Quantité :1
Mort à Venise a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : CKDO77
Ajouter au panier
EUR 15,00
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : dvd_ozone
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mort à Venise
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mort à Venise

Dans notre promotion 50€ offerts dès 100€ d'achats*.


Prix conseillé : EUR 10,02
Prix : EUR 9,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,03
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 7,15 11 d'occasion à partir de EUR 6,15
50€ de rédudction dès 100€ d'achats
50€ de réduction dès 100€ d'achats
Du 23 février au 5 avril 2015 inclus sur une sélection de plus de 1000 DVD, Blu-ray, 3D & Séries TV.

2 DVD achetés = le 3e offert

2 DVD achetés = le 3e offert
Vous pouvez profiter de cette offre sur près de 2500 titres du 8 décembre 2014 au 5 avril 2015 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 3 DVD, et utilisez le code 2DVD3DEC.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Mort à Venise + Ludwig ou le Crépuscule des dieux + Le Guépard [Version Longue]
Prix pour les trois: EUR 29,04

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Dirk Bogarde, Romolo Valli, Silvana Mangano, Mark Burns, Nora Ricci
  • Réalisateurs : Luchino Visconti
  • Format : Couleur, Mono, Cinémascope, PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 1.0), Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 1.0), Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 1.0), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français, Italien, Anglais, Allemand, Espagnol, Néerlandais, Roumain, Arabe
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Italien, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 20 juillet 2005
  • Durée : 125 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • ASIN: B0009JM4MO
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.528 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

"La Venise de Visconti" (8'58" - VOST)
Visite de Venise (galerie photos)
Bande-annonce

