à choisir la version avec bonus, avec six titres tout aussi réussis et se terminant sur un "Art-Hounds" jubilatoire. Même si la presse a eu plus tendance à parler de certains scandales (justifiés ou non?) ou du caractère bipolaire concernant le personnage ces dernières années, il est de meilleur ton de s'intéresser avant tout à sa carrière musicale, riche et intéressante et à (re)découvrir. Et cet album là en est un sommet !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Guillaume Lacroix sur 29 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Morissey reste fidele à lui meme avac ou sans musiciens pour composer et editer un album de qualité pour la suite de l année 2014
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Du grand Morrissey ! Entre autres la chanson I am not a man avec une envolée lyrique typique du chanteur !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pokespagne sur 4 août 2014
Format: CD
Première constatation : Morrissey n'a pas changé, et on pourra le célébrer ou le regretter, c'est selon (ce qui peut le faire regretter, c'est la réussite artistique de la seule chanson qui sonne "nouvelle", fraîche même ici, la superbe "Smiler with Knife", qui montre que Morrissey pourrait faire... autre chose que du Morrissey...). Seconde constatation : les chansons sont plutôt meilleures que d'habitude, même s'il manque encore ici un "hit" évident, et Morrissey s'est appliqué : sa voix, pourtant décevante sur le dernier live publié, est ici impeccable, magnifique même par instants. Troisième constatation : Morrissey est toujours incapable de produire le Chef d'Oeuvre qu'on est en droit d'attendre de lui, et va toujours nous gâcher notre plaisir avec des trucs infâmes, indignes... ici, certains textes tellement "militants" et bêtement agressifs qu'ils en deviennent grotesques dans la bouche d'un homme de son âge ("Gaga in Malaga !", m*** alors !), et surtout l'orchestration régulièrement ridicule, voire désagréable de beauferie et de manque d'à propos, à coups d'accordéon, de guitare flamenco, de cuivres mariachis, de guitares distordues, de couinements électroniques, etc. systématiquement mal utilisés, quasiment CONTRE les chansons. Un comble !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rainmaker sur 29 juillet 2014
Format: CD Achat vérifié
Plus de trace discographique de Morrissey depuis 2009 et un Years of Refusal assez anecdotique.. un disque de B-sides et des réeditions de ses albums classiques. J'avais même fini par abandonner l'idée d'un retour au 1er plan depuis longtemps me disant qu'il ne ferait plus que quelques concerts se contentant de revisiter sa riche discographie.

Quelle erreur... même avec 2 ou 3 petites fautes sans grande importance ce disque est une claque et probablement inconsteblement son meilleur disque depuis You Are The Quarry

La generation de mes parents avait Elvis, la mienne à Morrissey
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Grettir sur 8 août 2014
Format: CD Achat vérifié
L'inspiration est toujours là et la langue acerbe aussi ! Un album très bien écrit avec des mélodies prenantes.
Il n'y a pas de mauvais titres mais la fin de l'album tire un peu en longueur.
Je recommande vivement la version 2 CD car "Scandinavia", "one of our own", "Julie in the weeds" et "Art hounds" sont pour moi incontournables (et il est bien rare qu'un CD bonus soit aussi relevé).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel sur 22 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Comment dire du mal d'un artiste dont la production a toujours été plusieurs crans au-dessus de la production de ses confrères, jeunes ou vieux ? … Justement en disant simplement que cet album se tient, dans la lignée du précédent, sans plus, sans être transcendant. Des morceaux sortent du lot (One of our own, Istanbul) ou rappellent même l'époque 'Vauxhall & I' (The bullfighter dies). Le reste est du Morrissey, donc toujours de bonne facture, mais certainement pas le chef-d'oeuvre annoncé par certain hebdo qui, faut d'être le NME français, s'emballe chaque semaine pour un nouveau "meilleur disque de tous les temps". Sans parler de la mini-polémique outre-manche (Morrissey n'est plus au centre de la vie musicale, on vieillit tous), autour des paroles, jugées simplistes par certains, du morceau-titre. Enfin, l'absence d'Alain White comme compositeur (et lead guitarist) continue de se faire sentir depuis quelques années au niveau mélodique. Un album qui, comme le précédent, ne sera pas une étape majeure de la discographie du Moz.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Aucun intérêt 0 2 juil. 14
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?