undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Mort à Venise [&Ea... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mort à Venise [Édition Collector]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mort à Venise [Édition Collector]

dans notre promotion 2 Blu-ray achetés = le 3e offert*


Prix conseillé : EUR 13,03
Prix : EUR 11,76 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,27 (10%)
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
7 neufs à partir de EUR 11,76 7 d'occasion à partir de EUR 5,99

Ce titre est disponible dans les promotions suivantes:

2+1DVD
2+1BR
100=50

25€ de réduction dès 50€ d'achats
25€ de réduction dès 50€ d'achats
Promotion valable du 31 aout au 4 octobre 2015 inclus. Sur une sélection de plus de 1500 titres.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Mort à Venise [Édition Collector] + Ludwig ou le Crépuscule des dieux + Le Guépard [Version Longue]
Prix pour les trois: EUR 29,37

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Dirk Bogarde, Romolo Valli, Silvana Mangano, Mark Burns, Nora Ricci
  • Réalisateurs : Dirk Bogarde, Romolo Valli, Silvana Mangano, Mark Burns, Nora Ricci
  • Format : Couleur, Cinémascope, PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 1.0), Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 1.0), Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 1.0), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français, Italien, Anglais, Allemand, Espagnol, Néerlandais, Roumain, Arabe
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Italien, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 20 octobre 2004
  • Durée : 125 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • ASIN: B0001NDJU4
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.875 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

DVD 1 :
"La Venise de Visconti" (8'58" - VOST)
Visite de Venise (galerie photos)
Bande-annonce
DVD 2 :
"Nicolas Badalucco : Aux sources de Mort à Venise" (18' - VOST)
"L'emprise du carnavalesque" (21' - VOST)
"Piero Tosi ou le goût de la perfection" : rencontre avec Piero Tosi dans les ateliers de couture Tirelli à Rome (17'45" - VOST)
Bandes-annonces

Descriptions du produit

Description du produit

Un compositeur vieillissant vient chercher à Venise une atmosphère propice à l'épanouissement de son art. N'y trouvant aucune inspiration, sa passion se réveille à la vue d'un jeune adolescent.

Synopsis

Dans un luxueux palace du Lido, un compositeur fatigué et malade s'isole dans une solitude volontaire, revit en pensée son passé et observe les riches clients de l'endroit. Il devient vite obsedé par le fils d'une famille polonaise, un adolescent au visage d'ange...

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 28 octobre 2004
Achat vérifié
La qualité du coffret est excellente et ce film grandiose et magique!
Les images sont du grand art!
En revanche , les bonus ne correspondent pas à ce qui est annoncé:
En particulier le documentaire "à la recherche de tadzio"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornado le 13 août 2012
Luchino Visconti réalise "Morte a Venezia" en 1971, d'après le roman éponyme de l'écrivain allemand Thomas Mann. Il n'utilise pas les services d'un compositeur de musique de film, mais des extraits de musique classique, principalement la "5° symphonie" de Gustave Mahler et son sublime "Adagietto". Le présent coffret propose une version restaurée du film (destinée à devenir caduque par une prochaine sortie en blu-ray) et plusieurs bonus, dont quatre documentaires. Le premier, qui permet d'entendre Visconti expliquer son travail, n'est pas sous-titré en français ! Les autres, à savoir un documentaire sur le scénario (par le scénariste Nicola Badalucco), un autre sur la mise en scène et un dernier sur les costumes, tous d'une durée de 20 minutes, sont très intéressants, même si le troisième en fait des tonnes dans le registre "masturbation intellectuelle". Des galeries interactives et autres bandes-annonce complètent le programme. Il y manque le documentaire "A la recherche de Tadzio", fondamental pour épouser la conception de l'œuvre.

Si tout a été dit sur "Mort A Venise", il est peut-être encore possible de ramener ses détracteurs sur la voie de la rédemption : Comme de nombreux spectateurs, je n'ai pas du tout aimé le film la première fois que je l'ai vu. Je n'ai rien compris à sa structure évanescente, à son rythme indolent et à sa construction faussement dépouillée.
Lire la suite ›
14 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jérémy Marie le 3 janvier 2009
Une méditation qui touche l'absolu, parce qu'elle prouve la Beauté, l'Art, l'Amour, la Passion, la Nature, l'Immortalité du souvenir.
Mais ce film ne serait peut être rien sans l'Adagietto de Mahler, compositeur de génie qui est aussi grand que Beethoven, à mon avis.
Dirk Bogarde est époustouflant : il parle dans ses silences, dans ses ruminations proustiennes. C'est aussi l'un des films les plus malsains qu'il m'ait été donné de voir - tout est épuré dans le profane, Visconti réussit à tirer une beauté du Mal, une ambiguïté dans cette relation à distance entre une figure androgyne et cet artiste possédé. Par son passé. Par son aspiration au beau absolu. Alors, quand il rencontre la Beauté dans toute sa perfection, il tremble, frissonne, et rentre "en" lui. Il ne parle presque jamais de tout le métrage. Dehors, un "soupçon" de choléra l'entoure, mais il est ailleurs. Il est en-dedans, il sait qu'il est déjà mort dès le premier regard. Il suit cette beauté qui le corrompt. Elle va partir, il ne la reverra jamais. Pour résister, il essaie de se parer du masque de la beauté, comme pour s'imprégner de ce spectre ; l'artifice n'est pas assez incarné. Sous le soleil vénitien, le masque fond. Alors, quand la beauté lui indique l'horizon, il touche l'éternité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 4 octobre 2007
Visconti, avec Mort à Venise, nous offrait un pur moment de cinéma total. Sous sa houlette, Thomas Mann, Goethe (son dernier amour, qui avait inspiré Mann), Gustav Mahler et Proust se sont donnés rendez-vous dans cette inimitable symphonie européenne et crépusculaire.

Un compositeur, aussi académique que fatigué, arrive à Venise pour espérer renouer avec une inspiration morte. C'est un homme distant, salement embourgeoisé, rongé par le temps, empêtré dans ses blocages esthétiques et moraux, las de tout, las surtout d'une recherche du Beau qui n'aboutit pas, la faute à une conception morte-née. Persuadé que le réel est impuissant à nous offrir cet idéal qu'est la fusion des sens et de l'esprit, il a sa solution : oublier les sens et se concentrer sur l'esprit, quitte, pour cela, à escamoter toute réalité humaine de l'existence en invoquant formalismes et concepts. Sa rencontre avec l'éphèbe Tadzio, incarnation terrestre, charnelle, de ses idéaux supérieurs, va le renvoyer tel un terrible miroir à ce qu'il a toujours cherché à nier : sa sourde et inexorable décrépitude, à l'image de la grande cité vénitienne promise aux catastrophes et à l'engloutissement. Une fièvre dionysiaque, amoureuse, physiologique, finira d'agiter cet être trop tardivement incarné.

Visconti filme de manière bouleversante la corrosion de l'édifice moral et spirituel de son personnage, dont le dernier acte restera gravé comme l'un des plus grands moments du cinéma européen et même mondial.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?