Descriptions du produit

Descriptions du produit

MORT À VENISE

Amazon.fr

Cannes, 1971 : le jury décerne sa Palme au Messager de Joseph Losey, et le prix du XXVe anniversaire à Mort à Venise de Luchino Visconti. Deux films jumeaux, tous deux en deuil de l'adaptation fantôme entamée par leurs réalisateurs : La Recherche du temps perdu de Proust. Plus proustien sans doute que n'eût été l'adaptation littérale, Mort à Venise est unanimement admiré. À juste titre. Œuvre testamentaire et crépusculaire du maître italien (Le Guépard, Rocco et ses frères), Mort à Venise s'appuie à la fois sur une nouvelle du romancier allemand Thomas Mann et la biographie du compositeur Gustav Malher. Dont les symphonies n° 3 et n° 5 bercent ce chant du cygne d'un artiste, d'une ville et d'une société. Tout à la fois récit d'une passion homosexuelle platonique, méditation sur la création artistique, reflet d'un univers finissant, Mort à Venise éblouit les sens par la méticulosité de la reconstitution, la précision de la direction d'acteur, la somptueuse lumière de Pasqualino de Santis et l'intelligence de l'adaptation. Placée sous le triple signe vénitien de la musique, de la beauté et de la mort, c'est une œuvre rare qui fait appel à ce qu'il y a de plus noble dans le spectateur : sa sensibilité, son goût de la beauté, son sens du sacré, sa compassion. Ainsi du plan final muet retentit du tréfonds de nos mémoires l'écho du vers rimbaldien "Elle est retrouvée. Quoi ? L'éternité". Une œuvre admirable, sans doute la plus accomplie de son réalisateur. --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruce Tringale TOP 100 COMMENTATEURS le 23 octobre 2009
Format: DVD
Encore une véritable Tuerie que ce film pourtant réalisé après l'insurpassable "Les Damnés" .
Porté par un acteur éblouissant, Dirk Bogarde, le film est presque une histoire muette dont la musique de Mahler serait le véritable langage, voire l'hagiographie.
En cela , la prestation de Bogarde constitue une véritable gageure pour un acteur : Le personnage est seul du début à la fin , n' a quasiment aucun interaction avec d'autres personnages et très peu de dialogues . Dès lors le jeu de Bogarde, tout en intellect , se concentre sur des regards , des attitudes physiques traduisant les tourments de Gustav von Aschenbach . Il faut voir la beauté des expressions de Borgarde où s'entrechoquent tout à tour fatalisme , espoirs déraisonnés , remords et mort.
Et dieu, qu'il est difficile d'incarner ce personnage tant le sujet adapté du livre de Thomas Mann était aussi mince que casse gueule : Un artiste de la bourgeoisie usé aux préoccupations esthétiques proche du dandysme se rend à Venise après une attaque cardiaque. Lors d'un diner , la beauté d'un mineur Androgyne le terrasse , et Aschenbach va devoir lutter entre cette passion dévastatrice et sa propre moralité.
Les adhérents de Famille de France peuvent dormir sur leurs deux oreilles, à aucun moment la passion ne sera consommée. L'odyssée ici est mentale, Aschenbach se consumera d'amour pour le jeune éphèbe jusqu'à en crever.
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par E.T. le 11 septembre 2009
Format: DVD
Des images sublimées par la symphonie de Mahler. La mort annoncée confrontée à la bauté de la jeunesse, des images dissoutes dans les vapeurs de la mort qui rôde... A voir et à revoir...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean for Joel TOP 500 COMMENTATEURS le 27 décembre 2009
Format: DVD
que dire sur ce film qui est une véritable oeuvre d'art : tout y est réussi : la mise en scène, le jeu des acteurs -Bogarde est extraordinaire ; Silvana Mangano est sublime en mère sacrée-, l'extraordinaire beauté d'un Tadzio mythique -Bjorn Andressen que le maitre avait recherché pendant des mois au travers des pays Scandinaves -, le rythme, la musique, Venise : oui il n'a rien à dire il faut regarder enfin revoir ... film que Visconti a pu réaliser selon ses désirs à la suite du succès internationale des Damnés -sa tragédie Shakespearienne dans une famille aristocratique et industrielle de l'Allemagne nazie (le SS manipulateur se nomme von Aschenbach !) où on lui avait imposé Maurice Jarre pour la bande-son- il fait une transposition fidèle du récit de Thomas Mann même dans ses infidélités (Gustave devient un compositeur -double de Malher- au lieu d'être écrivain) et y rajoute quelques scènes tirées du Docteur Faustus (grand roman de Thomas Mann) donc bercé dans l'adagietto de la cinquième symphonie de Gustav Malher ce tableau filmographique est proche de la perfection. Fortement conseillé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Shan TOP 1000 COMMENTATEURS le 17 août 2011
Format: DVD
Admirable chef d'oeuvre de Visconti, reflexion sur l'homosexualité, la création artistique, la vieillesse et la mort, film magistral, sublime accompagnement musical de gustav Mahler, le maitre Visconti au sommet de son art esthetique, un chef d'oeuvre du 7 eme art subjugué par l'interpretation prodigieuse de Dirk Bogarde et la toujours grande et parfaite Silvana Mangano.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 27 décembre 2011
Format: DVD
Je me suis longtemps refusé à regarder ce film, les rares échos qui parvenaient jusqu'à moi faisiaent état d'un film aux penchants pédophiles en plus d'être ennuyeux. Et puis un jour je suis allé à Venise et j'ai également vieilli, considérant qu'il était maintenant tant pour moi de mon confronter à ce que certains qualifient "de plus grand monument de l'histoire du cinéma". Un grand moment dans ma vie de cinéphile, sans pour autant tomber dans le snobisme.

Je ne me lancerai pas dans une longue analyse, néanmoins plusieurs commentaires pour inciter ceux qui hésitents à le voir :

-La mise en image de Venise : Bien que l'action se situe principalement au Lido, on est happé par le côté somptueux de la réalisation, tout en toucher, sans grandiloquence. Il peut paraitre simple de filmer Venise, alors qu'il est au contraire difficile de ne pas sombrer dans les poncifs du genre.

-La photographie : C'est bien simple, chaque scène est un tableau. On frôle la perfection.

-L'histoire : Le propos du film qui me paraissait a priori si problématique tourne autour de cette relation platonique pathétique entre un musicien sur le déclin et un jeune adolescent qui s'amuse de la décrépitude d'un vieux monsieur. Cette descente continue vers la mort est implacable, sidérante et à la fois émouvante.

-La musique : La Veme de Mahler, là encore un chef d'oeuvre qui décuple les sensations.

Une oeuvre profonde, inratable.

Techniquement, ce DVD n'est pas sans défaut, le master est poussiéreux. Vivement un nouveau master et une version BR.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?